Peut-on trader les actions sans frais ?

La réponse est... OUI ! Avec eToro, on ne paye aucun frais de transaction sur l'achat et la vente d'actions (du monde entier). Le trading d'actions n'a jamais été aussi simple et ouvert à tous. L'inscription est rapide et gratuite.

Je veux en savoir plus

Votre capital est à risque. D'autres frais sont applicables. Pour plus d'infos, consultez etoro.com/trading/fees.

Investir pour contrer l’inflation en 2023 : quel placement choisir ?

Avec la hausse des prix généralisée ces derniers mois, il y a lieu de placer ses économies de sorte que l’inflation soit contrée. Quels placements choisir en 2023 pour contrer l’inflation ? Aujourd’hui, nous allons découvrir quels sont les différents produits d’investissement pouvant permettre aux individus de bénéficier d’un rendement supérieur à l’inflation.

En 2022, l’inflation est revenue à un niveau qu’on n’avait pas connu depuis un grand nombre d’années. Ceci affecte la valeur de l’argent et le pouvoir d’achat des particuliers et des entreprises.

Pour compenser cet effet, il existe des placements qui permettent de se protéger de l’inflation et de bénéficier d’un rendement intéressant. Les principaux produits d’investissement proposés par les banques et les sociétés d’assurance sont des comptes à terme, des assurances-vie, des plans d’épargne-retraite et des livrets d’épargne. Ces placements offrent un taux d’intérêt (généralement) garanti par leur établissement financier ou leur assureur, mais restent soumis aux variations au cours du temps liées à l’inflation.

Les actifs décorrélés sont des investissements à court terme qui ne sont pas sensibles à l’inflation et aux hausses des taux d’intérêt. Les principaux actifs décorrélés sont l’or, les fonds spéculatifs (les hedge funds) et les titres à revenu fixe. La diversification est primordiale pour obtenir un bon rendement car elle permet de réduire le risque associé à chaque investissement.

L’immobilier locatif est une autre forme de placement intéressante pour contrer l’inflation. Cette solution offre un bon rendement à long terme grâce aux rentrées locatives régulières générées par la location du bien immobilier, mais aussi grâce à la valorisation du bien immobilier. Il est possible de louer sa propriété directement ou d’investir via une SCPI (Société Civile de Placement Immobilier). Dans ce cas, le capital est réparti entre plusieurs biens immobiliers afin de limiter la prise de risques et assurer un rendement élevé. N’hésitez pas à consulter ce site dédié à l’investissement en SCPI pour en savoir plus sur ce système.

Comment répartir son capital sur le court et le long terme ?

Pour profiter pleinement des avantages qu’offrent les différentes formes d’investissement, il convient de répartir son capital sur une période longue (plusieurs années) et une période plus courte (moins de 12 mois). Cela permet de diversifier sa stratégie d’investissement pour obtenir un bon rendement.

Sur le court terme, les liquidités peuvent être placées sur des produits bancaires comme un compte-courant ou un livret A garanti par l’Etat. Ces produits offrent une faible rentabilité mais permettent une liquidité quasi-immédiate, ce qui est utile pour couvrir les dépenses imprévues et pouvoir payer ses factures sans frais supplémentaires liés à l’inflation.

Sur le long terme, les investisseurs peuvent investir dans des produits bancaires plus intéressants tels que les comptes à terme ou les assurances-vie. Ces produits offrent un taux d’intérêt et une liquidité différée à long terme, ce qui permet de profiter des avantages offerts par ces produits, mais aussi d’obtenir un rendement supérieur à l’inflation sous forme des intérêts cumulés.

L’horizon d’investissement est naturellement plus long pour un investissement dans la pierre (physique ou papier). En effet, ce type de projet doit bien se réfléchir avant de s’engager.

inflation

Quelles sont les stratégies à mettre en place pour optimiser la rentabilité de son placement ?

Il est conseillé d’analyser le marché financier et de le comparer à des indicateurs (inflation, taux d’intérêts) afin d’adapter son portefeuille en fonction de l’environnement financier. L’investisseur doit également prendre en compte la gestion des frais et le choix des produits bancaires pour optimiser sa rentabilité.

Les frais peuvent avoir un impact significatif sur les intérêts générés par les produits d’épargne, il est donc important de vérifier cela avant de choisir le produit. De même, il faut bien prendre en compte la nature et la propension au risque des produits bancaires et définir un plan de remboursement en cas de difficulté.

Conclusion

Investir pour contrer l’inflation en 2023 est une bonne solution pour protéger ses finances des hausses des prix et avoir un rendement supérieur à l’inflation. Il existe différents investissements qui permettent de se protéger de l’inflation, mais il est important d’identifier les bons placements en fonction de sa capacité financière, de ses objectifs à court et long terme et du niveau de risque acceptable. La diversification entre ces placements est une première étape pour obtenir un bon rendement sur le capital investi tout en limitant le risque et la prise de risque inhérents à chaque placement. Il est donc important pour l’investisseur d’être vigilent quant à son portefeuille et aux stratégies utilisées, car cette gestion a un impact direct sur la rentabilité finale du placement et donc sur la capacité à contrer l’inflation.

Laisser un commentaire

Portail Economie