Titres Peugeot : vendre ou acheter ?

Henri Nicolas est gérant privé de la Société Privée de Gestion et de Conseils (PGC) dirigée par Guillaume Jalenques de Labeau. Depuis 1982, PGC est un des spécialistes français de la gestion de portefeuille et de patrimoine. La société a su s’imposer comme un expert incontournable dans le domaine de la finance internationale.

Henri Nicolas apporte son expertise au cas Peugeot. En effet, le géant français de l’automobile a capté l’attention de General Motors au Salon automobile de Genève. Cette alliance induit une prise de 7 % du capital de Peugeot par General Motors à travers une augmentation de capital et une décote de 42 %. De cette alliance naitront aussi quatre modèles qui seront construits en commun d’ici à 2016.

Henri Nicolas conseille de vendre ses titres. Il explique ce choix par la fragilité de l’entreprise Peugeot et par un manque de visibilité du titre. Ce phénomène s’explique par un mix produit défavorable, une forte pression sur les prix et une hausse conséquente des prix des matières premières.

Selon Henri Nicolas, ces éléments perdureront cette année. D’autre part, l’alliance avec General Motors n’aura d’impact qu’à partir de 2013-2014 tandis que le désendettement à hauteur de 1,5 milliard d’euros de Peugeot doit être effectif cette année.

Rappelons qu’en 2010, la Société Privée de Gestion et de Conseils (PGC) a reçu le Laurier de Bronze du magazine Investir dans la catégorie « Actions et diversifiés – autres établissements ». Une récompense qui ne peut que conforter les investisseurs qui font confiance à Guillaume Jalenques de Labeau et aux experts de PGC.

A lire :  Une enquête ouverte sur les pratiques du trading en ligne suite à l’affaire de la BNS

Laisser un commentaire

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!