Accueil » Actualité économique

Compromis frauduleux entre l’industrie sucrière et des scientifiques

C’est une véritable bombe qui a été lâchée le 13 septembre dernier par la publication de la revue médicale américaine JAMA. En effet, cette revue a mis au jour un dossier sulfurant qui explique en détail la façon dont l’industrie sucrière américaine a soudoyé les chercheurs pour minimiser l’impact du sucre sur la santé. Cette nouvelle fracassante a été publiée afin de sensibiliser le monde sur les éventuelles maladies graves causées par une surconsommation de sucre. Toutefois, il est possible de trouver une panoplie de solutions alternatives pour réduire une consommation de sucre excessive. Voici quelques conseils pratiques qui sauront vous aider dans cette voie.

Une vieille magouille de 50 ans

C’est dans la revue JAMA que le chercheur de l’Université de Californie, Stanton Glantz a révélé les manigances de la Sugar Research Foundation, qui n’a pas hésité à payer trois scientifiques de Harvard afin de publier en 1967 une étude montrant l’impact minime du sucre sur les maladies cardiovasculaires. L’industrie du sucre a payé une modique somme de 50 000 dollars pour rassurer les consommateurs sur l’impact du sucre sur les maladies cardiaques.

sucre

L’histoire s’est déroulée dans les années 1960 où les industries ont payé les scientifiques d’antan pour masquer le rôle du sucre dans les maladies cardiovasculaires. En effet, les principaux suspects à l’origine des maladies cardiaques étaient les graisses animales et le sucre. Face à cela, les lobbys du sucre ont soudoyé des chercheurs afin de publier une synthèse qui disculpe le sucre et condamne les graisses.

Cette synthèse a été publiée dans le New England Journal of Medicine, une prestigieuse revue, pour mieux convaincre les consommateurs. Effectivement, l’analyse a conclu que « le sucrose n’accroît pas le risque de maladies coronariennes ». Cette ancienne parution a radicalement bouleversé notre pratique alimentaire, c’est surement pour cela que beaucoup de gens sont obsédés par le danger représenté par le cholestérol. Ainsi, les gens consomment des aliments pauvres en graisses, mais riches en sucre. Cependant, le sucre est la principale cause de l’obésité selon certains spécialistes et nutritionnistes.

Conseils pour réduire la consommation de sucre

Il est vrai que l’organisme a besoin de sucre pour son bon fonctionnement, mais une surconsommation serait dangereuse sur le long terme. Depuis toujours, nous avons pris l’habitude d’ingérer une quantité excessive de sucre, inconsciemment ou pas. Quand vous faites vos provisions, il est important de vérifier les étiquettes alimentaires. En effet, il existe des produits dits « lights », qui sont plus caloriques que d’autres. Ces produits sont faibles en matière grasse, mais sont riches en sucre afin de reproduire le même goût que les produits non-allégés classiques. Il faut aussi être vigilant, car les fabricants emploient des mots trompeurs, comme glucose, fructose ou maltose, pour désigner le sucre.

sucres

Pour une meilleure santé, il est préférable de réduire progressivement l’ingestion de sucre. Le mieux est de remplacer petit à petit ce sucre industriel par du sucre naturel, comme le miel bio, la stevia, ou le sirop d’agave. Et pour assouvir vos besoins en sucre, optez, plutôt, pour des fruits frais. Cela ne sera pas très évident au début, mais cette phase est bénéfique pour la santé. Adopter un tel régime va booster l’efficience de l’organisme à ingérer les bons nutriments. Non seulement, votre corps retrouvera son équilibre, mais votre mode de vie sera plus sain.

Dernière MAJ : le 18 mai 2017

Laisser un commentaire

A propos de l'auteur

La RédactionCet article a été posté par la Rédaction le 30 septembre 2016 à 0 h 15 dans la catégorie Actualité économique.

Derniers commentaires

  • Vaor : Et pourquoi 24 carats représente l'or pur ? Parce que il fallait 24 graines de caroubier pour obtenir le poid...
  • Gabriel : Réaliser la rénovation d'une maison est un grand projet. il est normal de se soucier de la qualité des inst...
  • David : Bonjour. J'ai des étagères et le plan de travail en inox pour un restaurant. Si ça intéresse quelqu'un ...
  • Camille : Dans le cas ou on commence à avoir des difficultés dû à la fatigue pour monter les escaliers, l'installati...
  • tata : les fans de cuisine vont enfin pouvoir concilier ventre et portefeuille remplis...
  • demeter : la ferraille des 2 navire mainteresse apeler moi au 0668553558 merci...
  • TRAUFLER : bonjour, j'ai 3kg de bronze à vendre (lettres et crucifix de tombes) est-ce-que vous achetez ce type de mé...
  • Gouteux : Bonjour je vends de la fonte. Ça intéresse quelqu' un ?...
  • elisabeth HEINTZ : bonjour j'ai un lustre en cuivre des années 1950 je voudrais vendre au prix du kg mais ou dois je aller p...
  • Laurence : Effectivement c'est une formation porteuse. Je mets des ressources en ligne gratuitement sur un petit site po...
  • David : Des nouvelles concernant l'enquête de 60Millions de consommateurs ?...
  • sanou : Vraiment les informations sur l'or me va droit au cœur...
Achetez de l'or et de l'argent avec Goldbroker