Investissement locatif : le match Toulouse / Bordeaux

Ces derniers mois, les prix de l’immobilier n’ont cessé d’évoluer à la hausse. En dépit de ce contexte, la ville de Toulouse demeure un placement de choix au même titre que les villes de Bordeaux ou de Nantes.

Prix immobilier en France
Crédit : Les Echos Patrimoine – Les Echos.fr

Toulouse, Bordeaux, Nantes, match serré

Dans l’agglomération urbaine de Toulouse, le prix moyen au mètre carré sur le marché du neuf a augmenté de 0.9% pour s’établir à 3.504€/m². En 2017, le prix de vente moyen trimestriel à Bordeaux Métropole est de de 3.759€/m², en augmentation 4.3% par rapport à 2016.

En effet, depuis le 2 juillet 2017, la LGV Bordeaux-Paris permet de réaliser ce trajet en deux heures. Trente-trois allers-retours sont programmés chaque jour entre la capitale et la Gironde. Les transports, au même titre que toutes les planifications urbaines, ont une réelle influence sur les prix de l’immobilier.

D’autre part, en ce qui concerne l’offre commerciale dans le neuf, l’Occitanie côté Midi-Pyrénées propose 5.442 logements disponibles à la vente à fin mars 2017 tandis que la Nouvelle-Aquitaine en présente 4.685. L’offre de logements disponibles se rétracte sous l’effet de la diminution de l’offre nouvelle (-23% par rapport à fin mars 2016).

immobilier borderouge toulouse

Dans le quartier de Croix-Daurade au nord de Toulouse, un bien neuf se vend à partir de 115.900€ et permet une économie d’impôt de 20.800€ sur 9 ans.

Dans le centre-ville de Bordeaux, le quartier Bacalan / Bassin-à-Flot propose des appartements à partir de 100.027€. En Pinel, l’achat d’un tel bien permet une économie d’impôt de 18.000€ sur 9 ans.

De son côté, Nantes Métropole reste attractive avec un prix moyen dans le neuf de 3.876€/m², en augmentation de 5.4%.

A lire :  Acheter une résidence secondaire en Bretagne Sud

Nice, le sud qui se mérite

immobilier nice

S’il est une ville du sud qui se distingue par ses prix élevés, c’est bien Nice. Avec ses 5.405€/m² en moyenne sur le marché du neuf, la deuxième ville de PACA (derrière Marseille) a subi une augmentation de 5.7% comparé à 2016.

Montpellier n’est pas en reste avec ses 3.823€/m² (+2,4% par rapport à 2016).

Paris l’insaisissable / Dijon, la compétitrice

L’Île-de-France est sur la première marche du podium pour ce qui est des prix moyens au m² dans le neuf : 4.975€, avec une hausse de 7.3% (qui n’égale pas les 18.3% de la communauté d’agglomérations du Havre). La capitale est talonnée par l’agglomération urbaine de Lyon au rang des villes les plus chères dans le neuf : 4.154€/m².

immobilier paris
Crédit : AFP PHOTO / THOMAS COEX

Dans la communauté d’agglomérations de Dijon, les 2.940€ du m² dénotent une augmentation minime : 1.1% par rapport à 2016. Toutefois la ville ne possède pas la même aura que les métropoles telles que Bordeaux, Toulouse ou Nantes, tour à tour classées numéro 1 au palmarès des “villes où il fait bon investir”.

Laisser un commentaire

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!