Accueil » Assurance

Assurer son automobile : pourquoi et comment ?

Pourquoi et comment assurer son automobile ?

le marché automobile

Assurance auto : une obligation légale

En tant que conducteur, la loi vous impose de souscrire au minimum une assurance responsabilité civile (également appelée garantie “au tiers”), même si vous n’utilisez pas votre véhicule. Elle permet d’indemniser, en cas de sinistre garanti, les dommages matériels et corporels causés par votre véhicule à un tiers dans les conditions prévues par votre contrat d’assurance (un piéton, un autre automobiliste, vos passagers…) mais ne couvre pas les dommages subis par le conducteur et les dommages causés au véhicule lui-même.

La garantie du conducteur : incontournable

Pour vous protéger contre les dommages que vous risquez de subir en votre qualité de conducteur, il est recommandé de souscrire une garantie du conducteur. Incluse dès la formule tiers, cette garantie fonctionne, que vous soyez responsable ou non du sinistre. Elle vous permet d’être indemnisé pour les dommages subis.

En cas d’accident n’engageant pas votre responsabilité

Vérifiez que le procès verbal de police ou de gendarmerie ou le constat amiable a bien été établi et recueillez les témoignages (des passants par exemple), car ceux-ci peuvent servir d’indicateurs permettant d’établir la responsabilité des uns et des autres.

Les cas particuliers

  • Vos enfants conduisent occasionnellement votre véhicule ou celui de votre conjoint : étendre votre contrat d’assurance pour les couvrir simplifiera vos démarches et pourrait vous coûter moins cher que de souscrire un nouveau contrat d’assurance
  • Vos enfants pratiquent la conduit accompagnée : l’assurance du ou des véhicules utilisés doit comporter une extension de garantie. C’est à l’accompagnateur d’en faire la déclaration
  • Vous prêtez exceptionnellement votre véhicule : l’assurance obligatoire de votre véhicule (garantie de responsabilité civile) fonctionne. Ainsi, les dommages corporels ou matériels, causés à des tiers par le conducteur occasionnel, seront pris en charge (attention, si votre contrat prévoit une conduite exclusive, vous devez assumer une franchise).

Comment choisir son assurance auto ?

assurance auto

Bien choisir son assurance auto n’est pas compliqué. Posez-vous simplement les questions clés et comparez les offres.

Les principaux risques couverts

Pour couvrir des préjudices que vous pourriez causer à des tiers, une assurance auto inclut impérativement une responsabilité civile. Afin de couvrir les dommages vous affectant ou affectant votre véhicule, une garantie du conducteur et des garanties telles que le vol, le bris de glace, l’incendie doivent également être souscrites.

Les services complémentaires

  • Le remboursement en valeur à neuf vous permet d’être indemnisé d’un montant équivalent à la valeur de votre véhicule neuf, s’il est volé ou détruit
  • La garantie du contenu s’applique en cas de vol du contenu de votre véhicule suite à une effraction
  • D’autres garanties existent, telles que l’assistance crevaison, l’assistance perte de clés, la garantie autoradio, l’assistance 0 km…

Définir ses besoins

  • Quel véhicule assurez-vous ? Selon sa valeur et son âge, un niveau de garantie élevé peut être justifié ou non.
  • Comment utilisez-vous votre véhicule ? Si vous l’utilisez pour travailler, un véhicule de remplacement et une assistance 0 km sont incontournables
  • Quel est votre budget ? Selon le montant dont vous disposez, vous pourrez souscrire une couverture plus ou moins étendue
  • Si le véhicule que vous avez récemment acquis était inutilisable après un sinistre, pourriez-vous en acheter un autre ? En souscrivant un contrat prévoyant une indemnisation en valeur à neuf (ou en valeur d’achat pour les véhicules d’occasion), vous avez la certitude de pouvoir racheter un véhicule équivalent.

Les modalités d’indemnisation

Trois critères sont à prendre en compte pour estimer la qualité des prestations de votre assurance en termes d’indemnisation.

