Accueil » Bâtiment

Panneau solaire thermique : les choses à savoir

Une autre solution pour chauffer votre eau sanitaire de manière écologique est d’installer non plus un chauffe-eau thermodynamique, mais des panneaux solaires thermiques.

Ce type d’installation est de plus en plus sollicité puisqu’elle fait partie des énergies renouvelables, énergies renouvelables qui ont le vent en poupe et qui sont l’avenir de notre société.

Des panneaux solaires thermiques - source photos conseils-thermiques.org

Des panneaux solaires thermiques – source photos conseils-thermiques.org

Que faut-il penser d’un tel système ? Est-ce vraiment une solution rentable et économique que de chauffer son eau sanitaire à l’aide de panneaux solaires thermiques ?

Il existe de nombreuses façons d’installer et de configurer de tels panneaux solaires thermiques. Son plus gros avantage par rapport à un panneau solaire de type photovoltaïques ? Il n’oblige pas une inclinaison et une exposition au soleil spécifique, à l’inverse du photovoltaïque.

Les panneaux solaires thermiques ne doivent donc pas être confondus avec les panneaux solaires photovoltaïques. Ce sont de véritables capteurs solaires thermiques qui vont permettre de chauffer l’eau grâce à l’énergie du soleil.

En plus d’être en mesure de chauffer l’eau, les panneaux solaires thermiques sont également capables de chauffer une maison, on parle alors de chauffage solaire, de la climatiser (climatisation solaire), voire même de produire de l’électricité via une turbine à vapeur lorsque les besoins sont atteints.

Le panneau solaire thermodynamique, comment ça marche ?

Un panneau solaire thermique - source photos conseils-thermiques.org

Un panneau solaire thermique – source photos conseils-thermiques.org

Un tel système permet de capter la chaleur du soleil par des phénomènes bien distincts tels que l’effet de corps noir où la chaleur est captée à cause de la couleur des panneaux, l’effet de serre, où la chaleur est piégée  et enfin l’effet isolant, processus qui permet de conserver la chaleur précédemment piégée.

Une fois cette chaleur solaire captée, celle-ci est utilisée pour chauffer un fluide caloporteur. Ce fluide correspond souvent à de l’eau additionnée d’eau glycolée). C’est ce fluide qui va transmettre l’énergie à l’eau sanitaire via un échangeur qui est situé dans le ballon d’eau chaude.

Le fluide caloporteur peut circuler grâce à un circulateur possédant un mode de régulation intelligent. Il peut également bénéficier du travail d’une pompe de type thermosiphon bien que cette installation exige que le ballon soit installé à une hauteur plus élevée que les panneaux solaires.

Différents types de panneaux solaires thermodynamiques

En matière de panneaux solaires thermiques, il existe différents types de technologies. Le capteur plan non vitré, le capteur plan vitré, le capteur tubulaire, le système monobloc, le système à éléments séparés

Tous ces systèmes de chauffage solaire ne fonctionnent pas de la même manière. Il conviendra de faire une étude approfondie des différentes solutions qui s’offrent à vous afin de déterminer laquelle de ces solutions est la meilleure.

Pour quel apport d’énergie ?

Apport d'énergie solaire - source photos conseils-thermiques.org

Apport d’énergie solaire – source photos conseils-thermiques.org

Les apports en énergie dépendront de la région de France dans laquelle vous vous trouvez.

Toutes les régions ne disposent bien évidemment pas d’un ensoleillement identique.

On estime que l’énergie captée est comprise entre 1100 KWh et 1700 KWh par m² et par année, panneau solaire thermique en position horizontale.

Dans les faits, un panneau solaire thermique produit entre 300 et 500 KWh/m² et par an.

Les risques à éviter

L’ombrage

Les panneaux solaire thermiques peuvent être masqués par d’autres habitations aux alentours (immeubles, maison à étages…), mais aussi par les éléments d’un toit telle qu’une cheminée ou une antenne par exemple, ou pire, par un arbre. Il faudra veiller à ce paramètre lors de l’installation des panneaux solaires thermiques afin de bénéficier d’un ensoleillement total.

Attention au gel

Les capteurs contiennent un additif tel que le glycol qui sert d’antigel. En choisissant un système auto-vidangeable, vous éviterez les risques de gel.

Risque de surchauffe

Précautions à prendre - source photos conseils-thermiques.org

Précautions à prendre – source photos conseils-thermiques.org

Pour éviter la surchauffe d’un panneau solaire thermique, et sa détérioration qui en découlerait immédiatement, il faut prendre quelques éléments en compte tel que :

  • le dimensionnement des panneaux solaires thermiques (une trop grande surface de capteurs engendrerait une surchauffe)
  • le refroidissement nocturne
  • la décharge des capteurs
  • la présence d’auto-vidange

Il faut éviter que le fluide caloporteur ne monte jusqu’à sa limite supportable en matière de pression. La limite de pression est variable selon les types de panneaux solaires thermiques. Elle varie entre 3 et 6 bars.

Les panneaux solaires thermiques offrent une alternative écologique sérieuse au système de chauffage de l’eau instantanée via un chauffe-eau électrique ou au gaz. De plus, malgré les avantages indéniables du ballon thermodynamique, le panneau solaire thermique reste une solution supérieure en matière de rendement si vous habitez dans une région chaude et ensoleillée.

Dernière MAJ : le 13 août 2017

Mots-clés

Laisser un commentaire

A propos de l'auteur

La RédactionCet article a été posté par la Rédaction le 10 mars 2016 à 0 h 00 dans la catégorie Bâtiment.

Derniers commentaires

  • Camille : Dans le cas ou on commence à avoir des difficultés dû à la fatigue pour monter les escaliers, l'installati...
  • tata : les fans de cuisine vont enfin pouvoir concilier ventre et portefeuille remplis...
  • demeter : la ferraille des 2 navire mainteresse apeler moi au 0668553558 merci...
  • TRAUFLER : bonjour, j'ai 3kg de bronze à vendre (lettres et crucifix de tombes) est-ce-que vous achetez ce type de mé...
  • Gouteux : Bonjour je vends de la fonte. Ça intéresse quelqu' un ?...
  • elisabeth HEINTZ : bonjour j'ai un lustre en cuivre des années 1950 je voudrais vendre au prix du kg mais ou dois je aller p...
  • Laurence : Effectivement c'est une formation porteuse. Je mets des ressources en ligne gratuitement sur un petit site po...
  • David : Des nouvelles concernant l'enquête de 60Millions de consommateurs ?...
  • sanou : Vraiment les informations sur l'or me va droit au cœur...
  • 2i PORTAGE : Bonjour, Le régime du portage salarial est encore très méconnu en France bien qu'il existe depuis plus de ...
  • Ecobatri : Bonjour, Ecobatri collecte et valorise les batteries usagées sur le Grand Besançon et l'axe Vesoul-Rioz....
  • Jérémy : Bonjour et merci pour votre article qui m'a décidé à prendre une assurance pour mon chien. Pour info, j'ai ...
Achetez de l'or et de l'argent avec Goldbroker