Création d’entreprise à Hong Kong et avantages fiscaux

💸 Peut-on trader les actions sans frais ? 🤔

La réponse est... OUI ! Avec eToro, on ne paye aucun frais de transaction sur l'achat et la vente d'actions (du monde entier). Le trading d'actions n'a jamais été aussi simple et ouvert à tous. L'inscription est rapide et gratuite.

Je veux en savoir plus

La création d’entreprise est une étape cruciale dans la vie d’un jeune entrepreneur. Plus que jamais, il faut se renseigner comme il se doit afin de déterminer quel type de société sera le mieux adapté à notre situation.

La première idée serait probablement de créer sa micro-entreprise, statut d’entreprise actuellement tant convoité en France. Seulement voilà, si le statut EIRL d’auto-entrepreneur ou micro-entrepreneur comporte de nombreux avantages dont des avantages de simplification fiscale et sociale, celui-ci est très limité en termes de chiffre d’affaire.

Aussi, si vous projetez d’employer des salariés, il y a fort à parier que ce statut ne soit pas adapté de par le seuil de chiffre d’affaire qu’il ne vous faudra pas dépasser. S’impose alors tout naturellement le statut de SARL ou Société à Responsabilité Limitée.

Cependant, ce n’est un secret pour personne, que de dire que la France n’est pas le meilleur endroit au monde pour créer son entreprise. C’est un pays qui ne cesse d’augmenter ses taxes et ses impôts sur les sociétés. Créer une société offshore prend alors tout son sens lorsque l’on souhaite optimiser sa fiscalité… encore faut-il faire cela dans une région du globe adaptée.

Quelles destinations offshores pour sa société ?

Nous connaissons tous les avantages fiscaux à délocaliser le siège de son entreprise en Suisse ou dans la principauté de Monaco. De nombreuses stars du showbiz profitent de ce particularisme, en tant que français, pour voir leur taux d’imposition considérablement réduit.

Cependant, ce ne sont, bien entendu, pas les seuls et uniques lieus dans le monde qui permettent de créer une société avec tous les avantages fiscaux qui y sont associés. D’autres destinations, telles que Hong-Kong, par exemple, sont de formidables opportunités pour tous les jeunes entrepreneurs désireux de développer leur entreprise dans les meilleures conditions fiscales possibles.

A lire :  4 qualités requises dans les emplois commerciaux

Hong Kong, des avantages fiscaux évidents pour les sociétés

La création entreprise à Hong Kong vous permet de bénéficier d’un environnement fiscal très avantageux. Et pour cause, seuls les bénéfices qui sont réalisés sur le territoire sont imposés à hauteur de 15% environ. L’ensemble des bénéfices que vous réalisez à l’étranger sont, quant à eux, exemptés d’impôts.

Mais ce n’est pas tout puisque le centre névralgique des affaires en Asie qu’est Hong Kong vous permet également d’être exempté d’impôt foncier, d’impôt sur les dividendes, d’impôt sur les intérêts ou encore de taxes telles que la TVA pour ne citer que cette taxe-ci.

Les conditions de création d’une société à Hong Kong

création d’une société à Hong Kong

Vous le voyez, Hong Kong est une destination de rêve pour les sociétés. Toutefois, il y a certaines conditions à remplir pour avoir la possibilité de créer son entreprise à l’étranger, et notamment à Hong Kong. Les conditions pour créer votre entreprise à Hong Kong sont les suivantes…

  1. Vous vous devez de posséder une adresse physique qui est enregistrée à Hong Kong, cela va de soi.
  2. Vous devez déclarer un directeur ou un secrétaire assigné à l’entreprise.
  3. Enfin, dernière condition, votre société doit posséder un ou plusieurs investisseurs.

Un cadre de vie exceptionnel

Si vous hésitez encore à créer votre société à Hong Kong, sachez que cette ville est le lieu de rencontre des plus grands investisseurs de ce monde. C’est un endroit qui est devenu attrayant, voire incontournable lorsque l’on a des ambitions dignes de ce nom.

Aussi, si vous êtes un investisseur qui souhaitez créer votre société sans être fortement imposé et taxé, cette destination semble être l’une d’entre elle à envisager. Notez que vous devrez résider fiscalement quelques mois de l’année à Hong Kong (vous en tant que directeur, ou votre secrétaire assigné à l’entreprise).

A lire :  Création d’entreprise en Chine : comment réussir son implantation ?

La solution de portage salarial

Si toutefois vous n’étiez pas prêt à créer véritablement votre société à l’étranger, sachez qu’il existe une approche intermédiaire. Celle-ci se nomme le portage salarial.

Grâce au portage salarial, votre société peut s’implanter à Hong Kong, vous pouvez y recruter du personnel, sans toutefois être exposé à la contrainte de devoir créer de manière immédiate une entité sur le marché.

Le portage salarial permet ainsi d’intégrer le plus grand lieu qui existe en Asie pour faire des affaires, de bénéficier d’une réglementation avantageuse, de recruter du personnel en un temps record, et ce, de manière simplifiée.

Laisser un commentaire

Portail Economie