Les solutions pour préparer l’apport pour un achat immobilier

💸 Peut-on trader les actions sans frais ? 🤔

La réponse est... OUI ! Avec eToro, on ne paye aucun frais de transaction sur l'achat et la vente d'actions (du monde entier). Le trading d'actions n'a jamais été aussi simple et ouvert à tous. L'inscription est rapide et gratuite.

Je veux en savoir plus

Pour avoir la chance d’acquérir le bien de vos rêves, vous devez avoir un pouvoir d’achat suffisant. Pour cela, la capacité d’emprunt et l’apport personnel doivent être optimisés. La préparation de l’apport personnel nous intéresse particulièrement.

Définition et intérêt de apport personnel

L’apport personnel c’est quoi ?

L’apport personnel n’est autre que la somme d’argent dont vous disposez pour financer l’achat d’un bien immobilier. Il peut être obtenu par donation ou d’autres placements. Il peut, par exemple, s’agir de placements sur votre Plan Epargne Logement. Pour accorder un crédit immobilier, les banques sont exigeantes. Ainsi, le montant de votre apport personnel doit être l’équivalent de 10% du prix du bien à acquérir. Cette somme devra permettre de couvrir certains frais annexes notamment ceux du notaire. Il couvre également tout autre frais généré par l’achat immobilier comme les honoraires de l’agent immobilier.

Cependant, l’apport personnel n’est pas obligatoire puisque bon nombre de banques acceptent de vous octroyer un prêt immobilier en l’absence de celui-ci. Cela a un nom : le financement à 110%. En effet, la banque prend aussi en charge les 10% correspondant aux frais annexes générés par l’achat du bien immobilier. Si vous vous trouvez dans cette situation, faites-vous accompagner par un courtier. Le plus souvent, les demandes de crédit sans apport personnel qui obtiennent un retour positif sont celles réalisées par des jeunes actifs ou ceux qui achètent un immobilier pour la première fois.

L’intérêt de l’apport personnel

Si la banque est stricte en ce qui concerne l’apport personnel c’est tout simplement parce qu’il est garant de votre crédibilité en tant qu’emprunteur. Elle considère d’ailleurs que les profils qui disposent d’un apport sont plus sérieux que ceux qui n’en ont pas. A noter que pour parvenir à réaliser une épargne solide, il faut beaucoup d’autodiscipline et de détermination. Si vous souscrivez donc un prêt avec un apport personnel, vous augmentez vos chances d’avoir un retour positif de la part de l’établissement de prêt.

En effet, il est convaincu de votre capacité de remboursement du crédit immobilier dans le futur. D’ailleurs, grâce à votre apport personnel, la banque vous empruntera 100% du au lieu de 110% du coût de l’opération. En outre, s’il y a défaut de remboursement, elle sera autorisée à saisir le bien et vous rendre la somme déjà versée.

A lire :  L'utilité du cadre en trading

Les solutions pour constituer l’apport

L’épargne

La première solution pour former un apport personnel dans le cadre de l’achat d’un bien immobilier est l’épargne personnelle. Comme on a vu plus haut, cela améliore votre profil vis-à-vis des banques.  Cette solution est facile à mettre en œuvre puisqu’il vous suffit de mettre de l’argent de côté tous les mois. Vous pouvez ainsi former votre apport personnel progressivement à votre rythme jusqu’à réunir le montant requis. Il suffit d’ailleurs de calculer le montant en fonction de votre projet.

L’épargne salariale est aussi une solution d’épargne facile à mettre en œuvre pour constituer votre apport personnel. Contrairement à l’épargne personnelle, elle est collective et établie au sein d’une entreprise au sein de laquelle vous êtes salarié. Le fonctionnement de ce système est simple : la société verse à ses salariés des primes relatives à la performance de la structure et les bénéfices générés. En tant que salarié, vous êtes autorisé à demander le déblocage de votre épargne. Vous devez savoir que le déblocage ne peut se faire qu’une fois pour l’achat d’un bien immobilier.

