Aller travailler aux USA : quel visa obtenir ?

💸 Peut-on trader les actions sans frais ? 🤔

La réponse est... OUI ! Avec eToro, on ne paye aucun frais de transaction sur l'achat et la vente d'actions (du monde entier). Le trading d'actions n'a jamais été aussi simple et ouvert à tous. L'inscription est rapide et gratuite.

Je veux en savoir plus

Ce ne sont pas les opportunités professionnelles qui manquent aux USA. Cette première économie mondiale séduit de plus en plus d’investisseurs. Cet engouement s’explique par la croissance importante de l’emploi, la fiabilité et la stabilité du marché économique. Cependant, avant de pouvoir s’y installer, il faut commencer par obtenir un visa. Ce visa est effectivement incontournable pour avoir l’autorisation d’exercer légalement. Parmi les différents types de visas, il n’est pas toujours évident de réaliser les démarches appropriées en fonction de votre projet. Quel visa alors obtenir pour travailler aux États-Unis ?

Le Visa E2 pour investir aux USA

Tout citoyen étranger souhaitant travailler aux USA peut demander le visa de type E2. Il s’agit d’un visa investisseur destiné à une personne souhaitant créer ou acheter une entreprise sur le sol américain. L’investisseur peut venir vivre aux États-Unis avec son conjoint(e) grâce au visa E2, et celui-ci (celle-ci) peut également obtenir un permis de travail sur le pays. Ses enfants de moins de 21 ans peuvent également s’y installer, à condition de ne pas être mariés.

Ce Visa est valide durant 5 ans, et peut être renouvelé autant de fois que possible, dès lors que l’entreprise en question continue d’exister, d’exercer et d’accumuler du chiffre d’affaires. Cependant, un certain nombre de conditions doivent être remplies pour être éligible à la demande. Il faut également savoir que ce type de visa ne permet pas d’obtenir la carte verte. L’investisseur est donc dans l’obligation de quitter le territoire lorsque son activité cesse.

Quelle procédure pour obtenir un visa E2 ?

La demande d’un visa E2 doit être déposée auprès du Consulat des USA dans le pays de résidence de l’investisseur étranger. Les services d’immigration américains peuvent également accorder un changement de statut dans le cas où la personne est déjà installée aux USA avec un autre type de visa.

Néanmoins, il faut noter que ce changement de statut n’équivaut pas à un visa. En effet, sa validité est limitée à deux ans, et le titulaire n’est pas autorisé à voyager hors des USA. Les démarches sont donc plus compliquées dans le cas où ce dernier doit sortir du pays.

Il est dans l’obligation de réaliser une demande de visa auprès de l’ambassade de son pays natal avant de pouvoir revenir sur aux USA. Cela implique qu’il est contraint de reconstituer un dossier complet, démontrant qu’il remplit les conditions requises pour l’obtention du visa E, tout simplement parce que le consulat ne délivre pas systématiquement ce type de visa, bien que le demandeur soit titulaire d’un statut de catégorie E délivré par les services d’immigration américains.

A lire :  Prix des métaux chez le ferrailleur en 2022

obtenir un visa pour les États-Unis

Les conditions d’éligibilité au visa E2

Pour obtenir un visa E2, le demandeur doit remplir plusieurs conditions, dont :

  • La personne physique ou morale doit être citoyenne d’un pays signataire d’un traité de commerce avec les USA.
  • Le capital investi dans l’entreprise doit être substantiel et suffisamment important. Le montant doit être proportionné par rapport à la valeur de la firme et au type du commerce, et provenir de fonds propres.
  • L’entreprise créée ou achetée doit être active et contribuer à la création d’emploi aux USA.
  • Les parts de l’investisseur dans la société doivent au moins représenter 50 % des parts du commerce.
  • Les revenus générés doivent pouvoir subvenir aux besoins de la famille de l’investisseur. Le candidat doit donc prouver durant les 5 premières années que l’activité est réellement rentable et favorise l’économie locale.
  • Le demandeur doit démontrer qu’il ne s’installe que temporairement sans aucune intention de résider définitivement aux États-Unis.

Tout investisseur souhaitant s’installer aux USA remplissant ces critères a des chances d’obtenir son visa E2.

