Accueil » Economie

L’intelligence économique est le ciment de la décision

Bien trop souvent, la notion de compétitivité est distincte de celle d’intelligence économique. Hors ces deux notions doivent fonctionner conjointement pour permettre à la compétitivité économique d’exister pleinement et efficacement.

Comme l’explique Alexandre Medvedowsky, président d’ESL & Network, l’intelligence économique vient servir la compétitivité car elle décèle préalablement les bonnes stratégies à adopter.

Aucun acteur, public ou privé, ne peut se faire l’économie de méthode de collecte et de traitement d’information (veille, audit, benchmarks) pour avoir une vision aiguë et affûtée de son environnement.  Dès alors, on peut se questionner sur la possibilité de gagner de grands appels d’offres internationaux sans avoir recours à l’intelligence économique. Comment peut-on envisager la construction de grandes infrastructures ou centrales nucléaires, si l’on ne dispose pas des informations pertinentes sur le secteur concurrentiel ou les processus de sélection des appels d’offres ?

La gestion de l’information et la connaissance détaillée de son environnement sont des composantes incontournables à la compétitivité des entreprises ou de l’Etat.

En effet, l’Etat, doit, à l’image des entreprises ambitieuses, disposer d’outils qui lui permet d’anticiper, de préparer ses prises de décisions et de se défendre dans le village global du jeu mondialisé.

Chaque ministère peut bénéficier d’éléments de réponse mais ce n’est qu’avec un prisme interministériel, collaboratif et intégré que l’Etat pourra devenir stratège. A cette condition, il sera en mesure, par exemple, de peser sur la conception de normes internationales, ou encore de prendre parti pour des choix industriels et financiers conformes à ses enjeux stratégiques.

L’absence ou le manque de structures adaptés et de volonté politique portent préjudice à l’Etat français. Les échanges entre public et privé sont trop fluctuants et rares. Notre pays manque de visibilité face aux futurs défis que représentent la désindustrialisation massive, les transferts de technologie, le numérique,  la régulation, ou les grandes mutations énergétiques.

En l’absence de stratégie préventive claire et opérationnelle, l’Etat perd les clés  de son avenir.

Pour en savoir plus sur la compétitivité, n’hésitez pas à aller lire l’interview d’Alexandre Medvedowsky.

Dernière MAJ : le 26 août 2013

Laisser un commentaire

À propos de l'auteur

La RédactionCet article a été posté par le webmaster le 18 janvier 2013 à 15 h 46 dans la catégorie Economie.

Derniers commentaires

  • Camille : Dans le cas ou on commence à avoir des difficultés dû à la fatigue pour monter les escaliers, l'installati...
  • tata : les fans de cuisine vont enfin pouvoir concilier ventre et portefeuille remplis...
  • demeter : la ferraille des 2 navire mainteresse apeler moi au 0668553558 merci...
  • TRAUFLER : bonjour, j'ai 3kg de bronze à vendre (lettres et crucifix de tombes) est-ce-que vous achetez ce type de mé...
  • Gouteux : Bonjour je vends de la fonte. Ça intéresse quelqu' un ?...
  • elisabeth HEINTZ : bonjour j'ai un lustre en cuivre des années 1950 je voudrais vendre au prix du kg mais ou dois je aller p...
  • Laurence : Effectivement c'est une formation porteuse. Je mets des ressources en ligne gratuitement sur un petit site po...
  • David : Des nouvelles concernant l'enquête de 60Millions de consommateurs ?...
  • sanou : Vraiment les informations sur l'or me va droit au cœur...
  • 2i PORTAGE : Bonjour,Le régime du portage salarial est encore très méconnu en France bien qu'il existe depuis plus de ...
  • Ecobatri : Bonjour,Ecobatri collecte et valorise les batteries usagées sur le Grand Besançon et l'axe Vesoul-Rioz....
  • Jérémy : Bonjour et merci pour votre article qui m'a décidé à prendre une assurance pour mon chien. Pour info, j'ai ...
Achetez de l'or et de l'argent avec Goldbroker