Le PEL et le CEL

Il est aussi possible de former votre apport personnel aves des comptes spécifiques appelés comptes dédiés dont le PEL et le CEL. Le PEL ou Plan Epargne Logement est un produit d’épargne consacré uniquement au financement de l’achat d’un logement. Idem pour le CEL ou Compte Epargne Logement. Si vous voulez obtenir un crédit avantageux, privilégiez ces deux dispositifs. D’ailleurs, ils peuvent vous permettre de percevoir une prime d’Etat pour l’achat de votre bien. Si vous voulez en savoir plus, empruntis.com donne des renseignements sur le PEL.

Lequel choisir entre les deux ? Le PEL semble être plus intéressant puisqu’il propose plus d’avantages. Néanmoins, ces avantages s’accompagnent de quelques contraintes dont un versement mensuel obligatoire de 45 euros minimum. Ensuite, vous ne pouvez pas retirer une partie de vos fonds. Voilà pourquoi le PEL améliore votre profil d’emprunteur auprès des établissements de crédit. Ils peuvent déjà voir à travers le PEL que vous êtes sérieux et crédible. Pour information, le plafond du PEL est de 61200 euros pour un taux d’intérêt de 1% contre 15300 euros et un taux d’intérêt à 0.25% pour le CEL. Avec ce dernier, le versement mensuel n’est pas obligatoire et vous pouvez réaliser des retraits partiels sans problème (garder le solde en dessus de 300 euros néanmoins).

A lire :  Dans quoi investir en 2020 ?

Le Prêt à Taux Zéro ou le Prêt Action Logement

La constitution de l’apport personnel peut aussi passer par différents types de prêt dont :

  • Le PTZ ou prêt à tôt zéro est un prêt aidé adapté si vous envisagez d’acheter un logement neuf ou ancien. Il est aussi idéal pour les primo-accédants, c’est-à-dire, tous ceux qui achètent un bien immobilier pour la première fois. Le plus grand avantage de ce prêt est que vous n’avez pas à payer d’intérêts. Il se rembourse sur 5 à 15 ans en fonction de vos revenus.
  • Le prêt action logement: est plutôt un prêt dédié proposé à un taux préférentiel. Avec ce prêt, vous avez la chance d’obtenir jusqu’à 45.000 euros.

immobilier

Autres solutions envisageables

Augmenter votre apport personnel c’est augmenter votre pourvoir d’achat immobilier. Voici d’autres solutions qui s’offrent à vous pour y parvenir :

  • Faire des investissements: notamment au sein des sociétés à titre d’actions ou d’obligations. Les actions peuvent proposer une performance de 5 à 8 % contre 2 à 5% pour les obligations. Le rendement est, certes, intéressant que ce soit pour les obligations ou les actions mais il faut prendre le temps d’étudier votre projet par rapport à votre désir d’acquérir un bien immobilier. En effet, certains problèmes de délais de blocage de fonds peuvent vous empêcher de réaliser votre projet immobilier.
  • La donation ou l’héritage : concernant la donation (hors succession), les ascendants peuvent donner à hauteur de 100.000 euros. L’avantage est qu’aucun droit de donation n’est exigé et vous pouvez utiliser la somme pour financer votre projet immobilier. Idem pour l’héritage, vous pouvez vous en servir pour réaliser votre projet.
  • Le Crowdfunding immobilier: le financement participatif est aussi possible dans le domaine de l’immobilier. Il peut être utilisé dans la construction comme dans l’achat. Aujourd’hui, tout peut se faire en ligne via des plateformes dédiées au crowdfunding. Ainsi, vous pouvez acheter votre bien avec l’aide de particuliers investisseurs.
  • La vente d’un bien: il est aussi possible de former votre apport en vendant un bien dont vous êtes le propriétaire. Assurez-vous cependant de le vendre avant d’envisager la nouvelle acquisition. Autrement, il existe une solution : le prêt relais.

Laisser un commentaire

Portail Economie