Le Visa O dédié à ceux aux compétences extraordinaires

Le visa O : pour qui ?

Le visa O peut également permettre de travailler aux États-Unis, notamment pour les candidats ayant des compétences extraordinaires. Ce type de visa est également destiné à ceux qui maîtrisent leur domaine à la perfection (sciences, arts, affaires, éducation, sport…), et qui sont réputés au niveau national ou international.

Différentes catégories de visa O peuvent être accordées :

  • le visa O1A destiné pour les experts en sciences, en éducation, en affaires ou en athlétisme,
  • le visa O1B pour les artistes dans l’univers de la musique de la télévision ou du cinéma,
  • le visa O2 pour tout candidat travaillant pour une personne disposant du visa 01.

Dans tous les cas, la validité de ce visa est de 3 ans et il peut être renouvelé si besoin est.

Les démarches pour l’obtention du visa O

Pour mettre toutes les chances de votre côté, il est vivement recommandé de vous faire accompagner par un avocat d’immigration lors de la constitution de votre dossier, particulièrement pour le visa O-2.

La demande du visa O-1

Les compétences extraordinaires doivent être prouvées, quel que soit le domaine concerné. Le demandeur doit faire partie du Top 1 % en termes de prix obtenus, d’articles publiés lui concernant ou du montant de salaire.

Ce visa peut être sollicité même si le demandeur n’a pas d’employeur. Ce qui lui laisse une liberté totale dans l’exercice de son métier.

La demande du visa O-2

Dans le cas où l’employé doit accompagner son employeur titulaire d’un visa O-1, il doit absolument justifier ses compétences dans son métier pour pouvoir demander le visa O-2.

A lire :  Comment bien réussir sur le marché des objets connectés ?

Dans les deux cas, la famille du demandeur peut obtenir un visa O-3. Cependant, ce dernier ne leur permet pas de travailler sur le territoire américain.

Le Visa H1B pour un candidat employé par une firme américaine

Caractéristiques du visa H1B

Tout candidat disposant d’un diplôme Bachelor, d’un Master (ou plus) peut demander le visa H1B, afin de travailler pour une entreprise américaine. Ce type de visa a été mis en place pour faciliter et favoriser le recrutement à l’étranger, dans le but de bénéficier des compétences des talents hors du territoire.

Le visa H1B est valide durant 3 ans, et il peut être renouvelé une fois. Il a l’avantage d’être transférable à un autre employeur dans le cas où le titulaire veut changer de travail aux USA.

Comment faire la demande d’un visa H1B ?

La demande de ce visa se fait chaque 1er avril, et il faut noter que le nombre de visas H1B octroyé chaque année est limité à 85 000. La durée de traitement va de 8 à 10 mois, ce qui implique que le visa n’est accordé que vers le mois d’octobre.

Pour pouvoir obtenir ce visa, le demandeur doit avoir été recruté pour un poste nécessitant au moins un diplôme Bachelor. Le salaire doit au moins représenter l’équivalent des salaires généralement versés pour les employés à même niveau de diplôme et formation.

Quant à la famille du demandeur, la demande du visa H-4 est envisageable. Et dès lors que la démarche de carte verte est entamée, le conjoint est autorisé à travailler pour n’importe quelle entreprise américaine.

obtenir un visa pour travailler aux USA

Pour conclure, il est tout à fait possible de saisir les opportunités qui se présentent sur le territoire américain. Que le demandeur souhaite créer ou racheter une entreprise sur le territoire américain, qu’il envisage de travailler pour une entreprise américaine ou qu’il vienne pour travailler pour une courte durée, il lui suffit de demander le visa adapté à son projet.

L’accompagnement d’un avocat spécialiste en immigration est toujours préconisé pour mener à bien les démarches. Il a pour mission d’épauler les demandeurs dès la constitution de leur dossier. Il analysera leur objectif en amont de la demande, et se chargera de vérifier les conditions d’éligibilité au visa ciblé pour pouvoir entamer la procédure. Enfin, il est essentiel de prendre connaissance de la durée de validité et les conditions de renouvellement du visa pour pouvoir l’anticiper.

Laisser un commentaire

Portail Economie