Prendre le taxi va-t-il devenir un luxe ?

Au 1er janvier 2015, la hausse des prix des taxis va encore prendre 1%, ce qui commence à peser lourd pour le portefeuille des clients. Il faut dire que cette profession est parvenue à augmenter ses tarifs de façon incroyable, avec une hausse de près de 23% en sept années.

Une décision peu compréhensible

ttAlors même que le gouvernement a demandé un gel des salaires en évitant les hausses dans les différentes entreprises, par contre, le prix d’une course de taxi a vu son prix s’envoler d’années en années. Cette décision va encore une fois être sujette à polémique car peu vont pouvoir comprendre qu’une seule profession puisse sortir son épingle du jeu.

Pour pouvoir comparer, le Smic a pour sa part été revalorisé uniquement de 11% pendant ces sept dernières années donc la position particulière des taxis laisse perplexe. Dans ces conditions, il n’est pas certain que les particuliers continuent à faire appel aux services des chauffeurs de taxis, ce qui est un effet pervers de cette mesure puisque la clientèle va forcément baisser.

Un prix nettement supérieur à l’inflation

tEtant donné que la croissance de la France n’a été que de 0,3% en 2014, le choix du montant de la hausse des prix des taxis étonne car elle est nettement supérieure à l’inflation. Le taxi profite donc d’une générosité étonnante mais se place également à un niveau supérieur. La manœuvre du gouvernement laisse penser que seules les personnes au budget élevé seront en mesure de s’offrir les services d’un taxi dans le futur.

A lire :  Principaux services de La Poste

Compte tenu de cette configuration, les ménages qui vont faire appel aux taxis vont être beaucoup moins nombreux car une telle dépense ne peut déstabiliser leur budget.

Le prix d’une course fait un bond d’année en année laissant penser que le gouvernement offre un traitement exceptionnel à cette profession. Cependant, cette décision semble curieuse face à la situation du développement de taxis parallèles ne possédant pas la licence professionnelle mais qui proposent des tarifs nettement moins élevés. Ce phénomène devrait donc se poursuivre voire s’accentuer en 2015.

Laisser un commentaire

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!