Accueil » Commerce, Service

Amazon Go : la première supérette futuriste automatisée à Seattle

Qui ne connaît pas les services en ligne d’Amazon? Actuellement, le cybermarchand américain vient d’ouvrir Amazon Go, son premier supermarché réel à Seattle aux États-Unis. Il ne s’agit pas de n’importe quel magasin, car il présente la particularité de ne pas avoir de caisses. En effet, si les concurrents d’Amazon déploient des caisses automatiques sans opérateur, le géant du commerce en ligne a, quant à lui, choisi une technologie différente. Détails.

170 m² et pas de caisse

Amazon Go est l’accomplissement d’un projet de plusieurs mois. Le premier magasin dépourvu de caisse d’Amazon a ouvert ses portes le lundi 22 janvier 2018 à Seattle, soit un an après des tests internes qui ont commencé en 2017. La technologie « Just walk out » vient donc de faire ses premiers pas. Amazon Go est associé au commerce en ligne, mais dans ce cas-ci l’acheteur se rend dans un magasin réel.

AMAZON GO

C’est un magasin alimentaire de 170 m² ne possédant pas de caisse. Pour pouvoir y accéder, il suffit que les clients possèdent un compte Amazon et installent l’application mobile idoine à travers laquelle la comptabilité des achats sera faite.

Le concept d’Amazon Go

Amazon a expliqué que le magasin utilise le même type de technologie que celles dont les voitures autonomes sont équipées comme les capteurs et les analyseurs d’images. Dans ce nouveau concept d’Amazon, les clients n’ont plus besoin de passer à la caisse. Une fois qu’ils prennent un produit, l’application le détecte et l’ajoute à leur panier virtuel. S’ils changent d’avis et remettent le produit qu’ils ont souhaité acheter à sa place, l’achat est annulé par l’application grâce à une technologie munie d’un logiciel sophistiqué de vision artificielle.

AMAZON GO 1

La supérette est équipée de caméras positionnées au niveau du plafond qui identifient les acheteurs. Des capteurs sont également présents sur les rayonnages, et connaissent les produits emportés. Ces technologies se chargent d’ajouter les articles dans le panier virtuel de l’application mobile tout au long de la progression du client.

Cela évite ainsi aux clients de perdre du temps aux caisses. Il leur est possible de prendre immédiatement ce qu’ils souhaitent, puis de s’en aller.

Amazon a également assuré qu’il employait le même nombre de personnes dans un magasin Amazon Go que dans un commerce de proximité de taille comparable. Tout n’est donc pas automatisé, il y a toujours des employés qui se chargent du réapprovisionnement des rayons et de la préparation des repas.

Principe et fonctionnement

Tout d’abord, l’entrée dans le magasin n’est autorisée qu’aux personnes ayant l’application Amazon Go. Le parcours du client débute par le passage par des portiques qui détectent sur son smartphone la présence de l’application mobile. Selon un journaliste qui a effectué un reportage sur place, l’impression ressemble à l’entrée dans une station de métro.

APPLICATION AMAZON GO

Après cette vérification, les clients peuvent se déplacer dans le local et s’approprier les produits qui leur conviennent. Avant de sortir définitivement de la supérette, passer une seconde fois par les portiques valide les achats et facture le client à travers l’application mobile Amazon Go. Une facture électronique de ses achats arrivera au client juste quelques minutes après qu’il ait franchi les portiques.

Pour payer, il ne suffira donc aux clients que de passer une borne qui scannera leur smartphone via l’application, procéder à l’achat et l’application débitera automatiquement le montant de son compte.

Dernière MAJ : le 28 janvier 2018

Laisser un commentaire

A propos de l'auteur

La RédactionCet article a été posté par la Rédaction le 30 janvier 2018 à 23 h 06 dans la catégorie Commerce.

Derniers commentaires

  • Erika : Ah mais je ne savais pas pour Danone et Michel et Augustin !! Marque bonne mais très cher par ailleurs......
  • Vaor : Et pourquoi 24 carats représente l'or pur ? Parce que il fallait 24 graines de caroubier pour obtenir le poid...
  • Gabriel : Réaliser la rénovation d'une maison est un grand projet. il est normal de se soucier de la qualité des inst...
  • David : Bonjour. J'ai des étagères et le plan de travail en inox pour un restaurant. Si ça intéresse quelqu'un ...
  • Camille : Dans le cas ou on commence à avoir des difficultés dû à la fatigue pour monter les escaliers, l'installati...
  • tata : les fans de cuisine vont enfin pouvoir concilier ventre et portefeuille remplis...
  • demeter : la ferraille des 2 navire mainteresse apeler moi au 0668553558 merci...
  • TRAUFLER : bonjour, j'ai 3kg de bronze à vendre (lettres et crucifix de tombes) est-ce-que vous achetez ce type de mé...
  • Gouteux : Bonjour je vends de la fonte. Ça intéresse quelqu' un ?...
  • elisabeth HEINTZ : bonjour j'ai un lustre en cuivre des années 1950 je voudrais vendre au prix du kg mais ou dois je aller p...
  • Laurence : Effectivement c'est une formation porteuse. Je mets des ressources en ligne gratuitement sur un petit site po...
  • David : Des nouvelles concernant l'enquête de 60Millions de consommateurs ?...
Achetez de l'or et de l'argent avec Goldbroker