À quoi correspond l’énergie verte ?

En ce moment, la transition énergétique joue un rôle crucial dans la préservation de l’environnement. Elle consiste à réduire les déchets provenant de la production d’énergies fossiles ainsi que nucléaires. Également, elle permet de valoriser des types de déchets gaspillés, mais qui nécessitent une seconde vie. Pour atteindre de tels objectifs, l’énergie verte y contribue. Cette dernière participe en effet à la diminution du réchauffement climatique. Découvrez en détail ses principes.

Comment se définit l’énergie verte ?

Le terme « énergie verte » concerne spécifiquement les énergies propres et renouvelables. Autrement dit, celles qui viennent de ressources durables. Contrairement aux autres énergies, elles produisent moins de gaz à effet de serre dans l’atmosphère.

Considérée comme illimitée, une énergie renouvelable se reconstruit plus vite, peu importe la manière dont on la consomme. Une énergie propre, comme l’indique son nom, préserve de la pollution. Le nucléaire appartient par exemple à la classe des énergies propres puisqu’il s’agit d’une ressource limitée, mais bénéfique pour l’environnement.

En principe, il existe sur le marché 5 types d’énergies vertes :

eoliennes
  • L’énergie éolienne qui fonctionne par la force du vent.
  • L’énergie hydraulique, l’une des plus choisies depuis ces dernières années. Elle renouvèle l’énergie cinétique de l’eau en source d’électricité grâce à l’usage d’une centrale hydroélectrique.
  • L’énergie solaire, la plupart des foyers la connaissent. Elle se produit par la lumière du soleil. Classée comme intermittente, elle convient à n’importe quel usage. Thermique ou photovoltaïque, sa production se multiplie de jour en jour.
  • L’énergie géothermique qui provient de l’exploitation de la chaleur de la Terre.
  • L’énergie biomasse, avec elle, on fabrique des carburants et même de l’électricité en profitant de la chaleur obtenue par la combustion de matières organiques animales ou bien végétales.
A lire :  Office 365, LA solution pour les petites entreprises ?

L’électricité verte : en quoi consiste-t-elle ?

On produit généralement l’électricité verte à partir de certaines sources d’énergie durables : éolienne, solaire ou hydraulique. On la transmet par la suite via le même réseau qui achemine celle d’origine nucléaire.

Professionnels ou particuliers peuvent se tourner vers l’usage de l’électricité verte. En optant pour l’électricité verte, on bénéficie d’ailleurs de plusieurs avantages. Puisqu’elle émet peu de rejets carbonés, elle améliore grandement la qualité de l’air. Ainsi, elle préserve la santé des personnes qui habitent tout autour. Aussi, son tarif figure comme l’un des plus abordables.

Qu’en est-il du gaz vert ?

Nommé également « biogaz », le gaz vert est une source faite par la fermentation de matières organiques. Il peut s’agir de résidus agricoles ou même domestiques. Les fabricants rassemblent ces derniers dans une cuve et les chauffent pour former le gaz. Avant chaque usage, le gaz subit des traitements spécifiques, et est injecté sur un réseau de gaz naturel.

Comme avantages, avec le gaz vert, on incite le recyclage et la valorisation des déchets. En choisissant cette solution, un foyer préserve aussi la planète.

Lorsque vous aménagez dans votre logement à Lille, pensez à la sécurité de votre maison. Mise en place d’un système d’alarme, installation de serrures modernes, pose de caméras de surveillance…, différentes solutions s’offrent à vous.

Laisser un commentaire

Portail Economie