Tout savoir sur la défiscalisation de l’œuvre d’art

défiscalisation de l'œuvre d'art

Contrairement à ce que beaucoup pensent, la défiscalisation ne touche pas seulement l’immobilier périurbain ou l’investissement sur des PME. En effet, il existe d’autres moyens de défiscaliser, et notamment les œuvres d’art.

Cette manœuvre est accessible à tous les contribuables, mais elle est malheureusement fort méconnue. On vous explique tout sur la défiscalisation d’œuvres d’art : c’est parti pour un petit tour d’horizon qui vous donnera à coup sûr quelques idées et pistes à explorer !

Un refuge trop souvent négligé

D’abord agréables à regarder et utiles en matière de décoration, les œuvres d’art ont aussi un certain pouvoir en matière de défiscalisation. En effet, elles peuvent constituer un placement judicieux sur la durée et elles permettent donc de réaliser des économies d’impôts tout en embellissant votre logement, sans pour autant bénéficier de l’excellente législation anglaise dans ce domaine.

Il faut savoir que les antiquités, les bijoux, les meubles précieux, les toiles ou encore les photos d’artistes et les sculptures sont concernés par la défiscalisation. Il faut que ces objets soient considérés comme étant de collection, et ainsi l’investisseur peut bénéficier d’un allégement fiscal non négligeable. Il est également possible d’utiliser une œuvre d’art pour payer des impôts en faisant appel à la loi Malraux, c’est-à-dire en cédant cette dernière à l’État.

Un abattement des plus intéressants

Pour la transmission d’une œuvre d’art, il est possible de bénéficier d’un abattement de 10 % chaque année pendant deux ans. Si l’œuvre a été détenue pendant plus de douze ans, alors le contribuable peut bénéficier d’une exonération complète. Il est également possible d’opter pour 5 % de la valeur de l’œuvre d’art pendant une vente.

A lire :  Les différents statuts en SCPI

Cependant, l’impôt ne s’applique que sur le bénéfice, c’est-à-dire qu’il faut soustraire le prix de vente au prix d’achat. Il est donc intéressant de choisir des objets d’art, mais il faut encore que ces derniers soient considérés comme de collection pour pouvoir bénéficier de la défiscalisation. Le choix est donc essentiel si vous investissez dans des œuvres d’art.

Vous l’aurez compris, les œuvres d’art sont un bon moyen de défiscaliser et de transmettre un patrimoine. Il s’agit d’un placement judicieux, à condition bien évidemment d’être amateur et d’avoir quelques notions vous permettant de faire les bons choix en évitant les arnaques ou les erreurs ! Bien sûr, la première condition à respecter dans le domaine de l’esthétique, c’est d’abord de faire confiance au bon goût et au bon sens, puis en vos préférences.

Même si certaines œuvres d’art peuvent représenter une valeur pécuniaire ou matérielle dérisoire, leur qualité artistique peut enchanter un logement ou réchauffer votre cœur : c’est un fait non négligeable qu’il faut prendre en considération dans son processus d’achat et sa prise de décision. À l’inverse, acquérir une toile de maître signée mais laide (nature morte avec gros morceau de viande, portrait peu flatteur, etc.) n’est pas toujours gai dans un chez-soi.. !

Laisser un commentaire

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!