Réaliser des économies grâce à l’assurance emprunteur

Si vous êtes en passe de demander un prêt à votre banque, cet article devrait vous intéresser. Saviez-vous qu’il était possible d’avoir recours à une sorte de tiers de confiance qui garantirait les risques éventuels de non remboursement à votre banque ?

C’est l’objet même de l’assurance emprunteur qui va faire en sorte de couvrir les risques de défaut de paiement dans le cadre, par exemple, d’un prêt immobilier.

Ainsi, un organisme bancaire ou un assureur, tel que MAAF Assurances pour ne pas le citer, seront en mesure d’assurer tous les partis, non seulement vous, mais également la banque prêteuse, de tout défaut de remboursement de l’emprunteur, en l’occurrence vous.

Que couvre l’assurance emprunteur ?

L’assurance emprunteur couvre tout défaut de paiement de la part de l’emprunteur qui découlerait d’une impossibilité de rembourser par la suite d’une invalidité, d’une incapacité de travail temporaire ou définitive, d’une perte totale d irréversible d’autonomie, d’un licenciement ou encore, dans le cas le plus extrême, d’un décès.

Pour ne pas que votre entourage paye les pots cassés, il peut alors être très utile d’avoir recours à une telle assurance emprunteur qui nous montre donc ici toute son importance. Vous ne souhaiteriez pas laisser dans l’embarras votre compagne ou vos enfants au cas où il vous arrivait malheur durant la période où vous avez emprunté n’est-ce pas ? Alors, n’hésitez pas un instant à souscrire à une assurance emprunteur, le jeu en vaut vraiment la chandelle.

Où souscrire à une assurance emprunteur ?

D’une manière générale, les personnes qui se mettent en relation avec leur banque pour un crédit immobilier souscrivent à une assurance emprunteur auprès de cette dernière sans même le savoir. Désormais, depuis 2010 pour être précis, et depuis la loi Lagarde, il est possible à tout un chacun de s’occuper soit même de cette tâche en court-circuitant l’organisme bancaire.

A lire :  La Mutualité Française continue sa pétition

C’est ainsi que, si vous êtes en mesure d’apporter à votre banquier, lors de la demande de prêt, un contrat d’assurance similaire à celui que votre banque vous proposerait, alors vous pourriez faire en sorte de vous passer de leurs services et profiter ainsi de ce que l’on nomme dans le jargon, la délégation d’assurance prêt immobilier.

Est-ce obligatoire de souscrire à une assurance emprunteur ?

La question peut se poser. Dans les faits, souscrire à une assurance emprunteur ne s’avère pas obligatoire. La loi ne vous l’impose pas à proprement parler.

Seulement voilà, ce n’était sans compter les politiques appliquées par les établissements bancaires qui exigeront donc, quant à eux, que tout emprunteur souscrive à une telle assurance pour qu’un crédit soit octroyé.

Toutefois, comme nous venons de le voir, vous ne serez pas contraints de souscrire à une assurance emprunteur auprès de votre banque.

Combien coûte une assurance emprunteur ?

assurance emprunteur

Une assurance emprunteur a, bien entendu, un coût, et celui-ci est loin d’être négligeable, bien au contraire. Dans les faits, on estime que ce dernier représente à lui seul environ un tiers du coût de l’emprunt, ce qui n’est pas rien vous en conviendrez.

Evidemment, le prix d’une assurance emprunteur variera selon le type de prêt contracté. Il sera fonction, plus particulièrement, de la durée du prêt en question ainsi que du montant total emprunté. Le profil de l’emprunteur aura une part également déterminante dans le coût total de la souscription à l’assurance emprunteur.

Aussi, il sera aisé de comprendre que plus vous serez exposé, d’une manière ou d’une autre, aux risques, de par la nature même de votre emprunt ou de par votre profil même, plus le taux déterminant le coût total de l’assurance emprunteur sera revu à la hausse.

A lire :  Comment bien choisir son assurance vie ?

A partir de ce constat, vous serez amenés à faire jouer la concurrence pour avoir accès aux meilleurs tarifs et aux meilleures conditions d’assurance emprunteur… c’est en tous les cas le conseil que nous pouvons vous donner.

A ce titre, il n’existe pas, à proprement parler d’organisme qui serait meilleur qu’un autre puisque chaque cas sera propre. Il reviendra à vous, dans tous les cas, de faire la part des choses. Inutile de souscrire à des garanties qui ne vous seraient pas exiger de votre banque et qui ne vous seraient pas, dans un même temps, nécessaires.

Laisser un commentaire

Portail Economie