Le marché de la cryptomonnaie vs le coronavirus

La crise du coronavirus a beaucoup impacté les finances et la bourse en général. Mais les conséquences diffèrent tout de même selon les secteurs concernés. Pendant que les marchés traditionnels subissent encore des baisses considérables, les cryptomonnaies et le bitcoin en particulier semblent en meilleure santé depuis quelque temps. Mi-mars, les prix des cryptos ont largement baissé avec le bitcoin qui a perdu presque 50 % de sa valeur, en raison d’une vente irraisonnée provoquée par la panique.

Mais aujourd’hui, le marché des cryptos s’est stabilisé et progresse, contrairement au marché traditionnel. Tout en espérant que cette pandémie mondiale tire lentement vers sa fin, il est crucial d’identifier les impacts majeurs du coronavirus sur les marchés de la cryptomonnaie afin d’investir de manière intelligente. Voici un point sur les différentes manières dont la pandémie du covid-19 influence le marché de la cryptomonnaie.

L’évolution des prix des cryptomonnaies

marché investissement cryptommonaie

Le marché des cryptomonnaies a été très volatil au cours des 4 derniers mois. Malgré la dernière remontée du bitcoin, il n’a pas encore atteint le record de 20 000 $ qui date de fin 2017. Il en est de même pour les autres cryptomonnaies majeures comme le XRP, l’Ethereum et le Bitcoin Cash. Ces dernières ont réalisé des gains de prix importants lorsque les investisseurs ont remis du capital dans les actifs numériques. En cette période de crise, si vous souhaitez effectuer un investissement efficace, la solution pour gagner de l’argent avec le bitcoin est de bénéficier des conseils de professionnels en matière de cryptomonnaies. Toutefois, les experts recommandent de rester prudent sur la question des avantages potentiels de l’épidémie mondiale.

Ces craintes sont justifiées, puisque fin février 2020, le prix du bitcoin a évolué à environ 8 000 $ avant de chuter de plus 25 % en quelques heures pour revenir à 6 000 $. Pendant la panique du 12 mars, la valeur du bitcoin est tombée en dessous de 4 000 $ à cause d’une fuite soudaine des investisseurs vers la liquidité. Ensuite, le cours du bitcoin a connu une hausse 34 % en avril 2020, en plein milieu de la crise. Début mai, le seuil symbolique des 9 000 $ a été atteint, puis dépassé. Le 8 mai 2020 à 20 h, le bitcoin affichait un prix de 9 951 $, testant ainsi la barre des 10 000 $.

A lire :  Le bitcoin : une devise virtuelle P2P libre et ouverte

Comme d’habitude, les altcoins ont suivi la tendance haussière de la cryptomonnaie mère. Il reste cependant difficile de déterminer la raison de cette hausse. Plusieurs acteurs de la blockchain évoquent le halving du 11 mai qui a divisé par deux la production quotidienne de bitcoin. Il y a beaucoup d’incertitudes sur la façon dont les choses vont évoluer et le BTC et les autres cryptos ne font pas exception.

Le bitcoin comme valeur refuge ?

Avec la hausse des prix des cryptomonnaies pendant que la plupart des autres investissements semblent non rentables, on en vient à se demander si le bitcoin est en train de devenir une valeur refuge. En tout cas, c’est ce qu’espèrent les fervents adorateurs de la blockchain qui voient dans les cryptomonnaies des solutions de placement rentables à long terme pour un investissement pérenne.

Pourtant, le bitcoin est encore loin de devenir un refuge sûr comme l’or ou l’argent, même si sa trajectoire actuelle semble similaire. Pour que cela advienne, il faudra opérer de grands changements au niveau organisationnel, avec les États et les Banques centrales. Ces changements seront possibles uniquement si le système du fiat money est très menacé.

Il y a plusieurs incertitudes concernant le bitcoin, mais le plus important reste le fait que la plupart des volumes échangés sont dus au trading. Pour certains, il s’agit d’une spéculation boursière hasardeuse, tandis que d’autres y voient une évolution de l’or numérique.

Par ailleurs, la FED américaine et le gouvernement continuent d’injecter des milliards de dollars dans l’économie. Tant que le dollar restera fort, il sera difficile pour les cryptomonnaies de le remplacer. Cependant, avec la façon dont les gouvernements impriment de l’argent presque sans discernement, l’évolution vers l’or numérique avec le BTC reste plausible.

Le bitcoin pourrait alors jouer le rôle d’une monnaie internationale grâce à ses avantages :

  • Une meilleure régulation (il est impossible d’imprimer plus de bitcoins) ;
  • Les transactions plus rapides et moins coûteuses ;
  • La sécurisation par consensus avec les masternodes…

Annulation des conférences sur les cryptomonnaies

Avec la propagation rapide du coronavirus, il est devenu indispensable d’annuler les conférences sur la blockchain. L’expérience de la conférence Ethereum, où de nombreux représentants du secteur ont été infectés, n’a pas contribué à apaiser les craintes.

A lire :  Ethereum, un crypto-réseau de pointe

De nombreuses conférences sont reportées et d’autres sont suspendues jusqu’à nouvel ordre. Heureusement, la technologie moderne a permis de faire quelques rassemblements par visioconférence. C’est désormais le moyen de communication privilégié par la majorité des leaders de l’industrie et il y a de fortes chances que cette tendance s’installe durablement même après la pandémie.

Les difficultés de collecte de fonds

La baisse de prix sur le marché des ICO (initial coin offering) oblige les start-ups de la blockchain à se tourner vers le capital-risque. Avec la propagation du virus et les nombreuses incertitudes qui règnent sur l’économie mondiale, il est devenu difficile d’attirer les investisseurs. Non seulement les réunions privées ont été réduites, mais les investisseurs aussi deviennent plus prudents dans les investissements qu’ils réalisent.

En effet, la crise sanitaire mondiale liée au coronavirus a réduit aux appels virtuels l’interaction avec les visiteurs potentiels. Les investisseurs en capital-risque sont tout de même contents des réunions virtuelles organisées et veulent bien fournir un financement de proximité. Mais il y a forcément une réduction de l’argent qui circule sur les marchés de niche.

Les effets du Covid-19 sur le minage des cryptomonnaies

Une autre conséquence du coronavirus sur le marché de la cryptomonnaie est constatée dans la chaîne d’approvisionnement du matériel de minage cryptographique. Les fabricants miniers sont limités par l’obligation de s’auto-isoler ou de se mettre en quarantaine pour freiner la propagation du virus. De plus, étant donné que le minage des cryptomonnaies n’est pas considéré comme une activité essentielle, l’approvisionnement des acteurs du secteur en équipements essentiels pour le minage est limité en raison de la fermeture des usines et des frontières.

Que retenir ? Avec l’évolution actuelle des événements, on ne peut s’empêcher de penser que l’impact de l’épidémie de coronavirus sur les marchés des cryptomonnaies n’est pas encore complet. Bien que la reprise des activités économiques soit certaine, elle n’est pas encore immédiate et risque de décevoir les personnes qui sont à la recherche d’une richesse rapide. Pour investir, il faut prendre toutes ses dispositions en conséquence et ne pas oublier que le plus important est de prendre des risques mesurés.

Laisser un commentaire

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!