Comment ne plus craindre la fin du mois grâce aux revenus passifs ?

Les revenus “passifs” sont des revenus dont la notion est intrinsèque au concept de ladite liberté financière : arrondir ses fins du mois et optimiser ses finances de manière à ce que la majeure partie de ses revenus ne dépendent plus de son travail. Notons cependant que même si ceux-ci ne requièrent que très peu d’efforts pour être générés, force est de constater qu’ils sont souvent le fruit d’un travail de longue haleine. Zoom sur le concept du revenu passif et sur comment en profiter pour ne plus craindre la fin du mois.

Revenus passifs : en quoi ça consiste ?

Considérés comme étant le “Saint Graal” par bien des personnes, les revenus passifs font référence aux revenus qu’un système que l’on s’est créé continue de générer régulièrement. Sont ainsi considérés comme tels les loyers, les royalties, les droits d’auteur, les commissions, les dividendes d’actions, les pensions de retraite… Il est ainsi normal s’ils sont qualifiés “récurrents” du fait que l’on peut en toucher indépendamment de son temps. Néanmoins, bien que de tels revenus soient “passifs”, la mise en place du système permettant de les générer se révèle plus ou moins chronophage.

En guise d’exemple, si l’on souhaite se créer de compléments de revenus grâce au marketing d’affiliation, on doit d’abord créer un blog, un site web, ou d’autres plateformes depuis lesquelles on fera la promotion des produits et services de l’affilieur. Il convient ensuite de booster son audience, de se forger une solide e-réputation. On parle dans ce cas d’une démarche “proactive”. Puis, dès lors que le générateur de revenus récurrents est bien en place après un travail de longue haleine, on peut espérer s’en sortir financièrement à la fin du mois et sortir de la situation de dépendance à son salaire.

A lire :  Les 3 principaux risques financiers à connaître avant d'investir dans le Bitcoin

Quelle activité doit-on mener pour ne plus craindre les fins de mois ?

Pour arrondir ses fins du mois grâce aux revenus passifs et améliorer progressivement sa santé financière, ce ne sont pas les moyens qui manquent, bien que certains d’entre eux ne soient accessibles qu’à ceux qui ont de réels talents pour l’écriture, ou encore ceux qui ont eu la chance d’investir dans l’immobilier. Quoi qu’il en soit, voici quelques exemples d’activités que l’on peut mener pour se créer une récurrence de revenus.

Le “Dropshipping”

Suscitant actuellement la convoitise de la part de bien des gens, le dropshipping, aussi connu sous le nom de “livraison directe” est une méthode qui est très similaire au marketing d’affiliation. En se laissant tenter par le dropshipping, on devient un intermédiaire entre le fournisseur et les consommateurs. On a ainsi pour mission de promouvoir et de commercialiser les produits de gros fournisseurs. Ce sont ces fournisseurs qui se chargent eux-mêmes d’expédier les colis aux clients. Donc, à chaque vente réalisée, on se verra octroyer une commission.

L’affiliation

L’affiliation est un concept e-marketing incluant notamment 3 principaux acteurs, à savoir l’affilié (marketeur, blogueur, influenceur…), l’affilieur (le créateur du produit ou vendeur) et les consommateurs. En devenant affilié, on peut bien sûr prétendre à des revenus récurrents pouvant être conséquents. Le rôle de l’affilié est de faire la promotion des produits ou des services de l’affilieur en utilisant les supports promotions que ce dernier met à sa disposition. L’affilié touche une commission, soit à chaque vente effectuée, soit à chaque prospect recruté, soit à chaque clic.

A lire :  Investir en EHPAD

Vente de produits numériques et digitaux

Que l’on soit un passionné de l’écriture, un photographe amateur ou professionnel, un artiste peintre, un musicien, un formateur ou coach…, on peut ainsi faire de son talent ou de sa passion une véritable source de revenus passifs. Pour ce faire, on n’a qu’à les transformer en des produits digitaux ou numériques qui peuvent prendre diverses formes : ebook, vidéo, podcast, application, tutoriel, musique…

Création de templates et design produits

Les experts en art graphique et visuel peuvent tirer leur épingle du jeu en donnant vie à des templates de qualité ou des designs pour des produits (T-shirt, mugs, affiches…).

D’autres activités génératrices de revenus passifs

Hormis les différents exemples susmentionnés, l’investissement locatif, l’investissement boursier, le blogging, la création d’articles sponsorisés, le crowdfunding, le parrainage, le fait de créer une chaîne YouTube… sont aussi des sources de revenus passifs dédiées à ceux qui souhaitent optimiser ses finances.

Laisser un commentaire

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!