Quel est l’impact des casinos en ligne sur l’économie française ?

💸 Peut-on trader les actions sans frais ? 🤔

La réponse est... OUI ! Avec eToro, on ne paye aucun frais de transaction sur l'achat et la vente d'actions (du monde entier). Le trading d'actions n'a jamais été aussi simple et ouvert à tous. L'inscription est rapide et gratuite.

Je veux en savoir plus

Le marché du jeu en ligne n’aura jamais été aussi florissant depuis la crise sanitaire et pour cause, confinement oblige, de plus en plus d’internautes ont pu exploiter le temps qui leur était mis à leur disposition pour découvrir les casinos en ligne, ou encore les sites de paris sportifs en ligne, ce qui n’aura eu pour effet que de faire croître un peu plus le chiffre d’affaires de ces derniers… mais aussi celui de l’Etat français.

Comment choisir un site de jeux en particulier ?

Il y a de nombreux casinos et bookmakers en ligne qui sont agrées ANJ. Face à ce choix pléthorique, il n’est pas toujours simple de savoir sur quel(s) site(s)s s’inscrire.

l’impact des casinos en ligne sur l’économie française

Vous devrez, dans un premier temps, veiller à ce que le logo ANJ soit présent sur le site. La deuxième chose à faire, avant de vous inscrire, sera de déterminer si le site en question répond à vos attentes en termes d’offres de marché.

Tous les casinos et les bookmakers ne proposent, en effet, pas la même offre de jeux. Chacun aura sa spécialité, même si, évidemment l’offre de chacun d’entre eux sera assez proche. Pour en savoir plus, il peut être bon de lire l’avis Captain Spins Casino avant de s’inscrire sur un casino en ligne.

De plus, c’est du côté des modes de dépôts qu’il faudra jeter un œil. Certains casinos, par exemple, proposent désormais le mode de dépôt, et, de par le fait, le mode de retrait, en cryptomonnaies. Aussi, si vous êtes un amateur de cryptomonnaies, si vous utilisez cette monnaie de manière récurrente, il serait probablement judicieux pour vous de choisir un casino en ligne acceptant ce mode de dépôt.

A lire :  Quelles sont les villes mondiales au plus grand pouvoir d’achat ?

Une manne financière pour l’Etat français

L’Etat français aura donc pu profiter d’une manne financière supérieure à la moyenne. Il faut rappeler que, depuis la création de l’ARJEL en 2010, ce dernier s’est grandement investi dans l’univers des jeux en ligne. Celui-ci avait fait en sorte, non seulement de régulariser les jeux en ligne, mais également d’imposer à la source, ces mêmes jeux, en baissant le taux de redistribution des joueurs de casinos et les cotes des parieurs sportifs.

Un chiffre d’affaires en perpétuelle progression

l’impact des casinos en ligne sur l’économie française

Pour la faire courte, la croissance fulgurante des casinos en ligne n’est plus à démontrer. De plus, la crise sanitaire n’aura pas été une catastrophe pour tout le monde, loin de là. Les chiffres sont d’ailleurs assez parlants. Imaginez un peu qu’il y a 10 ans en arrière, le chiffre d’affaires de l’Etat concernant les jeux en ligne avoisinait les 100 millions. Dix ans plus tard, ce même chiffre d’affaires aura été multiplié par un facteur 10, ce qui est, somme toute, assez impressionnant comme progression.

L’ARJEL et l’ANJ, quelles différences ?

Aujourd’hui l’ARJEL a laissé place à l’ANJ, une autorité des jeux d’argent qui s’occupent non plus uniquement des jeux d’argent en ligne mais également des jeux d’argent physique, tels que les casinos réels ou encore les paris hippiques. Comme pour l’ARJEL, cette nouvelle autorité veille au bon fonctionnement des casinos et des bookmakers quant à leurs taux de redistribution aux joueurs.

La protection des joueurs en ligne

Aussi, si vous envisagez de vous inscrire sur un site de jeux d’argent en ligne, que ce soit un casino en ligne ou un bookmaker, il est absolument vital que vous vous inscriviez sur un site qui soit agrée par l’ANJ. Ceci aura pour effet de vous garantir de toute fraude éventuelle et de vous épauler lors d’un conflit entre les deux parties.

A lire :  Comment calculer son salaire net ?

Laisser un commentaire

Portail Economie