Crédit Agricole, LA banque coopérative : participation, échange local et dimension sociale

Avoir voix au chapitre

En tant que première banque coopérative, le Crédit Agricole organise des assemblées générales qui permettent de participer à la vie locale.

L’aspect coopératif de la banque s’y exprime concrètement, puisque ses clients sociétaires (7 millions de sociétaires pour 21 millions de clients), qui en sont co-propriétaires, peuvent rencontrer les dirigeants de leurs caisses régionales et voter pour influencer les actions locales (“1 homme = 1 voix”).

La parole de chacun des sociétaires compte pour améliorer une banque qui a pour idéal d’être au plus prêt sa communauté, grâce aux caisses locales et régionales.

Favoriser l’échange local

Crédit Agricole : la banque coopérative
La dimension locale d’une banque coopérative comme le Crédit Agricole garantit l’investissement de l’épargne bancaire en région. Prêts immobiliers, aides aux associations du territoire, considérations des petites entreprises : c’est toute une dynamique d’entraide décentralisée, fondée sur le dialogue et la proximité, qui se met en place et permet de résister aux grands mouvements du marché.

Une main tendue au social

Le poids de chaque homme sur les décisions de sa banque, et l’effort de décentralisation permettent au Crédit Agricole d’être la banque du social : elle favorise le mécénat, la santé, l’environnement, l’agriculture, et s’affirme comme un modèle d’avenir.

Sponsorisé par Be On

A lire :  Comment contacter sa banque ?

Laisser un commentaire

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!