Copropriété énergivore : 5 conseils

💸 Peut-on trader les actions sans frais ? 🤔

La réponse est... OUI ! Avec eToro, on ne paye aucun frais de transaction sur l'achat et la vente d'actions (du monde entier). Le trading d'actions n'a jamais été aussi simple et ouvert à tous. L'inscription est rapide et gratuite.

Je veux en savoir plus

Être copropriétaire d’un immeuble est la solution idéale pour investir dans l’immobilier et devenir propriétaire sans devoir injecter un capital trop conséquent. Cependant, faire partie des propriétaires d’une copropriété vous oblige à relever un challenge de taille : réduire la consommation énergétique de votre bâtiment. Rendre la copropriété moins énergivore permettra non seulement à tous les copropriétaires de réduire leur impact sur l’environnement, mais aussi de réaliser des économies suite à une diminution des charges. Alors, que faire pour rendre une copropriété moins énergivore ? Découvrez nos conseils pour y parvenir.

Améliorez l’isolation du bâtiment de votre copropriété

Une copropriété est un immeuble constitué de plusieurs appartements et géré par plusieurs personnes ayant contribué à son achat ou à sa construction. La consommation énergétique de ce type de bâtiment n’étant pas des moindres, il est important de trouver les solutions adéquates pour améliorer son efficacité énergétique.

La première solution à mettre en œuvre pour diminuer la consommation énergétique de votre copropriété est de procéder à l’isolation par les planchers bas. Vous ne le saviez peut-être pas, mais le sous-sol est l’une des principales sources de déperditions thermiques dans un immeuble. Généralement, ce lieu n’est pas pris en compte lors de l’isolation d’un immeuble, ce qui est préjudiciable à l’efficacité énergétique de la bâtisse.

L’isolation des planchers bas est réalisée au niveau du parking ou des plafonds de la cave. Comme vous pourrez le lire sur Hellio.com, ces travaux d’isolation permettent d’éviter que le froid pouvant se trouver dans cette zone commune pénètre dans les appartements se trouvant au rez-de-chaussée. Il s’agit donc d’une solution qui offre un meilleur confort aux habitants et qui leur permet de baisser leur consommation de chauffage.

Hormis l’isolation des planchers bas, améliorer l’isolation de la toiture et des combles est également une excellente idée pour rendre la copropriété moins énergivore. Dans un immeuble, la chaleur monte et s’échappe en partie par la toiture. En optimisant l’amélioration de cette structure – surtout si elle est dotée de combles – vous pourrez réduire considérablement les pertes de chaleur dans la bâtisse et bénéficier ainsi d’une réduction des charges d’énergie.

A lire :  La VMC double flux thermodynamique, c'est quoi ?

Si l’isolation des planchers bas et du toit de la copropriété est bonne, vérifiez si celle des murs l’est aussi. Isoler les murs d’un bâtiment par l’extérieur ou par l’intérieur est une technique qui offre des gains énergétiques conséquents, car environ 25% des pertes de chaleur sont enregistrées à cet endroit.

isolation ITE

Optez pour le calorifugeage

Le calorifugeage est une technique qui consiste à isoler les tuyaux d’eau chaude sanitaire dans le bâtiment. Si la tuyauterie de votre copropriété n’est pas bien protégée, notez qu’une partie importante de la chaleur s’en échappera avant que l’eau n’arrive jusqu’aux robinets des salles de bains ou jusque dans les radiateurs. En invitant les copropriétaires de l’immeuble à réaliser des travaux de calorifugeage, vous arriverez à réduire la consommation énergétique de l’édifice lors de l’utilisation du chauffage ou du système d’eau chaude sanitaire.

En plus de ces travaux, n’hésitez pas à isoler les points spécifiques tels que les robinets et les réducteurs qui se trouvent dans la chaufferie. L’isolation de ces équipements est également une excellente solution pour supprimer la majorité des ponts thermiques de la bâtisse. La réalisation du calorifugeage et de l’isolation des points singuliers sont des travaux faciles et simples à réaliser, mais qui ont un grand impact sur l’amélioration de l’efficacité énergétique d’une copropriété.

Installez une chaudière plus performante

Certaines copropriétés disposent d’une chaudière collective, tandis que d’autres optent pour un système de chauffage individuel. Mais que ce soit dans un cas comme dans l’autre, vous devez rendre votre installation plus performante, car un dispositif vétuste (individuel ou non) entraine une consommation énergétique considérable et augmente le montant des factures d’électricité.

De fait, il convient de remplacer le système de chauffage par un appareil plus efficace qui offrira un meilleur rendement en favorisant la diminution des dépenses énergétiques des logements de la copropriété. Ces travaux vous donnent aussi l’opportunité de passer au vert en choisissant des équipements à énergie renouvelable comme la chaudière à bois, le chauffe-eau thermodynamique ou la pompe à chaleur.

En misant sur cette alternative, l’immeuble sera plus récent et plus responsable sur le plan écologique. Alors, si vous hésitez à réaliser ces travaux en raison du coût de l’investissement, gardez à l’esprit le fait que les économies enregistrées vous permettront de rentrer rapidement en possession de vos fonds.

A lire :  Avantages et inconvénients d'une vmc simple flux

Posez des thermostats dans les appartements

Le thermostat est un équipement qui permet à son utilisateur de réguler la température du chauffage. Ce dispositif est programmable et est généralement placé dans la pièce principale. Les habitants des logements dotés de thermostats ont la possibilité de fixer les températures ambiantes propices à leur confort thermique, à différents moments de la journée.

Ainsi, chaque foyer de l’immeuble est en mesure de régler le thermostat selon ses habitudes et ses conditions de vie. En général, il est conseillé d’opter pour une température tournant autour de 19 à 20°C en journée, et entre 16 et 17°C au cours de la nuit.

Pour installer des thermostats et bénéficier de leurs avantages, vous devrez faire appel à un professionnel du secteur qui vous aidera dans la mise en œuvre de votre projet d’amélioration de l’efficacité énergétique de votre bâtiment.

efficacité énergétique meilleure isolation

Optez pour des ampoules basse consommation

On a parfois tendance à l’oublier, mais l’éclairage représente une part importante du budget d’électricité dans un logement. De fait, il s’agit d’un poste de dépense énergétique à optimiser pour faire des économies d’énergie et d’argent dans la copropriété. En plus des éléments d’éclairage de chaque logement, le système d’éclairage de l’immeuble est constitué d’accessoires ou de luminaires qui éclairent les parties communes telles que les couloirs, le hall d’entrée ou le parking.

Par conséquent, procéder au remplacement du système d’éclairage en optant pour des équipements moins énergivores tels que les ampoules LED est favorable à l’amélioration de l’efficacité énergétique de l’immeuble. On appelle ce procédé le relamping.

En outre, il ne suffit pas d’opter pour des solutions plus économiques pour avoir de bons résultats. La réduction du gaspillage est également nécessaire. Pour ce faire, vous pouvez installer un minuteur et un détecteur de présence qui permettront la mise en marche de l’éclairage seulement lorsque cela est réellement nécessaire.

Laisser un commentaire

Portail Economie