  • Les franchises, c’est-à-dire les montants qui restent à votre charge en cas de sinistre. Fixées par contrat, les franchises varient selon le type de sinistre, le taux de responsabilité et votre niveau de couverture.
  • Les délais de remboursement, qui dépendent essentiellement de la gravité des dommages et de la nécessité d’un recours ou non à un expert.
  • Le montant des primes, qui est fixé selon plusieurs critères : le type de véhicule, votre expérience de conducteur, votre situation personnelle, votre bonus / malus…

En cas de sinistre, que faire ?

solution assurance auto

Si vous êtes victime d’un accident ou d’un vol, quelques consignes sont à respecter pour être indemnisé au mieux. Afin d’éviter tout doublon d’assurances et afin de ne payer que ce dont vous avez besoin, faites le point sur vos garanties : par exemple, les cartes bancaires incluent souvent des assurances voyage et rapatriement.

En cas d’accident

En cas d’accident, si quelqu’un est blessé, appelez la gendarmerie ou la police. S’il n’y a pas de blessé, relevez les coordonnées des parties prenantes de l’accident (auteurs et victimes), ainsi que celles des témoins et établissez un constat à l’amiable. Ce document permet d’établir les responsabilités des conducteurs lors d’un accident. Vous devez envoyer votre exemplaire à votre assureur dans les 5 jours suivant l’accident.

Pensez également à réunir tous les éléments qui permettront à l’assureur de comprendre ce qui s’est passé et de déterminer qui porte la responsabilité de l’accident. Alertez ensuiste dès que possible votre assureur en vous munissant :

  • de votre numéro de contrat
  • des coordonnées des témoins, des parties prenantes de l’accident et des institutions intervenues (pompiers, gendarmes)
  • du certificat médical initial en cas de blessures

En cas de vol

Si vous êtes victime du vol de votre véhicule, vous devez d’abord porter plainte au commissariat de police ou à la gendarmerie. Vous disposez ensuite d’un délai de 2 jours pour adresser la déclaration à votre assureur. Votre déclaration à l’assureur doit préciser le numéro de votre contrat, la date et les circonstances du vol.

Les documents nécessaires à la gestion de votre dossier de sinistre peuvent être adressés à votre assureur ultérieurement. Si vous avez souscrit une garantie du contenu, adressez à votre assureur un état estimatif des objets volés en rassemblant tout ce qui peut justifier leur existance et leur valeur (factures, bons de garantie…).

Dernière MAJ : le 27 juin 2015

Mots-clés

| | |

Laisser un commentaire

A propos de l'auteur

La RédactionCet article a été posté par le webmaster le 3 juillet 2011 à 20 h 30 dans la catégorie Assurance.

Derniers commentaires

  • Gabriel : Réaliser la rénovation d'une maison est un grand projet. il est normal de se soucier de la qualité des inst...
  • David : Bonjour. J'ai des étagères et le plan de travail en inox pour un restaurant. Si ça intéresse quelqu'un ...
  • Camille : Dans le cas ou on commence à avoir des difficultés dû à la fatigue pour monter les escaliers, l'installati...
  • tata : les fans de cuisine vont enfin pouvoir concilier ventre et portefeuille remplis...
  • demeter : la ferraille des 2 navire mainteresse apeler moi au 0668553558 merci...
  • TRAUFLER : bonjour, j'ai 3kg de bronze à vendre (lettres et crucifix de tombes) est-ce-que vous achetez ce type de mé...
  • Gouteux : Bonjour je vends de la fonte. Ça intéresse quelqu' un ?...
  • elisabeth HEINTZ : bonjour j'ai un lustre en cuivre des années 1950 je voudrais vendre au prix du kg mais ou dois je aller p...
  • Laurence : Effectivement c'est une formation porteuse. Je mets des ressources en ligne gratuitement sur un petit site po...
  • David : Des nouvelles concernant l'enquête de 60Millions de consommateurs ?...
  • sanou : Vraiment les informations sur l'or me va droit au cœur...
  • 2i PORTAGE : Bonjour,Le régime du portage salarial est encore très méconnu en France bien qu'il existe depuis plus de ...
Achetez de l'or et de l'argent avec Goldbroker