Est-ce que je paie trop cher ma mutuelle santé ?

En France, la sécurité sociale est obligatoire. Celle-ci couvre les frais de santé de toutes les personnes travaillant sur le territoire. Cependant, ce service de l’État ne prend pas en charge l’intégralité des dépenses sanitaires. Voilà pourquoi la souscription d’une mutuelle santé est importante. Cette assurance complémentaire couvre les dépenses non prises en charge par la sécurité sociale, mais force est de constater qu’elle devient de plus en plus chère au fil du temps. Beaucoup de citoyens se demandent s’ils paient plus que ce qu’ils ne devraient pour la mutuelle santé. Si vous en faites partie, trouvez dans cet article les réponses à vos questions et les meilleures solutions pour trouver une assurance complémentaire moins onéreuse.

Évaluez votre mutuelle santé et découvrez si vous payez le juste prix

Quand il s’agit de mutuelle santé, on tend à penser que les prix bas sont souvent synonymes de garanties insuffisantes. C’est pour cette raison que la plupart des gens acceptent de payer des prix exorbitants sous prétexte que c’est le seul moyen de profiter d’une couverture sanitaire complète. Pourtant, cette affirmation n’est pas toujours vraie. Il existe des contrats d’assurance santé dont les prix ne sont point justifiés. Voilà pourquoi il est capital d‘étudier minutieusement votre contrat d’assurance actuel pour voir si vous payez ou non le juste prix.

À titre d’exemple, les personnes « à risques » sont plus susceptibles d’avoir une consommation de soins élevée. De ce fait, les assureurs anticipent leurs besoins et exigent un tarif plus cher. En revanche, les personnes jeunes et en bonne santé ont considérablement moins de risque de tomber malades et profitent donc d’un tarif plus bas. Que vous fassiez partie de la première ou de la seconde catégorie de souscripteurs, il est tout à fait injustifié de vous faire payer pour des garanties dont vous n’avez pas besoin.

En ce sens, évaluez votre contrat et identifiez les garanties superflues, c’est-à-dire celles qui gonflent les frais alors que vous ne vous en servirez jamais. Attention, cela ne veut pas dire que vous devez sacrifier les garanties essentielles juste pour pouvoir profiter d’un tarif moins cher.

A lire :  Assurance de prêt immobilier : les réponses à vos questions

comparer offres mutuelle santé

Comparez les primes, les franchises et les frais remboursables pour trouver la bonne mutuelle

Vous pouvez vous rendre sur un comparateur de mutuelle santé pour trouver un contrat à juste prix sans devoir négliger les garanties élémentaires. Il s’agit d’un outil en ligne gratuit qui étudie votre profil et vous liste les meilleurs contrats répondant à vos besoins de couverture sanitaire. Pour cela, vous devez remplir les informations nécessaires au comparateur de mutuelle santé.

Vous serez d’abord amené à préciser votre âge et votre sexe parce que ce sont des facteurs qui font varier les frais. Ensuite, l’outil vous demandera votre ville de résidence ainsi que votre régime social (général, travailleur non salarié, exploitant agricole, salarié agricole ou Alsace-Moselle). Enfin, vous devez renseigner les niveaux de couvertures dont vous avez besoin en matière de soins courants, dentaires, d’optiques et d’hospitalisation. Il est possible d’ajouter un conjoint ou vos enfants dans les critères à prendre en compte pour que la simulation soit plus précise. Le comparateur de mutuelle santé ne prend que quelques secondes pour trouver les offres qui pourront vous intéresser.

Lorsque vous étudiez les suggestions de l’outil, comparez bien les critères de choix essentiels : les primes, les franchises et les frais remboursables. La prime est la cotisation mensuelle ou annuelle que vous devez payer pour pouvoir bénéficier d’un remboursement après un soin médical. Plus le risque à assurer est élevé, plus la prime sera chère. La franchise est le reste que vous devrez payer après l’indemnisation de la sécurité sociale et de l’assurance complémentaire.

Recherchez une assurance complémentaire qui couvre vos besoins et respecte votre budget

Il faut comprendre que vous êtes autorisé à rompre un contrat d’assurance complémentaire au bout d’un an sans devoir justifier votre décision ni payer des frais de résiliation. Cette loi a été instaurée depuis le 1er décembre 2020. Pour changer de mutuelle santé, il suffit de prévenir votre ancien et votre nouvel assureur pour qu’ils s’occupent des documents administratifs. Pour éviter le chevauchement, le contrat actuel ne sera rompu qu’un mois après la demande et la nouvelle assurance prendra tout de suite le relai.

A lire :  Trouvez une assurance de santé à votre portée

En connaissant cette nouvelle loi consommation, rien ne vous empêche désormais de rechercher une assurance complémentaire qui couvre mieux vos besoins et qui convient à votre budget. En effet, les attentes sont différentes d’une personne à une autre. Commencez par noter les soins que vous souhaitez couvrir en tenant compte de vos possibilités financières. Les soins courants tels qu’une consultation chez le médecin font partie des postes de dépenses les plus récurrents. Les soins dentaires et optiques sont, à côté, très onéreux et doivent toujours être pris en considération.

Quant à la garantie en cas d’hospitalisation, la décision est bien souvent délicate parce qu’on ne peut jamais prévoir un accident. Pourtant, si un malheur devait arriver, les coûts seront lourds. La meilleure chose à faire est de souscrire les garanties essentielles et nécessaires en fonction de votre profil, après avoir comparé les offres de mutuelle santé et trouvé le meilleur rapport qualité-tarif possible.

Assurez-vous de bien comprendre tous les termes de votre police d’assurance

Comme expliqué précédemment, vous pouvez résilier votre mutuelle santé après un an. Cependant, si vous tombez sur un contrat qui ne vous convient pas réellement, l’attente avant la résiliation vous semblera très longue. C’est pour cette raison qu’il est important de bien comprendre les termes de votre police d’assurance avant de signer le contrat. Ne laissez rien au hasard afin d’éviter les mauvaises surprises quand vous demanderez un remboursement à votre assureur.

Les points que vous devez absolument vérifier sont notamment :

  • les personnes réellement couvertes (désignées en tant qu’assurées dans le contrat),
  • les délais de carence,
  • les frais pris en charge en cas d’hospitalisation,
  • les plafonds des franchises,
  • les exclusions.

Notez également que vous pouvez solliciter l’aide d’un conseiller en assurance santé si certaines clauses de votre contrat ne vous paraissent pas assez claires.

Laisser un commentaire

Portail Economie