Investir en SCPI ou en immobilier classique

Une SCPI est un parc immobilier constitué de différents types de biens commerciaux (bureaux, entrepôts, boutiques) soumis à un bail commercial et géré par un gestionnaire indépendant.

Le marché des SCPI est fortement réglementé par l’AMF. En effet, ce statut juridique est agrémenté (126 SCPI en France en 2012), et soumis annuellement à des assemblées générales validées par un commissaire aux comptes. L’AMF possède un droit de regard sur la valeur des parts constituant le capital social des biens issus la SCPI.

Comment fonctionne un investissement en SCPI ?

L’investisseur achète des parts pour le montant souhaité (le ticket d’entrée peut être assez faible) dans la SCPI de son choix. Il bénéficie des loyers, au prorata des parts qu’il détient (par exemple s’il acquière 1% des parts de la SCPI, il détiendra 1% de chacun des biens du parc immobilier). Ce type d’investissement assure une mutualisation du risque.

Pourquoi choisir d’investir dans une SCPI plutôt que dans un bien immobilier classique ?

SCPI

L’aversion au risque de l’investisseur d’une SCPI est moindre. En effet, ce dernier n’ a pas à craindre les impayés de son locataire qui représente la quasi-totalité des mensualités de l’investissement d’un immeuble locatif d’habitation. Dans la SCPI, la diversité des différents établissements « couvre» ce risque, bien moins présent dans le milieu de l’immobilier commercial.

Il bénéficie de plus d’une rentabilité locative plus élevée (5,5% environ contre 4,5% pour un bien immobilier de type studette) sans frais de gestion ni de trésorerie. En conclusion, les formalités liées à la revente des parts sont plus rapides dues au caractère liquide de cet investissement « pierre papier».

A lire :  Les avantages du dispositif Duflot pour l'investissement locatif

A noter néanmoins quelques points d’attention :  L’investissement SCPI est de longue durée et soumis à des frais de sortie. De par sa liquidité, il est plus difficile d’obtenir un emprunt auprès d’un établissement bancaire, qui appliquera des taux supérieurs à ceux applicables à un investissement immobilier classique.

La disponibilité des parts est limitée, les nouveaux investisseurs devant attendre une augmentation de capital ou la vente de parts d’investisseur pour acheter des parts. Pour en savoir plus sur la différence entre l’immobilier locatif et la SCPI, rendez-vous sur https://portail-scpi.fr/

Laisser un commentaire

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!