Accueil » Entreprise

Comment bien gérer une fusion/acquisition ?

Il est bien d’être propriétaire d’entreprise, mais cela oblige d’être en quête permanente de méthodes pouvant accélérer sa croissance. C’est dans cette logique que s’inscrivent la plupart des gestionnaires de PME qui se lancent dans la fusion-acquisition. Un nombre colossal d’entreprises adhère à cette option chaque année en France, car favorisant idéalement le succès et la prospérité des protagonistes. Toutefois, une fois cette politique mise en place, il faut savoir la gérer pour ne pas subir le revers de la médaille. Retrouvez dans ce guide, les clés d’une bonne gestion de la fusion-acquisition.

Source : Pixabay.com

La fusion-acquisition : qu’est-ce que c’est ?

Les Anglais la dénomment M & A, un sigle qui signifie « Mergers and Acquisition ». Pour le francophone, on peut parler de fusion-acquisition, une opération juridique qui peut être définie comme un transfert de patrimoines d’une société vers une autre. Pour être plus précis, il s’agit d’une fusion entre deux sociétés comme son nom l’indique. Pour l’effectivité de l’opération, il faut au moins deux entreprises : une qui soit en mesure de céder ses éléments passifs et actifs à l’autre qui serait prête à les recevoir pour mieux les développer. Cette démarche entraîne une modification de propriété, un rachat de capital et un échange financier entre l’entreprise absorbée et celle absorbante. Encore appelée Fusac, cette politique vise à permettre à l’entreprise acheteuse de mieux déployer ses activités sur son secteur. Par ailleurs, la fusion acquisition peut se faire sous forme horizontale ou verticale. On qualifie une fusion-acquisition de verticale lorsqu’une entreprise s’accapare le patrimoine du numéro 1 de son secteur d’activité en matière d’économie. Mais lorsque l’opération se déroule entre plusieurs PME, on parle de fusion-acquisition horizontale.

Comment gérer une fusion-acquisition ?

Après la conclusion d’une fusion-acquisition entre les entreprises, ces dernières doivent mettre en place une bonne politique pour un management de transition réussie.

Source : https://en.wikipedia.org/wiki/File:Winning_M%26A_Strategies_in_Today%27s_Environment_(7979489352).jpg

Bien étudier les nouveaux objectifs

La fusion-acquisition implique une nouvelle façon de fonctionner à une entreprise, puisqu’une nouvelle organisation se met en place. Il est donc important de bien analyser la nouvelle manière d’agir et les différents collaborateurs pour mieux faire face aux exigences qui se pointent à l’horizon.

Bien connaître ses collaborateurs

Dans une démarche de fusion-acquisition, il n’y a pas que le patrimoine financier ou social qui soit racheté. Cette opération fait appel également à de nouvelles ressources humaines. Il va falloir donc identifier les nouveaux salariés, collaborateurs et partenaires en entreprise. Cela permettra de connaître l’utilité et le rôle de chacun au sein de l’organisation.

Source : https://commons.wikimedia.org/wiki/File:White_dices_and_US_Dollars.jpg

Familiariser les collaborateurs

Après un accord de fusion-acquisition, de nouveaux collaborateurs seront amenés à travailler dans un nouveau cadre et avec de nouvelles personnes. Il va falloir créer une symphonie et une harmonie afin d’instaurer une ambiance conviviale entre ces derniers. Cela est d’autant plus capital dans la mesure où, ce n’est que par la communion de leurs efforts que vos salariés parviendront à booster le succès de votre entreprise. Vous devez également mettre un point d’honneur sur une bonne relation de confiance entre eux, un rapprochement moral et professionnel pour que ceux-ci puissent se côtoyer agréablement. C’est un aspect capital auquel vous devez vous atteler après une fusion-acquisition, quand bien même il peut être compliqué.

Laisser un commentaire

A propos de l'auteur

La RédactionCet article a été posté par la Rédaction le 14 janvier 2020 à 11 h 30 dans la catégorie Entreprise.

Derniers commentaires

  • Ludivine : S'il est tout à fait logique que les banques en ligne affic...
  • Erika : Ah mais je ne savais pas pour Danone et Michel et Augustin !...
  • Vaor : Et pourquoi 24 carats représente l'or pur ? Parce que il fa...
  • Gabriel : Réaliser la rénovation d'une maison est un grand projet. i...
  • David : Bonjour. J'ai des étagères et le plan de travail en ino...
  • Camille : Dans le cas ou on commence à avoir des difficultés dû à ...
  • tata : les fans de cuisine vont enfin pouvoir concilier ventre et p...
Achetez de l'or et de l'argent avec Goldbroker