Accueil » Droit

Alcool et conduite : des mesures indispensables pour protéger les conducteurs

L’alcool au volant est la première cause de mortalité sur les routes. Intervenant dans plus d’un accident sur trois, des mesures ont été prises pour dissuader les particuliers de conduire en état d’ébriété. Le taux maximal est situé à 0,5 gramme par litre de sang. Au-delà, l’automobiliste sera en infraction. La réglementation est encore plus stricte pour les permis probatoires.

Une baisse de la vigilance

danger alcool

Conduire sous l’emprise de l’alcool va réduire de façon notable la vigilance. Le conducteur ne sera pas capable de réagir aux différents évènements de la bonne façon. Une baisse de l’attention réduit les réflexes. L’automobiliste est donc en danger mais aussi les véhicules qu’il va croiser sur sa route. Souvent inconscients des conséquences d’un tel comportement, les automobilistes sont chaque année des milliers à conduire après avoir bu de l’alcool.

Le temps de réaction face un danger est allongé chez une personne qui est sous l’influence de l’alcool. Les quelques secondes qui vont s’écouler peuvent être à l’origine de nombreux accidents. Il est donc recommandé de ne pas boire avant de prendre le volant. Pouvoir rester maître de son véhicule est impératif sur la route.

Des sanctions en fonction du taux d’alcoolémie

alcool au volant

Lors d’un contrôle par les autorités du taux d’alcoolémie, son niveau va mener à des sanctions plus ou moins importantes. Elles varient entre un retrait de 6 points sur le permis à la confiscation du véhicule pour éviter que ce conducteur reprenne la route dans un tel état et soit à l’origine d’un accident.

Pour pouvoir récupérer son véhicule et son permis si celui-ci a été retiré, il est alors nécessaire de faire appel à un avocat. Il sera de bon conseil pour pouvoir se sortir de cette situation avec le minimum de sanctions. S’il s’agit de la première infraction de ce type, un juge d’instruction pourrait se montrer plus clément. En cas de récidive, l’avocat pourra adopter un autre type de défense pour réduire les conséquences de cette erreur.

Éviter les peines de prison

alcool au volant

Lorsque le taux d’alcoolémie est supérieur à 0,8 gramme par litre de sang, les autorités peuvent décider de placer en garde à vue le conducteur. Pour être représenté immédiatement et que ses droits soient bien respectés, il faudra trouver un avocat spécialisé. Il pourra intervenir pour préparer la mise en examen. Plus il est contacté tôt, plus il sera facile de prendre en main le dossier et trouver une issue favorable.

Pour les cas les plus graves, une peine de prison pouvant aller jusqu’à quatre ans peut être décidée. Il est possible d’éviter une telle peine grâce à un avocat spécialisé qui saura trouver les bons arguments. Avec sa connaissance du droit dans ce cas de figure, il va pouvoir réduire la peine pour qu’elle n’atteigne pas cette durée. Elle peut également être transformée en travaux d’intérêt général. Dès que cet avocat aura pris connaissance du dossier, il pourra choisir la meilleure défense pour ce conducteur irresponsable.

Mots-clés

Laisser un commentaire

A propos de l'auteur

La RédactionCet article a été posté par le webmaster le 16 juillet 2018 à 5 h 29 dans la catégorie Droit.

Derniers commentaires

  • Ludivine : S'il est tout à fait logique que les banques en ligne affic...
  • Erika : Ah mais je ne savais pas pour Danone et Michel et Augustin !...
  • Vaor : Et pourquoi 24 carats représente l'or pur ? Parce que il fa...
  • Gabriel : Réaliser la rénovation d'une maison est un grand projet. i...
  • David : Bonjour. J'ai des étagères et le plan de travail en ino...
  • Camille : Dans le cas ou on commence à avoir des difficultés dû à ...
  • tata : les fans de cuisine vont enfin pouvoir concilier ventre et p...
Achetez de l'or et de l'argent avec Goldbroker