Les 6 principaux indices boursiers que vous devez connaître

Investir sur le marché boursier peut être une opportunité d’affaires. Cependant, cela ne se résume pas à un simple jeu de « acheter-vendre ». Il faut suivre certaines étapes, mais aussi tenir compte de certains facteurs si vous voulez augmenter les chances de réussite de votre projet. Pour commencer, il y a les principaux indices boursiers que l’on doit absolument connaître.

Dow Jones

Le Dow Jones

Le Dow Jones a été créé aux États-Unis en 1896, ce qui en fait l’indice boursier le plus ancien du monde. Il est composé des 30 plus grosses capitalisations du pays. Et c’est l’indice de référence de la Bourse de New York, la première place financière mondiale.

Sa particularité est qu’il est calculé différemment des autres indices boursiers. En effet, la majorité des indices boursiers se base sur la capitalisation boursière des entreprises qui les composent.

En ce qui concerne le Dow Jones, il est basé directement sur la valeur des actions de ses 30 entreprises. En des termes plus simples, c’est le résultat d’une pondération par les prix et non d’une pondération par les capitalisations.

Le S&P 500

Comme son nom l’indique, cet indice boursier est composé de 500 entreprises américaines qui figurent parmi les plus florissantes. On peut donc dire que le S&P 500 est un indice boursier dont les investisseurs doivent tenir absolument compte. Et ce, quelle que soit leur origine.

En effet, le nombre d’entreprises qui le composent et leurs valeurs en font l’indice le plus représentatif de l’économie des États-Unis. On obtient le résultat de l’indice S&P 500 grâce à une pondération par capitalisations.

A lire :  Option Binaire : une nouvelle méthode de trading

Le Nikkei 225

Le Nikkei 225 ou Nikkei tout simplement est un indice issu de la bourse de Tokyo. C’est d’ailleurs le plus important puisqu’il regroupe les 225 plus grosses importantes sociétés de l’archipel nippon. Il est donc le représentant de l’économie du Japon.

Il est assez méconnu étant donné qu’il est dans l’ombre du CAC 40, du Dow Jones ou encore du DAX 30. Pourtant en termes de capitalisation boursière, la bourse de Tokyo est en deuxième position, juste derrière Wall Street. Ce qui fait du Nikkei 225 un indice boursier majeur de l’économie mondiale.

En effet, cela est dû aux relations historiques avec les États-Unis, son énorme avancée technologique et aussi sa situation géographique par rapport au géant chinois.

Par ailleurs, les sociétés qui la composent sont toutes bien connues. En effet, elles sont souvent les leaders dans leurs domaines respectifs. On peut citer entre autres Nintendo, Sony, Nikon, Toyota, Mitsubishi ou Nissan.

CAC 40

Le CAC 40

Le CAC 40 ou Cotation Assistée en Continu est un indice boursier créé le 31 décembre 1987. Il réunit les 40 capitalisations les plus fortes de la bourse de Paris.

On sait que cette dernière est la deuxième place boursière d’Europe après Londres. Donc, on peut vite comprendre les impacts du CAC 40 sur l’économie en général.

Les sociétés BNP Paribas, Sanofi, Total et LVMH représentent à elles seules 30 % de cet indice.

Observer la situation du CAC 40 revient à observer la santé générale de l’économie française. Cet indice boursier est porté par le secteur des biens de consommation à hauteur de 25 %. Mais aussi par le secteur des industries à 18 % et du secteur financier à 16,5 %.

A lire :  5 actions à surveiller de près pour la fin de l’année

Le DAX 30

C’est à la Bourse de Francfort que l’indice DAX 30 a vu le jour, en décembre 1987. À la vue de cette date, on se rend compte qu’il s’agit de l’indice européen pionnier à l’échelle mondiale. À sa date de création, le DAX 30 avait une valeur de base de 1000 points.

Rappelons que les entreprises cotées au DAX 30 constituent les trois quarts de la capitalisation boursière de la bourse de Francfort. On y retrouve les 30 entreprises allemandes les plus performantes, comme Commerzbank, Volkswagen, Daimler, BMW ou encore BASF et Bayer, etc.

Ce n’est donc pas un hasard si l’Allemagne est la première puissance économique européenne, en plus d’être dans le top 5 mondial.

Souvent, l’indice DAX 30 est associé à une certaine notion de volatilité. Pourtant, plusieurs entreprises qui y sont cotées ont une très forte résistance. Pour preuve : 17 de ces 30 entreprises n’en sont pas sorties depuis la création du DAX 30 dans les années 80.

Le NASDAQ

Tout comme le DAX 30, le NASDAQ composite est un indice boursier qui a été créé avec une base de 1000 points. C’est en 1971 que le National Association of Securities Dealers Automated Quotation voit le jour.

Il faut savoir que cet indice est numéro deux aux États-Unis. On l’identifie comme l’indice des valeurs technologiques, puisqu’on y retrouve des milliers d’entreprises qui opèrent dans les différentes technologies : électronique, communication ou encore télécommunication.

Mais on y retrouve également des banques, des entreprises de l’industrie biopharmaceutique, des entreprises œuvrant dans le transport, etc.

Laisser un commentaire

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!