Taux du LDD en 2012

Taux LDD 2012Quel sera le futur taux du livret de développement durable en 2012 ? Va t-il augmenter ou stagner ? En toute logique, le taux du LDD aurait dû augmenter au 1er février 2012, mais cela ne sera malheureusement pas le cas en raison d’une décision prise par le Ministère de l’Économie et de la Finance et la Banque de France.

Le taux du LDD se stabilise en 2012

Le taux du LDD en 2012 sera donc de 2,25 %, à l’instar du taux du Livret A qui n’augmentera pas également, pour le plus grand mécontentement de la CGT – Caisse des dépôts, et cela peut se comprendre !

Selon François Baroin, le Ministre de la Finance, une baisse de l’inflation devrait apparaître prochainement et il voudrait éviter que les taux du Livret A et du LDD relèvent de “la politique du yo-yo”.

Le taux du LDD aurait dû atteindre 2,75 % en 2012

Or, il se trouve qu’on assiste à une cascade de hausses des prix : la TVA, les taxis, la SNCF, le gaz, les carburants… Les arguments apportés par F. Baroin ne sont effectivement pas crédibles.

Pour le début de l’année 2012, le taux de rémunération du LDD aurait dû être égal à 2,75 %, en utilisant la méthode de calcul du taux du livret de développement durable, qui se base essentiellement sur l’inflation, le taux Euribor et l’Eonia.

Les banques et les assurances favorisées par cette décision

Selon la CGT, cette histoire profite aux banques, qui pourront bénéficier d’une ressource peu chère car elles peuvent garder 35 % de la collecte des livrets de développement durable et des livrets A.

A lire :  Le Black Friday a le vent en poupe sur le sol français

De même, cette stabilisation du taux du LDD profite aux sociétés d’assurance, car le Livret A aurait fait plus d’ombre à l’assurance vie.

1 réflexion au sujet de « Taux du LDD en 2012 »

  1. Je cite “on assiste à une cascade de hausses des prix : la TVA, les taxis, la SNCF”

    Oui c’est juste, sauf que la SNCF est entrain de mettre en place un réseau de TGV Low Cost.
    Par ailleurs, la SNCF prévoit une croissance de la demande et de ces effectifs en raison de la hausse du prix du carburant : les consommateurs préférant ainsi de plus en plus le train qu’à la voiture.

    Pour faire face à ses objectifs la SNCF prévoit de recruter en masse en 2012 et jusqu’en 2017.
    Des opportunités d’emploi donc dans un contexte économique atone.

    Répondre

Laisser un commentaire

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!