La fraude sociale s’est élevée à 636 millions d’euros en 2013

En 2013, la fraude sociale a augmenté par rapport à l’année précédente (en savoir plus), soit, une hausse de 13%. Selon les organismes de sécurité sociale, elle a atteint 636 millions d’euros et plus de 174 millions sont au détriment de l’Assurance vie. Ces chiffres ont été publiés par « Les Echos » dimanche dernier, selon un bilan de Bercy.

Après avoir procédé à un calcul, la délégation nationale à la lutte contre la fraude a évalué la fraude sociale pour 2013 à 636,1 millions d’euros. Les 327,3 millions de fraude sont dédiés aux prestations telles que les maladies, les retraites et la famille tandis que les 308,8 millions de fraude reviennent aux cotisations et travail illégal (Ursaff) d’après son rapport annuel.

Les redressements des fraudes d’Assurance maladie

assurance maladie

Le gouvernement a déjà dévoilé une grande partie des chiffres en mai 2014, à l’exception du bilan des fraudes de prestation d’Assurance maladie. Par ailleurs, ces dernières représentaient 174,64 millions d’euros en 2013, dont plus de 167 millions ont été décelés par le régime général. Toutefois, ce montant est mince comparé aux dépenses d’Assurance maladie évaluées à 174 milliards d’euros en 2013.

Comment les fraudes sont-elles réparties ?

1080124_0204053150052_web_tete

– Avec des prestations sur-facturées voire fictives, les redressements concernent principalement les infirmiers avec 18,3 millions d’euros de fraudes détectées ainsi que les transporteurs sanitaires incluant les taxis et les ambulanciers où l’on a détecté 17,6 millions de fraude, soit, un bond des redressements de 38,5% en l’espace d’un an.

– Les médecins généralistes et spécialistes ne sont pas en reste avec 6,1 millions, les chirurgiens-dentistes 4,7 millions et les kinésithérapeutes 3 millions de préjudices détectés.
Pour ce qui est des établissements de santé, ils ont été pris à 65,8 millions d’euros. Sinon, les fraudes aux « droits et prestations en espèces » sont évaluées à 19,7 millions d’euros. Cela concerne les fausses déclarations d’indemnités journalières. Ainsi donc, les fraudes ont touché presque toutes les catégories professionnelles de santé.

A lire :  Dates déclaration de l'impôt sur le revenu 2011

– Les préjudices détectés auprès des prestations familiales représentent 143,42 millions d’euros, où les 141,3 millions étaient décelés par les caisses d’allocations familiales. En revanche, il y a eu moins de fraudes aux prestations de retraite avec 9,28 millions d’euros, soit une baisse de 30%.

Laisser un commentaire

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!