Les actions françaises n’ont pas la côte

Grands noms ou entreprises qui montent dans le pays français, la réponse est la même avec un désintéressement de la part des investisseurs. Ceci touche tous les secteurs d’activité donc il faudra se résoudre à laisser passer cette mauvaise période et à essayer de résister ou se retirer du marché pour une certaine période.

Le mauvais départ de Deezer

DeezerLe service de streaming musical Deezer qui possède un grand nombre d’abonnés a tenté une entrée en bourse qui n’a pas reçu l’accueil escompté. Devant l’absence de réel investissement de la part des traders professionnels ou débutants, le concurrent pourtant assez important de Spotify et Apple Music a décidé de se retirer.

Sans tourner définitivement la page du monde de la bourse, Deezer a déclaré que le groupe allait retenter sa chance à un moment plus opportun. Aucune date n’a été précisée pour l’instant car le but est de trouver le moment réellement propice pour pouvoir intéresser immédiatement les investisseurs qui vont chercher à posséder certaines des actions de ce groupe.

Showroomprivé dans la tourmente

DeezerLa marque française de déstockage a également décidé de faire ses premiers pas en proposant une action attractive à moins de 20 euros. Malgré tout l’intérêt de ce site qui est disponible sur PC, tablettes ou smartphones, l’action a chuté de 10% dès sa première heure sur le marché. Malgré le choix de la fourchette basse pour rester intéressante, cette action ne parvient pas à séduire sur les marchés boursiers.

La bourse de Paris semble vouloir résister en cette fin d’année et ne pas se laisser convaincre par toutes les actions qui sont introduites. Ceux qui avaient comme projets de proposer également leur action avant 2016 vont devoir réfléchir sur le fait qu’il s’agit ou non du bon moment.

A lire :  Les étapes de recrutement

Certains estiment qu’il est préférable de voir comment elle évolue au fur et à mesure des mois pour trouver le bon moment. De son côté, Showroomprivé devra savoir se montrer patient avant de voir son action remonter et prendre tout le sens attendu par l’entreprise lors de son premier lancement.

Laisser un commentaire

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!