Rayonnages industriels : comment les sécuriser ?

💸 Peut-on trader les actions sans frais ? 🤔

La réponse est... OUI ! Avec eToro, on ne paye aucun frais de transaction sur l'achat et la vente d'actions (du monde entier). Le trading d'actions n'a jamais été aussi simple et ouvert à tous. L'inscription est rapide et gratuite.

Je veux en savoir plus

Le stockage constitue un des points clés du secteur industriel. Les espaces de stockage ne suffisent pas pour entreposer correctement et protéger des produits ou des marchandises. D’où la nécessité d’utiliser des rayonnages industriels. Pour faire simple, ce sont des étagères métalliques composées de plusieurs tablettes ou modules.

Les rayonnages industriels sont destinés au stockage des marchandises, des produits et des matériaux. Ils permettent un stockage en hauteur, optimisant ainsi l’espace utilisable. Seulement, avec le flux d’engin, la circulation fréquente du personnel et la présence des infrastructures imposantes, les milieux industriels présentent de nombreux dangers. Une sécurisation pointilleuse s’impose alors. Découvrez quelques solutions pratiques pour sécuriser les rayonnages industriels.

Rayonnage : connaître les normes

À proprement parler, il n’y a pas de normes obligatoires à appliquer dans le domaine du rayonnage. Toutefois, la fabrication doit respecter certaines recommandations. Plus exactement, ces normes soulignent ce que permet un rack de stockage pour assurer le respect des critères de conception et de résistance. En Europe, les normes en vigueur sur les structures en acier sont les EUROCODES III.

Depuis 2009, les rayonnages à palettes sont régis par les normes EN 15635, EN 15620, EN 15629, EN 15512, EN 15878. De plus, un entrepôt doit prendre en compte la norme européenne EN 15635 pour stocker ses marchandises. Enfin, les rayonnages à chargement manuel sont régis par les normes FEM 10.2.06 ainsi que par les normes EN 15635 et EN 15878. Plusieurs aspects sont à vérifier pour sécuriser les rayonnages industriels. On cite notamment :

  • la charge de service : la flèche des lisses et des solives, le déplacement horizontal des nœuds de la structure et la rotation des profils ouverts et du déversement,
  • la charge ultime : la stabilité de la structure, la résistance des connecteurs au cisaillement, les contraintes dans les poteaux…
  • les charges prises en compte dans les calculs : les poids morts, le vent, la neige, les tremblements de terre…

rack de stockage rayonnage industriel

Formez votre personnel

De nombreuses études le prouvent : il existe plusieurs risques dans un entrepôt. Par exemple, si les racks ne sont pas bien montés et bien entretenus, des chutes de charge, des effondrements et des déformations de l’installation peuvent survenir. Souvent, les principaux accidents qui ont lieu dans des entrepôts de stockage résultent d’une négligence humaine. C’est la raison pour laquelle il est nécessaire, voire indispensable, de former correctement tout le personnel.

A lire :  Le manager de transition : un expert à toutes épreuves

Pour ce faire, l’astuce la plus simple est de leur communiquer les mesures préventives en vigueur. Il est aussi important d’expliquer à vos salariés les techniques d’utilisation et de manipulation de chaque équipement. De son côté, chacun employé doit faire preuve de motivation et de minutie dans la manipulation des engins. Le fait est qu’un grand nombre d’accidents de travail provient généralement d’une mauvaise manipulation des engins de manutention.

Vérifiez régulièrement les racks

Pour veiller à la sécurité de votre équipe, vous devez vérifier régulièrement vos racks. Pensez également à effectuer un suivi et des mises à jour, et pas seulement des racks. Ces opérations concernent aussi les rayonnages, les palettes, l’éclairage, les allées et les chariots de manutention. La liste des risques d’utilisation des racks de stockage est en effet assez longue :

  • chocs entre les engins de manutention et les structures,
  • l’absence ou l’insuffisance des dispositifs de protection du rayonnage ou des personnes,
  • l’encombrement des allées de circulation et de service…

Il convient donc de faire des vérifications régulières. Dans cette optique, vérifiez si le sol peut supporter l’installation, respectez le plan de montage à la lettre, fixez votre rack au sol à l’aide d’ancrage au sol et faites vérifier votre installation aussi souvent que possible.

Pour des vérifications minutieuses, n’hésitez pas à demander conseil à des professionnels. En principe, les contrôles par un expert ne doivent pas excéder 12 mois. Ces professionnels sauront identifier et évaluer les risques. Ils proposeront également des mesures préventives ou adopteront des mesures drastiques, selon l’ordre de priorité. Autre point important à retenir : une notion de classification des dommages sur les racks a été mise en place. Elle comprend 3 niveaux de risque répartis en 3 couleurs :

  • Le vert indique que les composants du rayonnage n’ont subi qu’une simple déformation. Cela signifie donc qu’ils sont aptes,
  • L’orange indique l’urgence des actions et des interventions à mener pour les rayonnages. Il est donc impératif d’isoler les rayonnages en mauvais état,
  • Le rouge indique l’état critique des composants. Il faut mettre les emplacements hors service, et ce, rapidement et directement.
A lire :  Devenir chef d'entreprise, pourquoi pas ?

logistique

Ne surchargez pas les rayonnages industriels

Les rayonnages industriels permettent d’optimiser votre espace au maximum. Certes, ils sont capables de supporter des charges importantes. Toutefois, évitez de les surcharger pour garantir la sécurité de votre personnel. Veillez à ne pas dépasser la charge supportée par tel ou tel rayonnage. Par exemple, les rayonnages lourds, modulables, très résistants et de dimensions imposantes supportent des charges allant de 1800 à 3000 kg. Vous pouvez y stocker des produits volumineux.

En ce qui concerne les rayonnages mi-lourds, ils présentent une charge plus que correcte variant de 400 à 500 kg, selon la taille choisie. Les rayonnages légers, quant à eux, sont conçus pour des charges maximales de 150 kg. Vous pouvez y stocker du matériel léger. Enfin, les rayonnages cantilevers accueillent les matériels lourds, volumineux et longs. Cela inclut les tubes et les planches.

Utilisez des barrières de protection

En tant qu’employeur, votre devoir est de trouver des solutions efficaces pour protéger vos structures et vos engins. Vous devez aussi assurer par tous les moyens la sécurité de vos collaborateurs. Dans cette optique, les barrières de protection permettent de séparer les voies de circulation et les zones de stockage. Elles sont donc parfaites pour protéger les piétons, les zones autour des machines, les rayonnages ainsi que les entrées.

Il existe des protections de rack et des protections de rayonnage conçues pour minimiser les risques de chocs causés par des engins en circulation dans l’entrepôt. Certains modèles absorbent même les chocs grâce à leur base en polymère. Leur côté flexible protège vos équipements même après plusieurs collisions. Vous pouvez lire aussi : le cours du bitcoin cash est-il stable ou volatile ?

Laisser un commentaire

Portail Economie