Accueil » Entreprise

Affacturage : la solution de gestion financière pour les entreprises, TPE et PME

Toute entreprise vit au quotidien d’un ensemble d’opérations qui ont lieu en ce qui concerne la production, la gestion des ressources humaines ou encore les transactions financières. Sur ce dernier point, la trésorerie est l’un des éléments clés permettant de collecter au mieux des informations précises sur la santé de la structure.

Mais son suivi est justement très délicat, d’autant plus pour des entreprises de moindre envergure. De même, le maintien d’une certaine stabilité au niveau de la trésorerie n’est pas toujours une tâche aisée. Il existe néanmoins des solutions telles que l’affacturage qui contribuent à simplifier la tâche. L’affacturage est un procédé qui permet à une entreprise de gérer au mieux sa trésorerie. Les TPE et PME l’expérimentent de plus en plus afin de disposer constamment de liquidité pour leur fonctionnement. Cette technique présente des avantages mais également des inconvénients.

Gestion des TPE et PME

Qu’est-ce que l’affacturage ?

L’affacturage est le fait pour une entreprise de confier à un organisme appelé « factor » le droit de recouvrer ses créances commerciales. Le factor rachète donc les créances en garantissant au soumissionnaire un paiement conséquent et certain. Ce système permet aux entreprises d’avoir de l’argent afin de supporter les charges courantes. Le factor, en tant que sous-traitant, œuvre pour empêcher ou minimiser les risques de faillite. L’on peut donc dire que cet acteur externe apporte de la stabilité financière à l’entreprise.

Quel que soit le domaine de spécialisation de ladite entreprise, une telle aide lui sera certainement bénéfique, dans la mesure où les questions de finances sont toujours sensibles, peu importe que l’on soit dans l’électronique, la mode ou le sport. C’est d’autant plus le cas pour un site e-commerce, puisque la dématérialisation garantie par les ventes en ligne peut très vite induire des transactions de gros volumes. Un suivi rigoureux de la trésorerie et une certaine marge de manœuvre sur le plan de la disponibilité pécuniaire aideront alors à éviter de tomber dans une gabegie financière. C’est donc en toute logique que vous entendrez de plus en plus parler d’affacturage dans divers articles et conseils sur votre e-commerce.

Fonctionnement de l’affacturage

La solution d’affacturage repose essentiellement sur une base juridique. Il s’agit d’un contrat qui réunit plusieurs parties en cause : le fournisseur ou le vendeur, le client et le factor. Cette relation tripartite engage chaque contractant à des degrés divers. Le vendeur vend son service au client, puis donne la facture au factor.

Ce dernier reçoit la facture et fait une avance au fournisseur dans les heures suivant la signature du contrat. Après cette opération, clients deviennent débiteurs vis-à-vis du factor et ils sont tenus de lui payer directement leur dû. En d’autres termes, le factor avance le crédit à l’entreprise et se fait rembourser par les débiteurs. Il devient alors le seul détenteur des créances. Il assure par cette voie une veille pouvant faciliter le recouvrement à bonne échéance.

Les avantages de l’affacturage

L’affacturage profite énormément à toutes les entreprises en général. On note un meilleur suivi de la trésorerie, une minimisation du risque d’insolvabilité et une facilité à gérer les affaires courantes. Avec l’affacturage, l’entreprise contrôle au mieux ses finances sans être dérangée par les dettes. De fait, le versement de liquidité par le factor apporte des ressources nécessaires pour couvrir les dépenses quotidiennes et pour faire fonctionner la caisse.

Cette somme permet généralement de gérer au mieux les obligations urgentes auxquelles l’entreprise doit faire sur le plan financier. De plus, les entreprises profitent de l’affacturage pour obtenir des faveurs bancaires ; les banques offrent une garantie tutoyant la barre des 100% sur le risque d’impayés. Il faut aussi ajouter que l’affacturage permet de gagner du temps. Le fait que le factor se charge de la relation débiteur-créancier avec la clientèle permet à la structure de concentrer son énergie sur d’autres tâches. Ainsi, un site e-commerce par exemple pourra librement travailler sur son expansion ou sur la construction de sa communauté, sur l’amélioration de sa communication digitale, sur l’enrichissement de son catalogue, etc.

Que retenir des inconvénients ?

Toutes les TPE et les PME ne peuvent pas souscrire à un contrat d’affacturage. Les contrats sont assez onéreux pour être supportés par les seules ressources de ces entreprises. Pis, le factor engage parfois la responsabilité civile des soumissionnaires en cas de non-paiement des créances. Il s’agit là d’une situation qui ne conviendrait nullement à des entreprises aux finances limitées. D’un autre côté, l’affacturage désavantage les structures qui ont peu de clients ou celles dont les clients sont à l’étranger. Pour finir, il faut souligner que le factor ne traite pas toujours les clients comme il se doit lors des opérations de recouvrement ; il se présente alors le risque que l’entreprise perde des clients qui n’ont peut-être pas apprécié le traitement reçu.

Laisser un commentaire

A propos de l'auteur

La RédactionCet article a été posté par la Rédaction le 22 mai 2019 à 23 h 03 dans la catégorie Entreprise.

Derniers commentaires

  • Ludivine : S'il est tout à fait logique que les banques en ligne affic...
  • Erika : Ah mais je ne savais pas pour Danone et Michel et Augustin !...
  • Vaor : Et pourquoi 24 carats représente l'or pur ? Parce que il fa...
  • Gabriel : Réaliser la rénovation d'une maison est un grand projet. i...
  • David : Bonjour. J'ai des étagères et le plan de travail en ino...
  • Camille : Dans le cas ou on commence à avoir des difficultés dû à ...
  • tata : les fans de cuisine vont enfin pouvoir concilier ventre et p...
Achetez de l'or et de l'argent avec Goldbroker