Unlimitd : Le nouvel innovateur du RBF

💸 Peut-on trader les actions sans frais ? 🤔

La réponse est... OUI ! Avec eToro, on ne paye aucun frais de transaction sur l'achat et la vente d'actions (du monde entier). Le trading d'actions n'a jamais été aussi simple et ouvert à tous. L'inscription est rapide et gratuite.

Je veux en savoir plus

Unlimitd est une start-up qui concentre ses activités sur le « revenue based financing ». C’est un type de financement non-dilutif qui donne l’opportunité aux investisseurs d’obtenir un pourcentage du chiffre d’affaires de l’entreprise financée. Aussi, elle a possibilité de mettre la main sur la liquidité. Le RBF est également réputé sous le nom de royalties. Cette société start-up aide les entrepreneurs à financer. Découvrez dans les lignes qui suivent tous les détails sur Unlimitd ainsi que son mode d’action à travers le « revenue based financing ». 

C’est quoi Unlimitd ?

Unlimitd est une start-up fondée par Julien Zerbib en juillet 2021. Cette société propose une plateforme visant à financer le développement des entreprises aux revenus récurrents et aux sociétés « Software as a Service ». Son objectif est de fluidifier les besoins en fond de roulement des entreprises tout en activant la disponibilité immédiate de leurs revenus récurrents.

Accessibilité chez Unlimitd

Chaque société bénéficie d’une opération sans dilution et sans garanties personnelles. Avec Unlimitd, elles peuvent obtenir le financement souhaité en moins de 48 heures. La démarche pour accéder à cette offre n’est pas du tout compliquée. Il suffit de relier le compte bancaire de la société ainsi que son compte transactionnel avec la plateforme d’Unlimitd. Les différents types de compte transactionnels reconnus par la plateforme sont les suivants : charge bee, stripe et recurly.

Fonctionnement des opérations chez Unlimitd

La démarche est très facile sur la plateforme d’Unlimitd. L’entrepreneur est invité à choisir les revenus récurrents auxquels, il souhaite changer en trésorerie immédiate. Une fois décidé, l’entrepreneur peut valider  sa demande. En moins de 48 heures, il recevra le financement qu’il remboursera par mois. Le taux d’intérêt appliqué est variable selon la société demandeur. Le buzz du lancement de cette offre se tourne aux entreprises à revenus récurrents. Cela dit, elles peuvent accéder jusqu’à 40% de leur revenu annuel récurrent en seulement deux jours ouvrables.

Les dernières infos sur Unlimitd et sa croissance

Se focalisant sur le « revenue based financing » Unlimitd lève 5 millions d’euros. Cette première levée de fonds est conséquente pour une entreprise qui vient de se créer l’été dernier. Le but d’Unlimitd est de faire croître la capacité d’investir dans le domaine de l’achat et du marketing. En effet, la société propose un financement et demande par la suite 10% du revenu ultérieur de l’entreprise demandeur. Ce pourcentage est connu sous forme de taux d’intérêt si l’on compare l’opération avec les offres bancaires. Le délai de remboursement du financement s’étale sur une échéance de six mois à un an.

A lire :  Le MBA Digital and RetailBanking : une formation de plus en plus recherchée

Aujourd’hui, l’entreprise de Julien Zerbib compte sur une dizaine de clients. Les prévisions sont nombreuses pour ce grand entrepreneur. Il cherche déjà à multiplier sa clientèle en visant le marché de l’e-commerce. Côté personnel de l’entreprise, il souhaite atteindre jusqu’à 10 salariés d’ici fin décembre, puis 15 travailleurs vers la moitié de l’année 2022. L’entreprise elle-même va conclure d’ici peu un partenariat avec une boîte européenne dans le domaine se centre sur le crédit. Cette forme de partenariat amène la start-up Unlimitd à travailler sous licence bancaire.

Notions importantes sur le RBF

Bien que très peu connu en France, le système de financement par RBF a dejà marqué son tritoire aux Etats Unis. Par ailleurs, la plupart des entreprises bénéficiaires travaillent dans l’e-commerce ou l’intelligence artificielle du fait que les institutions financières n’ont pas encore tout à fait une confiance aveugle pour ces domaines. Pour faire court, c’est une alternative pratique aux demandes de financements via les banques traditionnelles ou les levées de fond pour les petites entreprises. En effet, le RBF ou « revenue based financing » ou « royalties » a pour but d’offrir de nombreux services proposés par le franchiseur. Ce dernier peut être un commercial, un assistant technique, un développeur de réseau, un exploitant d’entreprise, un chargé de logistique de central d’achat ou autres. Le RBF est concrétisé via un contrat bien explicite. Il regroupe spécialement le mode de calcul de la redevance et les délais impartis. Un point majeur sur le délai de retard est également inscrit dans le contrat.

Le « Revenue Based Financing » n’est pas figé sur un seul mode d’opération. Tout dépend du chiffre d’affaires. Les royalties sont parfois fixes ou variables. Dans certains cas, elles sont même mixtes. Le RBF est caractérisé par un droit d’entrée. Ce montant est acquitté durant la lecture et la signature du contrat. Par la suite, lorsque ce dernier prend effet, le franchiseur reçoit les royalties. Le montant est versé pendant toute la durée du contrat. Là encore, il existe deux options de tarifs versés. D’une part, le franchiseur peut recevoir un montant forfaitaire. D’autre part, il est à même de percevoir un montant proportionnel aux chiffres d’affaires. Le versement est soit progressif, dégressif ou fixe.

A lire :  Le comparateur de banques en ligne par excellence

À noter que le délai de versement s’étale par trimestre, par mois ou par semaine suivant les clauses du contrat. Aussi, les RBF est calculé entre un pourcentage de 2% à 10% du chiffre d’affaires hors taxes.

Une autre start up basée sur la RBF : « Silvr »

Récemment intégré dans le monde de la finance, Silvr est une start-up qui se dévoile sous une levée de fonds de 3 millions d’euros juste après quelques mois de sa création. Cette entreprise a été fondée par Grégory Tappero et Nima Karimi en mars 2020. Elle se focalise aussi sous la formule « Revenue Based Financing ». Son but crucial est de financer le développement des nouveaux acteurs de l’e-commerce. En effet, ces dirigeants souhaitent apporter un financement aux jeunes entreprises e-commerce sans toucher à l’ensemble de leur capital. Ils s’offrent donc comme une alternative ouverte étant donné que ces boites e-commerce n’ont pas accès à des crédits bancaires.

Il faut reconnaître que les entreprises e-commerce ont une certaine contrainte au niveau de l’accessibilité aux prêts bancaires. La levée de fond en equity est donc une possibilité de se développer rapidement pour ces types de société. Silvr quant à elle, demande une commission allant de 6% à 9% du montant financé. La société qu’elle accoste n’aura pas à craindre de son capital. Ce dernier sera bien conservé et non touché. Depuis sa création, Silvr compte sur plus de quinze clients satisfaits. Les essentiels regroupent : Clever Beauty, Le Beau Thé, LXH, L’Intendance.

Toujours dans la voie du développement des entreprises e-commerce, Silvr ne cesse de se montrer active et propose une praticité dans l’usage des financements qu’elle émet. En effet, une fois le contrat effectué, la société peut recevoir les fonds nécessaires sur un délai de 24 heures seulement. Les opérations avancent donc rapidement pour générer au plus vite des profits à la fois bénéfique pour Silvr et pour les entreprises qui s’appuient sur ses services.

Laisser un commentaire

Portail Economie