Quelles sont les pistes des agriculteurs pour s’en sortir ?

La filière de l’agriculture tient une place importante en France. Toutefois, l’ensemble du secteur a subi de véritables transformations au cours de ces dernières années. Les agriculteurs doivent faire face à un défi économique et environnemental, dans un métier où la concurrence des pays étrangers est forte, et les normes à respecter, très nombreuses. Alors, est-il vraiment préférable d’aller investir ailleurs dans le monde ?

État des lieux de l’agriculture en France

agriculteurs

Selon le site de la Vie publique, résumant un rapport du Sénat de mai 2019, à l’échelle de l’Europe, l’agriculture française demeure très présente, avec 17% de la production totale sur le continent et le statut de 6e exportateur mondial. Pour autant, en un peu moins de 60 ans, 17% de terres cultivées et cultivables ont été perdues sur le territoire, favorisant la progression des importations en France.

L’agriculture, c’est également un secteur qui pèse de moins en moins en matière de travail, avec une difficulté à maintenir son attractivité et l’âge moyen des exploitants et salariés. De ce fait, l’emploi dans ce secteur, couplé à celui de l’alimentation, a perdu 6,5 points en plus de 35 ans en termes de poids sur le marché de l’emploi en France. Cette tendance s’intensifie, notamment du fait qu’un agriculteur sur trois est âgé de 55 ans et plus.

Cependant, un tournant se fait sentir dans le domaine : celui de l’agriculture biologique. D’après un rapport publié par le ministère de l’Agriculture et de l’Alimentation, la France était déjà en 2018 le 2e plus grand générateur européen de valeur dans le bio avec 8,3 milliards d’euros, rattrapant progressivement l’Allemagne et ses 10,3 milliards d’euros. D’ailleurs, plusieurs points sont à noter :

  • 69% des aliments issus de l’agriculture biologique et consommés sur le territoire viennent de France ;
  • Le nombre d’exploitations favorisant le bio a bondi de 17% entre 2017 et 2018 ;
  • L’emploi dans l’agriculture biologique a aussi bondi de 14% sur la même période, atteignant 155 347 emplois.
A lire :  Réalisez des économies sur l’achat d’une véranda

Des exploitations modernisées

agriculteurs

L’agriculture est un secteur sur lequel pèsent de nombreuses contraintes. En effet, le travail de plusieurs semaines peut être balayé par un aléa climatique. Les investissements sont très lourds et la concurrence étrangère a fortement fait baisser les prix de la production.

Toutefois, l’avancée de la technologie permet aux agriculteurs d’améliorer significativement leurs conditions de travail. Pour s’équiper, ils peuvent aujourd’hui se tourner vers des applications proposant diverses prestations.

En quelques clics, il est possible de louer du matériel à un concessionnaire ou à un confrère. L’autre option que beaucoup de professionnels favorisent réside dans la seconde main. Comme eux, achetez votre matériel d’occasion et allez investir ailleurs dans le monde, comme sur le site Agriaffaires.

L’essor de l’agriculture connectée a donc amélioré le quotidien des exploitants agricoles, qui peuvent à présent s’appuyer sur des outils informatiques pour travailler. L’installation de capteurs connectés assure ainsi une optimisation de la production, car ils indiquent avec précision le taux d’humidité du sol et sa température à l’agriculteur, et ce, même s’il se trouve à distance.

Les innovations de ce type sont nombreuses et de plus en plus utilisées. C’est également le cas des drones, capables de cartographier un champ pour délivrer de précieuses informations sur la manière de traiter les différentes zones.

La diversité des produits issus de l’agriculture

agriculteurs

Dans le pays de la gastronomie, l’agriculture offre une grande diversité de produits de qualité. Selon l’Agence Française pour le Développement et la Promotion de l’Agriculture Biologique, les Français ont un intérêt grandissant pour le bio, qui progresse dans toutes les régions. La richesse de l’agriculture française est en partie due aux spécialités locales que l’on retrouve dans toutes les régions. Parmi les plus connues, on retrouve :

  • Le canard du Sud-Ouest ;
  • Le vin de Bordeaux ;
  • Le bœuf du Limousin ;
  • Les pruneaux d’Agen.
A lire :  Les étapes de recrutement

Il est donc véritablement possible de s’alimenter avec des produits issus de l’agriculture française. On trouve une production de viande et de végétaux importante dans l’hexagone, avec de grandes cultures céréalières de blé, de maïs ou d’orge ainsi que des élevages bovins ou porcins conséquents.

En fonction des saisons, on peut également acheter de nombreux fruits et légumes, tels que :

  • Les melons ;
  • Les tomates ;
  • Les abricots ;
  • Les laitues ;
  • Les pêches et bien d’autres.

La France peut aussi se vanter de ses grands vignobles, qui permettent de produire une diversité de vins de qualité, dont la réputation n’est plus à faire et que les étrangers adorent.

Dans un secteur qui connaît régulièrement des crises, les agriculteurs ont su s’adapter et mettre en place de nouvelles méthodes de production, notamment à l’aide de la technologie. Cela assure encore aujourd’hui une qualité et une diversité des produits agricoles français.

Laisser un commentaire

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!