Le marché des trackers (ETF) : indices, gérants… qui fait quoi ?

💸 Peut-on trader les actions sans frais ? 🤔

La réponse est... OUI ! Avec eToro, on ne paye aucun frais de transaction sur l'achat et la vente d'actions (du monde entier). Le trading d'actions n'a jamais été aussi simple et ouvert à tous. L'inscription est rapide et gratuite.

Je veux en savoir plus

Littéralement, un ETF signifie est un Exchange-Traded Fund : un fonds coté en bourse. En général, on sous-entend qu’ils sont aussi indiciels, c’est-à-dire que leur stratégie consiste uniquement à suivre un indice boursier, au plus près possible. D’où l’appellation de tracker.

Pour mémoire, les ETF ont un gros avantage : puisque leur stratégie est simple, leurs frais sont faibles. Ces fonds indiciels à bas coût, qui se contentent de reproduire le comportement à la hausse et à la baisse des indices boursiers, emportent la faveur des investisseurs, qui doutent de plus en plus de la valeur ajoutée des gérants dit « actifs », aux frais plus élevés.

(Nous partons du principe que vous connaissez déjà les bases du fonctionnement des trackers et ETF, mais si vous avez besoin de reprendre de zéro, reportez-vous à des articles pédagogiques sur les trackers et ETF.)

Intéressons-nous aux acteurs de ces marchés. Quelle est la chaîne de production d’un ETF ? Qui construit un ETF ? Qui le gère ?

Les fournisseurs d’indices boursiers

Les indices boursiers sont la source de toute stratégie à base de trackers.

Il n’y a pas de tracker s’il n’y a rien à traquer 🙂

Nous avons déjà écrit un article sur les principaux indices boursiers à connaître, mais on connaît peut les entreprises qui gèrent ces indices.

Gérer un indice boursier, c’est un métier ! Même si l’on ne passe pas d’ordres sur le marché, n’est pas de tout repos ! C’est un travail méthodologique pointilleux, qui consiste à calculer en temps réel la valeur de l’indice selon la formule définie (en général une moyenne pondérée des cours par la capitalisation boursière ou le flottant), mais surtout à gérer les entrées et les sorties d’actions dans le périmètre de l’indice, et à gérer les situations spéciales (fusions, OPA, dividendes…).

A lire :  Le Forex, un marché parfaitement opportun au CFD

Les plus gros fournisseurs d’indices sont :

  • MSCI, qui calcule le célèbre MSCI World, l’indice le plus diversifié au monde
  • S&P Dow Jones, qui gère le S&P 500 et le Dow Jones, le plus ancien indice du monde
  • Bloomberg, le fournisseur d’informations financières de référence, qui construit des indices surtout axés sur les obligations
  • NasdaqOMX, qui gèrent le fameux Nasdaq, centré sur les valeurs technologiques

En Europe, on connaît surtout :

  • Stoxx, pour l’Eurostoxx 50 et le Stoxx 600
  • Euronext, qui calcule notamment le CAC 40

Plus confidentiels, il existe aussi des fournisseurs d’indices de matières premières.

On trouve aussi des trackers indexés sur un actif unique : une matière première en particulier (l’once d’or, le pétrole) ou le bitcoin. Dans ce cas, le tracker ne reproduit pas un indice boursier et saute donc cette étape.

Les gestionnaires d’ETF

marché des trackers (ETF)

Ces gestionnaires d’actifs, asset managers en anglais, sont eux qui créent les produits qui suivent les indices. Concrètement, ils choisissent un indice, créent un fonds d’investissement et font en sorte que le fonds suive l’indice.

Pour ce faire, les trois grandes stratégies sont la réplication totale physique (qui consiste à acquérir en miroir chacun des composants de l’indice), la réplication physique échantillonnée (où le gérant achète, après un calcul de corrélation, uniquement le strict nécessaire pour reproduire au mieux l’indice, ce qui réduit les coûts) et la réplication synthétique (qui utilise des produits dérivés).

Les gestionnaires font ensuite coter en bourse leur fonds afin que chacun puisse l’acheter. Ils doivent alors respecter les règles de cotation locales (Autorité des marchés financiers en France) et les règles de la bourse en question (Euronext Paris en France).

A lire :  Bilan d'un mois de mai baissier sur les marchés actions

Alors seulement, le produit peut être proposé au public. Puisque c’est un fonds coté en bourse qui suit un indice, on l’appelle alors tracker indiciel !

Les gestionnaires les plus importants sont :

  • iShares, filiale de BlackRock, plus gros gestionnaire d’actifs au monde
  • Vanguard, historiquement très connu aux Etats-Unis, qui débarque depuis peu en Europe
  • StateStreet SPDR, créateur du premier tracker sur l’indice S&P 500

En France, les leaders sont :

  • iShares
  • Lyxor, filiale de la Société Générale actuellement en vente
  • Amundi, filiale du Crédit Agricole

Les gestionnaires étrangers semblent avoir du mal à se tailler une part de marché en France, notamment du fait de spécificités fiscales locales (la préférence des investisseurs pour les fonds éligibles au PEA, le Plan d’Epargne en Actions, ou à l’assurance-vie).

Les distributeurs : les courtiers pour investir en ETF

marché des trackers (ETF)

Lorsqu’un investisseur particulier souhaite acheter un ETF, il a plusieurs choix. Passer par sa banque ou un courtier en ligne est le choix le plus évident. Les ETF sont alors logés dans un compte-titres ou un PEA. Il est aussi possible, dans certains contrats d’assurance-vie d’utiliser les ETF comme unités de compte.

Enfin, la dernière solution, pour une délégation totale, consiste à confier la gestion de son épargne à un gestionnaire spécialisé 100 % ETF. Il créera alors un portefeuille d’ETF selon votre horizon de gestion de votre profil de risque et le fera évoluer dans le temps.

Laisser un commentaire

Portail Economie