Le pétrole sera-t-il bientôt une énergie renouvelable ?

Le pétrole est une énergie très ancienne qui a été découverte depuis bien longtemps, tout comme le charbon et le gaz naturel. Ces énergies proviennent de la décomposition de déchets organiques et d’animaux sous l’effet d’une forte pression et d’une forte chaleur. Ayant exploité ces ressources naturelles, les hommes en dépensent désormais pour faire fonctionner l’économie moderne.

Étant donné qu’il a fallu des millions d’années pour obtenir du pétrole, les scientifiques se posent constamment de question sur l’épuisement de cette énergie d’où, la naissance de la théorie du Peak Oil. En effet, la production de pétrole va décliner un jour ou l’autre, donc, autant se préparer. Les premières prévisions du Peak Oil remontent à 1909, mais elles se sont avérées fausses bien qu’un jour, elles seront confirmées.

La découverte d’un nouveau processus de production

11411757295

L’épuisement total du pétrole enchante certains, cependant, l’ensemble de la planète consomme à priori de l’énergie fossile. Par conséquent, les scientifiques cherchent d’autres alternatives pour accélérer le processus de décomposition. Pour l’heure, ils ont utilisé des algues afin de créer un carburant similaire au pétrole brut.

D’ailleurs, le laboratoire national du Pacifique nord-ouest du ministère Américain de l’énergie vient de mettre au point une sorte de pétrole. Il s’agit d’une mixture d’algues et d’eau qui revête les mêmes propriétés que le pétrole en moins d’une heure. C’est une technique de « liquéfaction hydrothermale » qui est également utilisée pour les systèmes d’épuration d’eaux.

Des algues d’élevage pour du pétrole bio

hydrothermal-liquefaction

C’est la société Sapphire Energy qui compte produire du pétrole de cette façon dans sa ferme au Mexique. De par sa composition, il est appelé pétrole vert. Sa production nécessite du dioxyde de carbone, car celui-ci est sa principale source d’énergie vue que les algues consomment 12 à 14 kilos de dioxyde de carbone pour un gallon, équivaut à 3,7 litres de pétrole.

A lire :  Enfin de nouvelles usines en France !

Elle réduit ainsi les émissions de gaz à effet de serre comparé au pétrole issu du sous-sol. Toutefois, la faisabilité économique n’est pas encore prouvée, mais le pétrole pourrait bien devenir une énergie renouvelable.

Laisser un commentaire

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!