Rendre ses employés heureux, c’est possible !

Une étude menée par Kronos, fournisseur de solutions de gestion des effectifs, a montré que les salariés français avaient tendance à se rendre au travail en trainant des pieds, un comportement pouvant parfois mener à de petits actes de tricherie au moment de badger dans l’entreprise ! Heureusement il existe des solutions pour remonter le moral des employés, ou pour éviter ce genre de tracas avec des solutions de pointage plus performante (www.pointeuses-badgeuses.fr).

Le bonheur d’un individu

Employés heureux

Pour que le salarié se sente heureux de venir travailler et de participer à la vie de l’entreprise tout en partageant ses idées, il faut qu’il soit en confiance. Ces marques de crédit octroyées par la direction peuvent varier mais le simple fait de confier des dossiers importants, de nouvelles responsabilités ou d’encourager suffisent à changer la vision du travailleur et vont le motiver sur le long terme.

Autre piste à ne pas négliger, celle de la liberté, notamment de temps mais aussi d’outils. On peut ainsi populariser le coworking sur des travaux compliqués ou inciter le salarié qui passe du temps dans les transports en commun à opter pour le télétravail, de plus en plus répandu et très apprécié des français.

L’importance d’une équipe

Si autrefois le manager avait tendance à donner des ordres à son équipe, c’est aujourd’hui une toute autre méthode qui se popularise. Le chef devient un leader et la hiérarchie se transforme afin que, si chacun conserve sa place, une notion d’égalité permette à tous de se sentir important au sein d’un groupe et nécessaire. Le salarié va se servir de la vision de son manager pour avancer, et celui-ci va laisser plus de liberté et un droit à l’erreur, des modifications qui auront pour conséquence d’apporter plus de qualité au travail effectué.

A lire :  Comment choisir son statut juridique ? Un étape importante de la création d'une entreprise

De même les RH doivent apprendre à booster les performances des salariés en mettant tout en œuvre pour que ceux-ci se sentent à l’aise au travail. Il n’est donc plus question de remettre en question l’humain ou de chercher à tout prix à exploiter les talents sans tenir compte des conditions de travail ou de ce qui a déjà été fait.

Laisser un commentaire

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!