Accueil » Actualité économique

Les banques sont réticentes à prêter à la BCE

La Banque centrale européenne a octroyé 82,56 milliards d’euros auprès de 306 banques européennes avec un taux très faible de 0.15%. Ce prêt géant vise à stimuler les crédits aux entreprises afin de relancer la zone euro. Pour l’institution de Francfort en Allemagne, elle a réduit son montant à 212, 4 milliards si au départ, elle devait prêter 400 milliards.

Les deux raisons qui incitent les banques à emprunter moins

Les banques sont réticentes à emprunter à la BCE pour deux bonnes raisons. Premièrement, « l’aversion au risque » est considérable, notamment dans les pays du Sud de l’Europe. Effectivement, les banques espagnoles et italiennes sont peu disposées à prêter aux PME dont le taux de défaut reste fortement élevé.

8852139-la-bce-baisse-ses-taux-annonce-des-rachats-d-actifs-limites

Deuxièmement, les banques reçoivent peu de demande. En plus de cela, les entreprises évitent de s’endetter partout dans la zone euro. Elles préfèrent assainir leur finance au lieu de demander des prêts face à la morosité de la conjoncture. Avec des carnets de commande plats, elles n’y voient aucun intérêt d’investir.

Une nouvelle approche adoptée par la BCE

Au début, la BCE a employé ces opérations dans le but de relancer l’économie tout en préconisant la déflation. Elle considérait ce prêt géant comme une nouvelle arme. Cependant, l’activité manque toujours de vigueur dans les principales économies malgré la chute de l’euro et la baisse du cours du pétrole. En conséquence, le risque de déflationniste reste inhérent, à ne citer que le recul des prix de 0,2% en France au mois de novembre.

le-president-de-la-banque-centrale-europeenne-bce-mario-draghi_4076348

La BCE devrait passer à l’action pour atteindre son objectif d’acquérir 1000 milliards d’euros supplémentaires, un objectif qu’elle s’est fixée désormais. Selon Jennifer McKeown de chez Capital Economics, la Banque centrale Européenne « sera obligée de procéder à des achats massifs d’actifs » pour y parvenir. Il s’agit du fameux Quantitative Easing (QE) qui pourrait intervenir très prochainement en janvier. La Fed vient d’ailleurs de tourner la page des rachats actifs.

Laisser un commentaire

A propos de l'auteur

La RédactionCet article a été posté par la Rédaction le 12 décembre 2014 à 23 h 09 dans la catégorie Actualité économique.

Derniers commentaires

  • Vaor : Et pourquoi 24 carats représente l'or pur ? Parce que il fallait 24 graines de caroubier pour obtenir le poid...
  • Gabriel : Réaliser la rénovation d'une maison est un grand projet. il est normal de se soucier de la qualité des inst...
  • David : Bonjour. J'ai des étagères et le plan de travail en inox pour un restaurant. Si ça intéresse quelqu'un ...
  • Camille : Dans le cas ou on commence à avoir des difficultés dû à la fatigue pour monter les escaliers, l'installati...
  • tata : les fans de cuisine vont enfin pouvoir concilier ventre et portefeuille remplis...
  • demeter : la ferraille des 2 navire mainteresse apeler moi au 0668553558 merci...
  • TRAUFLER : bonjour, j'ai 3kg de bronze à vendre (lettres et crucifix de tombes) est-ce-que vous achetez ce type de mé...
  • Gouteux : Bonjour je vends de la fonte. Ça intéresse quelqu' un ?...
  • elisabeth HEINTZ : bonjour j'ai un lustre en cuivre des années 1950 je voudrais vendre au prix du kg mais ou dois je aller p...
  • Laurence : Effectivement c'est une formation porteuse. Je mets des ressources en ligne gratuitement sur un petit site po...
  • David : Des nouvelles concernant l'enquête de 60Millions de consommateurs ?...
  • sanou : Vraiment les informations sur l'or me va droit au cœur...
Achetez de l'or et de l'argent avec Goldbroker