Accueil » Entreprise

3 causes d’échec de projet TI

Les technologies de l’information se sont imposées au fil des années comme un enjeu majeur dans le monde de l’entreprise. Elles sont  maintenant considérées par la plupart des dirigeants comme un outil indispensable pour rester compétitif.

Cependant, plusieurs cas de faillite ont montré qu’investir en TI peut se montrer aussi lucratif que destructeur. Selon une étude menée aux Etats-Unis par Standish Group, 31% des projets TI n’aboutissent pas.

Nous verrons dans cet article trois raisons que les gestionnaires de projet et des responsables de service TI considèrent comme  des causes majeures d’échec.

Le non-alignement du projet avec la stratégie

La plupart des entreprises, quels que soi leurs tailles, se trouve dans des marchés si compétitifs qu’elles doivent se renouveler continuellement pour rester dans la course. C’est pour cela que la plupart d’entre elles tournent de façon continuelle avec des projets d’amélioration.

Le problème étant que, trop souvent, le calcul de l’apport du projet par rapport au plan d’affaires ou le calcul du retour sur investissement est bâclé.  Un projet TI s’accompagne toujours d’un risque non négligeable. S’assurer que le projet apportera vraiment à la stratégie de l’entreprise permet d’éviter à l’entreprise des projets, donc des risques, inutiles ou des projets qui ne lui apporteront rien.

Mauvaise gestion de la planification du cout et des dépassements

Une étude de Standish Group réalisée aux États-Unis a montré que plus de 52% des projets auront un cout prêt de 2 fois supérieur à l’estimation. Donc, quel que soit le degré de précision de la planification du projet, il y a toujours un risque de dépassement dans le temps ou dans le budget.

En effet, il est fréquent qu’un projet évolue au fur et à mesure de son avancée, que de nouveaux besoins voient le jour, ou bien que des problèmes non prévus le retardent. Il est donc nécessaire pour les gestionnaires de prendre cette réalité en compte au moment de la planification. Sans anticipation de cette réalité, il y a un risque que le projet soit annulé pour manque de temps ou de fonds.

Le support des futurs utilisateurs

Une autre cause d’abandon de projet, ou d’investissement non rentable, est le manque d’implication des utilisateurs finaux. Combien d’entreprises ont investi dans des développements à l’interne pour que finalement, les utilisateurs n’utilisent pas les nouvelles fonctionnalités.

Les responsables de projets informatiques travaillent souvent de façon autonome et sans consulter les utilisateurs des autres départements. Il est nécessaire d’impliquer rapidement dans le processus les utilisateurs pour avoir des retours sur le projet et surtout, pour démontrer avant la livraison du projet qu’elles sont les ROI (retour sur investissement) qu’ils pourront en retirer une fois le projet délivré. Des utilisateurs convaincues seront plus motivés à changer leurs habitudes.

Donc, en temps que gestionnaire de projet, ou même en temps que directeur, pensez bien à ces trois réalités avant d’entreprendre n’importe quel projet TI. Cela pourra vous faire épargner de précieuses ressources.

 

Dernière MAJ : le 28 mai 2016

1 Commentaire

  • Claude dit :

    Vous savez dans le domaine de l’entreprise tout avance vite pour ainsi dire il ne faut pas traîner les pieds si on veut être toujours à niveau par rapport à ses concurrents.. ce qui fait qu’une bonne organisation sur ce plan est capitale pour atteindre ses objectifs sur les TI. Un autre problème que vous soulignez par rapport à la marge qu’il faut prévoir; moi je pense qu-il faut analyser ce cas avec objectivité bien que les moyens ne sont pas toujours là pour nous permettre de mettre une marge suffisante, il faut savoir que mieux vaut prévenir que guérir.

Laisser un commentaire

A propos de l'auteur

La RédactionCet article a été posté par le webmaster le 15 février 2013 à 7 h 19 dans la catégorie Entreprise.

Derniers commentaires

  • Gabriel : Réaliser la rénovation d'une maison est un grand projet. il est normal de se soucier de la qualité des inst...
  • David : Bonjour. J'ai des étagères et le plan de travail en inox pour un restaurant. Si ça intéresse quelqu'un ...
  • Camille : Dans le cas ou on commence à avoir des difficultés dû à la fatigue pour monter les escaliers, l'installati...
  • tata : les fans de cuisine vont enfin pouvoir concilier ventre et portefeuille remplis...
  • demeter : la ferraille des 2 navire mainteresse apeler moi au 0668553558 merci...
  • TRAUFLER : bonjour, j'ai 3kg de bronze à vendre (lettres et crucifix de tombes) est-ce-que vous achetez ce type de mé...
  • Gouteux : Bonjour je vends de la fonte. Ça intéresse quelqu' un ?...
  • elisabeth HEINTZ : bonjour j'ai un lustre en cuivre des années 1950 je voudrais vendre au prix du kg mais ou dois je aller p...
  • Laurence : Effectivement c'est une formation porteuse. Je mets des ressources en ligne gratuitement sur un petit site po...
  • David : Des nouvelles concernant l'enquête de 60Millions de consommateurs ?...
  • sanou : Vraiment les informations sur l'or me va droit au cœur...
  • 2i PORTAGE : Bonjour, Le régime du portage salarial est encore très méconnu en France bien qu'il existe depuis plus de ...
Achetez de l'or et de l'argent avec Goldbroker