Comment souscrire à une banque en ligne sans domiciliation ?

💸 Peut-on trader les actions sans frais ? 🤔

La réponse est... OUI ! Avec eToro, on ne paye aucun frais de transaction sur l'achat et la vente d'actions (du monde entier). Le trading d'actions n'a jamais été aussi simple et ouvert à tous. L'inscription est rapide et gratuite.

Je veux en savoir plus

Lorsqu’on se renseigne auprès des souscriptions pour les banques en ligne, certaines sources impliquent que malgré une offre entre guillemets gratuite, ces établissements exigent parmi leurs conditions que les clients aient à domicilier leurs revenus. Toutefois, la réalité est que la grande majorité des enseignes du domaine ne demandent pas ce type de contrepartie dans le cadre d’une simple ouverture de compte. Nous verrons ici quels autres justificatifs peuvent être nécessaires à ce niveau-là et quelle importance peut revêtir la domiciliation dans ce cadre.

Rôle de la domiciliation dans la souscription à une banque en ligne

Une domiciliation de revenus est une condition qui peut être appliquée par une banque et qui veut dire que chaque mois, le client devra créditer son compte courant d’un montant de revenus spécifique. L’enseigne en question va en général établir une valeur fixe minimale pour ce montant sans quoi l’utilisateur pourra subir des frais supplémentaires.

D’autres modèles de banques ne vont, quant à elles, pas impliquer de montant précis, mais demanderont un versement de salaire. Si ce genre de pratiques n’est, en effet, que très peu courant chez les établissements de banques en ligne, ces dernières vont plutôt se concentrer sur des mesures de justification. En clair, il s’agit de demander au client de fournir des preuves quant à sa capacité à gagner un certain montant d’argent en présentant par exemple des fiches de paie.

Banque en ligne

Les meilleurs types de banques en ligne sans justificatifs de domiciliation

Au même titre que les offres et les types de comptes diffèrent d’une banque en ligne à l’autre, les conditions de souscription peuvent aussi changer, et ce, surtout pour ce qui est des exigences minimales requises. Comme souligné plus tôt, une grande partie des banques dites en ligne ne fonctionnent pas avec le système de domiciliation de revenus ce qui implique que le choix entre celles-ci dépendra ici principalement des besoins et ressources de l’utilisateur.

A lire :  Le comparateur de banques en ligne par excellence

Dans ce registre, certaines enseignes vont restreindre l’accès à des offres spécifiques en fonction des revenus du client tandis que d’autres vont y substituer des mesures d’épargnes. Il est à noter qu’une grande partie des meilleures banques du secteur ont comme point commun de concéder les tarifs de tenue de compte ainsi qu’une carte bancaire offerte.

Exemples d’offres

En premier lieu, il peut y avoir plusieurs sortes de conditions appliquées pour conserver la gratuité chez les banques en ligne. Ainsi, certaines optent pour un nombre spécifique de paiements par mois, d’autres sont, à l’inverse, payante là où des enseignes ne prévoient aucune condition. Parmi les banques en ligne les plus connus du domaine, on pourra notamment citer :

  • Hello Bank ;
  • Boursorama Banque ;
  • ING ;
  • Orange Bank.

L’une des offres les plus accessibles reste celle de Hello Bank qui n’applique aucune condition de gratuité et qui dispose d’une offre de bienvenue qui s’étend sur les 6 premiers mois d’utilisation du client.

Néo-banque

Alternative des néo-banques

On donne l’appellation de néo-banques à toutes les banques qui proposent des offres totalement accessibles via des applications mobiles et qui prévoient, en plus, des modalités de souscription ultra simplifiées. Les tarifs et conditions sont au même titre revus à la baisse et sont par conséquent particulièrement compétitifs par rapport aux autres enseignes de banques traditionnelles. Le contre coup de cette proposition à portée de main et avec très peu de contraintes reste l’accès à moins de services avancés. Dans cette optique, vous ne pourrez par exemple pas obtenir de compte épargne avec ce genre d’offres.

A lire :  La première carte bancaire prépayée voit le jour en France

Vers où se diriger pour éviter l’obligation de domiciliation dans le secteur de la banque ?

Les particuliers peuvent désormais opter pour un grand éventail de choix différents qui leur évitent tous de passer par l’option de domiciliation de revenus que peut impliquer une banque tout en profitant de services équivalents, voire supérieurs.

De ce fait, si ces derniers ne disposent pas des revenus suffisants ou s’ils ne souhaitent tout simplement pas passer par là, ils auront d’autres possibilités avec les nouvelles banques en ligne ou les néo-banques. L’arrivée de ces nouveaux concurrents a donc poussé certaines enseignes à se mettre à jour en proposant des formules adaptées ou même à créer des extensions en ligne qui visent cette nouvelle catégorie de clients. Cela peut donc impliquer que la domiciliation de revenus est en passe de devenir une obligation obsolète.

Laisser un commentaire

Portail Economie