Accueil » Actualité financière

Le Trading à Haute Fréquence devrait être enfin régulé aux Etats-Unis

Le HFT ou Trading à Haute Fréquence a déjà entrainé des krachs boursiers plus ou moins importants, aux Etats-Unis. En 2010, plus précisément le 6 mai de cette année, des problèmes dans les logiciels de HFT a engendré une chute de 9,2% du Dow Jones, en seulement quelques minutes.

Cinq ans après ce krach colossal, la SEC, le régulateur boursier américain, a décidé de réguler ce type de trading afin d’éviter ce type de problème.

Plus d’informations dans : http://abcourses.fr/categorie/economie-finance/

Les raisons qui ont amené à la décision de la SEC

trading

D’après la législation américaine, tout trader qui opère dans les dark pools n’est pas tenu de rendre compte sur ses activités, dans le cas où le trader travaille à son propre compte ou que les activités ne génèrent pas de bénéfice dépassant les 1 000 $.

En vigueur depuis de nombreuses années, cette loi n’est plus adaptée au HFT, bien que les traders utilisant ce mode de spéculation, travaillent en compte propre.
Afin de rectifier ce problème législatif, le régulateur boursier américain estime qu’il faudrait réguler le Trading à Haute Fréquence, afin d’éviter les problèmes qui pourraient amener à un nouveau krach du Dow Jones.

Toutefois, de nombreux experts affirment que la régulation de ce mode de spéculation n’entrainera que des changements minimes, sans la mise en place de certaines règles bien définies. En effet, aux Etats-Unis, les codes régissant le trading, notamment celui dans les dark pools, ne peuvent pas encore empêcher l’utilisation abusive du HFT, contrairement à l’Europe où des règles rendent plus difficiles certaines pratiques. Ces codes sont définis dans la loi MIF 2.
Pour information, les dark pools sont des places boursières qui ne font pas l’objet de régulation.

Le Trading à Haute Fréquence

CFD

Dans le HFT, les traders utilisent de nombreux outils informatiques et d’algorithmes qui ont pour objectif de donner des ordres et des contre-ordres, en fonction de l’évolution des marchés.

Cette technique permet de générer des gains sur l’éphémère écart de prix d’un actif et offre aux traders, la possibilité d’engranger de petits gains, à de nombreuses reprises, durant une journée.

Malgré que les bénéfices générés par ce mode de spéculation soient minimes, l’utilisation abusive de cette technique pourrait engendrer des conséquences plus ou moins néfastes sur les marchés.
Aux Etats-Unis 60% des échanges boursiers sont réalisées par le Trading à Haute Fréquence.

Dernière MAJ : le 7 avril 2015

Laisser un commentaire

A propos de l'auteur

La RédactionCet article a été posté par la Rédaction le 29 mars 2015 à 14 h 24 dans la catégorie Actualité financière.

Derniers commentaires

  • Ludivine : S'il est tout à fait logique que les banques en ligne affic...
  • Erika : Ah mais je ne savais pas pour Danone et Michel et Augustin !...
  • Vaor : Et pourquoi 24 carats représente l'or pur ? Parce que il fa...
  • Gabriel : Réaliser la rénovation d'une maison est un grand projet. i...
  • David : Bonjour. J'ai des étagères et le plan de travail en ino...
  • Camille : Dans le cas ou on commence à avoir des difficultés dû à ...
  • tata : les fans de cuisine vont enfin pouvoir concilier ventre et p...
Achetez de l'or et de l'argent avec Goldbroker