L’investissement sur les CFD attirent les épargnants français

C’est en 2007, que les Contrats For Difference appelés CFD par les financiers sont apparus dans les places financières françaises, propulsés sur le devant de la scène par des courtiers spécialisés dans le traitement de ces nouveaux produits d’investissement.

Un CFD se définit comme un produit financier dérivé, portant sur l’anticipation de l’évolution probable du cours d’un actif financier appelé actif sous-jacent, cet actif sous-jacent peut être une action, un taux de change, un indice boursier ou une matière première. Le CFD n’est rien d’autre qu’un contrat conclu entre un courtier et un investisseur, l’investisseur faisant son anticipation du cours de l’actif sous-jacent sans le détenir en réalité.

A lire sur le trading de CFD : https://www.portail-economie.com/finance/bourse/cfd-trading-8508/

Le développement de ces produits financiers en France

Trading CFD

Le marché des CFD a profité en France du développement du forex qui a offert aux traders de nombreux avantages dont celui de la liquidité, du trading non-stop et de l’usage de l’effet de levier. Ainsi la spéculation à travers le CFD a permis aux épargnants de bénéficier du trading sur marge de même que la possibilité de ne plus seulement miser sur le cours des devises mais aussi sur celui des actions et des indices boursiers.

Sur le marché des CFD, les brokers bénéficient aussi de l’effet de levier se traduisant par le nombre de fois qu’ils peuvent multiplier leur dépôt initial pour investir avec un plus gros montant, ce nombre fixé à la discrétion de l’investisseur dépend aussi fortement de la nature du sous-jacent (cliquez ici pour en savoir plus). Il est aussi possible pour les intervenants sur le marché des CFD d’effectuer des des trades à la hausse ou à la baisse sur l’actif sous-jacent.

A lire :  Comment les forums de trader peuvent vous aider

En résumé, les produits CFD ont pu attirer ces dernières années de plus en plus d’investisseurs en France du fait de la modestie de l’épargne initiale requise pour y intervenir mais aussi grâce la simplicité d’utilisation de ces produits.

Fiscalité et risque du trading sur CFD

CFD

Il est important de préciser à titre d’information, qu’en France les gains au CFD sont imposés à 30,1% et que ce marché reste tout de même un marché où les risques de pertes sont élevés du fait de l’importance de l’effet de levier dont les intervenants font usage. Il est donc de la responsabilité des investisseurs de prendre des dispositions adéquates quant à l’usage de l’effet de levier et de définir une stratégie de Money Management robuste.

Laisser un commentaire

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!