Monter son entreprise : les étapes

💸 Peut-on trader les actions sans frais ? 🤔

La réponse est... OUI ! Avec eToro, on ne paye aucun frais de transaction sur l'achat et la vente d'actions (du monde entier). Le trading d'actions n'a jamais été aussi simple et ouvert à tous. L'inscription est rapide et gratuite.

Je veux en savoir plus

De plus en plus de jeunes décident en ce moment de créer leur propre entreprise pour profiter d’une indépendance financière. Cependant, y procéder ne semble pas aussi simple. Comme tout projet, cela requiert le suivi de quelques étapes et le respect de certaines règles.

Déterminer le business et étudier le marché

Pour que le projet réussisse, il est déconseillé de s’y lancer à l’aveugle. La constitution d’une entreprise ne demande pas seulement des compétences, mais aussi une connaîssance du marché. Réfléchissez au concept de votre société, cela dit, son nom, son image, ses produits… C’est une occasion pour montrer votre esprit créatif. Mais assurez-vous cependant que ce que vous proposiez correspond bien aux besoins des clients ciblés.

Afin d’identifier les meilleures opportunités, restez curieux, pensez à chercher des inspirations. Sur ce cas, le mieux consiste à trouver des idées dans des pays étrangers. Si vous rencontrez des difficultés à choisir le bon business, réfléchissez aux choses dont vous nécessitez le plus au quotidien.

Peu importe le type de service que vous alliez proposer, mettez-vous également à la place de vos éventuels clients. Cela vous permet de mettre en œuvre une stratégie de lancement efficace et rentable sur le long terme.

Toutefois, les jeunes entrepreneurs négligent un point qui semble crucial dans la création d’une entreprise : l’établissement du plan de trésorerie. Bien organiser son financement évite une mauvaise gestion. Découvrez comment s’y prendre sur ce site.

Valider le projet et rédiger un business plan

Dès que vous savez ce que vous allez offrir aux publics cibles, validez votre projet. Pour y arriver, l’écriture d’un business model s’implique. En plus de vous guider, cela vous aide en même temps à tester vos idées. Ce document contient généralement certains éléments cruciaux de votre activité :

  • La nature de l’offre : les services ou encore les produits que vous proposiez ;
  • La valeur ajoutée dont les clients vont bénéficier ;
  • La procédure à suivre afin que l’offre atteigne les consommateurs ;
  • La rentabilité financière espérée pour le projet.
A lire :  Expert-comptable en ligne : tout ce qu'il faut savoir

Pour le test, partagez des échantillons de vos produits à des individus qui présentent les caractéristiques de vos futurs clients. Pour y arriver, certains créateurs utilisent la méthode de « Proof of concept » ou encore celle appelée « Minimum viable product ». Lorsque l’analyse se termine, vous pouvez prendre la décision de poursuivre ou d’apporter quelques modifications à votre business plan.

développer son entreprise

Financer le projet de création d’entreprise

Si vous présentez un business plan assez convaincant, passez maintenant au financement. Vous disposez de deux solutions pour concrétiser votre projet. Soit, vous utilisez vos propres fonds, soit, vous demandez un appui extérieur.

Avec la deuxième option, vous pouvez procéder à un emprunt. Un organisme financier vous accorde le crédit suffisant pour mener à bien votre quête. Vous devez par la suite rembourser le prêt avec les intérêts. N’oubliez pas de souscrire une assurance de prêt sans supprime. Cela est surtout indispensable aux personnes qui effectuent des métiers à risques. Si la demande d’emprunt ne vous intéresse pas, préférez lever des fonds. Cette fois, vous allez trouver des investisseurs qui vous financent et qui reçoivent après des actions de la part de votre entité.

Laisser un commentaire

Portail Economie