Assurance décennale : qui en a le plus besoin ?

💸 Peut-on trader les actions sans frais ? 🤔

La réponse est... OUI ! Avec eToro, on ne paye aucun frais de transaction sur l'achat et la vente d'actions (du monde entier). Le trading d'actions n'a jamais été aussi simple et ouvert à tous. L'inscription est rapide et gratuite.

Je veux en savoir plus

L’assurance décennale couvre les éventuelles malfaçons pouvant rendre un ouvrage impropre à sa destination ou compromettre sa solidité sur une période de 10 ans après la réception des travaux. Visiblement, elle offre une bonne protection aux propriétaires, mais pas seulement. Ce contrat est en effet indispensable pour la plupart des constructeurs, car il les met à l’abri de frais de réparation exorbitants. Certains de ces professionnels en ont tout de même plus besoin que d’autres en raison de la nature des travaux qu’ils réalisent. Il s’agit en effet des artisans les plus exposés aux dommages couverts par cette garantie.

Assurance décennale : un must have pour les professionnels intervenant dans le gros œuvre

Les professionnels du bâtiment qui interviennent dans le gros œuvre ont le plus besoin de la garantie décennale. Et pour cause, les dommages pouvant apparaître sur leur ouvrage après livraison engendrent généralement de grandes dépenses qu’il est difficile aux artisans de prendre en charge. Dans ce cas de figure, ils encourent des sanctions lourdes allant d’une amende pouvant atteindre 75 000 euros à une peine de prison.

Le charpentier

Le charpentier est l’un des artisans ayant le plus besoin de cette assurance. Malgré son savoir-faire, son expérience et les outils à la pointe de la technologie qu’il utilise, des dommages peuvent survenir sur son ouvrage après la réception des travaux. Parmi les éventuels dégâts observables suite à son intervention, on dénote :

  • L’apparition de mérules sur la charpente,
  • L’affaissement de la charpente,
  • L’apparition de fissures profondes sur l’ouvrage.

Ces sinistres peuvent compromettre la solidité de la construction ou la rendre inhabitable. De plus, les réparations qu’ils engendrent sont onéreuses. Voilà pourquoi il est important pour les charpentiers de souscrire une assurance décennale pour les protéger en cas de dommage. C’est notamment ce que propose Assurance-decennale.com à travers des devis personnalisés. Il s’agit en effet d’une garantie qui s’applique dès que des dégâts de nature décennale sont observés au cours des 10 premières années qui suivent l’achèvement des travaux. L’assureur prend en charge les réparations et le charpentier ne s’acquittera que d’une franchise.

A lire :  Découvrez le pack Travaux Publics de BM-Loc

assurance décennale charpentier

Le maçon

Outre le charpentier, le maçon fait également partie des professionnels ayant le plus besoin de la couverture décennale. Cette dernière est particulièrement prépondérante pour lui en raison des dommages auxquels sont exposés ses ouvrages et dont il est généralement tenu responsable pendant les 10 années suivant la fin des travaux. Parmi les dégâts observables, on distingue les suivants :

  • L’apparition de fissures sur les murs,
  • L’affaissement des planchers ou fondations,
  • L’effondrement d’un mur.

Les réparations qu’entraînent ces dommages sont généralement lourdes et nécessitent parfois des travaux de démolition. Laissées à la charge du maçon, cela risque de compromettre ses finances, sa carrière et la vie de son entreprise. D’un autre côté, qu’il intervienne sur des projets de rénovation, de construction ou de réhabilitation, ce professionnel a l’obligation de souscrire cette assurance. C’est en effet ce que stipule la loi Spinetta de 1978.

Cette garantie lui permet surtout de se protéger, de couvrir ses réalisations sur 10 années et de rassurer ses clients. D’ailleurs, ces derniers exigent généralement une copie de l’attestation pour s’assurer de bénéficier d’un dédommagement en cas de sinistre.

Le couvreur

Cet artisan du gros œuvre a également l’obligation d’assurer ses travaux de couverture, que ce soit dans le cadre d’un projet de construction ou de rénovation. S’il fait partie des professionnels du bâtiment pour lesquels la garantie décennale est indispensable, c’est parce qu’il intervient sur la toiture des habitations. Cette structure représente indéniablement l’élément de la maison le plus exposé aux risques de dommages. Elle est en effet plus sujette aux dégâts. Lorsqu’elle est endommagée, elle est fragilisée et peut être à l’origine des problèmes pouvant rendre l’ouvrage impropre à sa destination. Parmi ceux-ci, on a :

  • Le décollement des tuiles,
  • Les fuites d’eau par la toiture,
  • L’effondrement de la toiture.
A lire :  Choisissez des professionnels pour l'organisation de vos évènements

Puisque ces ouvrages sont particulièrement exposés aux risques, le couvreur doit impérativement souscrire une assurance décennale avant de démarrer ses activités. Cela lui permet de répondre efficacement et sereinement à ses responsabilités en cas de sinistre de nature décennale. Les artisans du gros œuvre comme le maçon, le charpentier et le couvreur sont donc les professionnels ayant le plus besoin d’une garantie décennale. Cependant, cette couverture est également obligatoire et occupe une importante place dans la carrière des artisans intervenant dans le second œuvre.

Vous pouvez lire également : la montée en puissance des critères ESG dans le secteur immobilier.

Laisser un commentaire

Portail Economie