Les centres commerciaux créent de la valeur

Autrefois simple lieu pragmatique de consommation désincarnée, les centres commerciaux deviennent aujourd’hui de vrais pôles d’attractivité à forte valeur ajoutée.

Les grands groupes comme Unibail Rodamco ont compris la mutation des insights consommateurs et se sont adaptés aux nouveaux modes de consommation, tout en en définissant de nouveaux en innovant dans la conception de centre expérientiel.

Comme le précise Guillaume Poitrinal, PDG d’Unibail Rodamco, en évoquant son nouveau centre So Ouest, les centres commerciaux doivent désormais proposer une véritable expérience poly sensorielle à ses consommateurs. Selon lui, le centre commercial du futur ne sera plus un espace de consommation de masse, mais un lieu de vie convivial, accessible à toutes catégories sociales : « On a trop travaillé les classes moyennes, il faut étendre les choix, de manière à attirer autant un patron comme moi qui va s’acheter une chemise à petit prix qu’une jeune femme modeste qui voudra se faire plaisir en s’offrant un sac haut de gamme », déclare t-il dans un article du Monde qui lui consacre un portrait.

guillaume-poitrinal-pdg-unibail-rodamco

Pour réorienter stratégiquement la conception des centres commerciaux, pas de sondages mais des convictions personnelles et une grande exigence dans la réalisation des projets. Guillaume Poitrinal n’hésite pas à aller visiter lui même les chantiers pour veiller à la précision de l’aménagement. « Il regarde tout dans le détail » affirme Gérard Collomb, le maire de Lyon, où a été construit récemment le centre Lyon Confluence.

Comme il l’explique dans son livre Plus vite, la France malade de son temps, Guillaume Poitrinal souhaite voir les projet en France avancer plus vite. Il souhaite que soient favorisés des projets encore plus performants, au développement économique viable. A l’image de sa carrière, il aime quand ça va vite et applique le culte de l’effort inculqué durant son éducation.

A lire :  Investissez dans une location meublée non professionnelle en résidence gérée

Décomplexé face à l’argent gagné au mérite, il se situe à la 52eme rémunération de la Bourse de Paris.

Laisser un commentaire

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!