Financer un projet immobilier en étant un étudiant

Pour gagner suffisamment de l’argent, de nombreux jeunes effectuent un travail en parallèle pour compléter leur bourse ou l’aide des parents. Cependant, quand les sources ne suffisent pas, vous pouvez toujours solliciter un prêt étudiant auprès d’un établissement bancaire qui offre un taux préférentiel. Voici les conseils adéquats pour financer ses études tout en évitant les éventuels pièges.

Les démarches pour pouvoir emprunter

Avant d’accorder le montant, la banque étudie plusieurs critères à l’avance.

Le type d’établissement

Le type d’établissement

Ce sont souvent les étudiants des grandes écoles comme celles du commerce ou d’ingénieurs qui obtiennent plus davantage que ceux qui étudient dans les universités. En effet, les frais de scolarité sont plus élevés et les débouchés sont plus larges. Ainsi, les étudiants sortants auront des revenus plus élevés à la fin de ses études.

Le niveau d’étude et la cote du cursus suivi

Le niveau d’étude et la cote du cursus suivi

Lorsque vous effectuez votre demande, la cote du cursus ainsi que le niveau d’étude sont pris en compte. Par conséquent, les étudiants en première année ne peuvent en aucun cas prétendre un prêt par rapport à ceux qui préparent leur master.

Pour la filière suivie, celles des grandes écoles sont toujours en priorité. Les filières courtes professionnelles ou les licences d’université n’auront jamais un prêt d’étudiant élevé.

Le profil du demandeur

Le profil du demandeur

Les banquiers favorisent surtout les profils qui sont susceptibles d’obtenir rapidement une rémunération élevée. Dans la majorité des cas, ils offrent un traitement de faveur aux futurs diplômés d’écoles puisque ce sont les potentiels cadres supérieurs qui auront de forts pouvoirs d’achat dans l’avenir.

A lire :  Investir dans l’immobilier à l’étranger en habitant en France ? 

À part le coût des études, il y a aussi d’autres dépenses importantes que vous devez penser en tant qu’étudiant tel que : l’équipement pour le logement, l’achat d’une voiture, l’assurance, le loyer, l’alimentation, etc. Mais, à chacun de définir les besoins pour toute l’année de ses études en comptant les revenus mensuels et dépenses réguliers.

Les autres prêts immobiliers destinés aux étudiants

Les autres prêts immobiliers destinés aux étudiants

Il existe aussi d’autres alternatives intéressantes qui peuvent financer les études à savoir : le prêt amortissable et le prêt In Fine. Pour la première option, vous rembourserez les intérêts et le capital sur une durée bien déterminée. Quant à la seconde alternative, vous ne payerez que les intérêts mensuels en rembourserez l’intégralité du capital une fois arrivée à son terme. Il existe aussi une troisième forme de crédit, c’est le prêt relais. Mais, il ne sert qu’à faire la jonction entre la vente et l’achat du bien.

Pour un investissement locatif, le prêt In Fine pourrait être une option avantageuse surtout si vous faites partie des étudiants qui veulent acheter pour louer un logement et d’obtenir un revenu régulier. Toutefois, il y a un risque à prévoir, il faut être en mesure de rembourser la totalité du capital à son terme.

Les garanties exigées pour emprunter de l’argent

Les garanties exigées pour emprunter de l’argent

La question que vous vous posez sûrement est : comment rembourser un prêt en tant qu’étudiant ? La meilleure garantie que vous pouvez proposer c’est celle de vos parents.

Si le budget financier de vos parents est amplement suffisant, ils peuvent intervenir et se porter cautions de votre crédit emprunté.

A lire :  Comment devenir un investisseur immobilier à succès ?

Laisser un commentaire

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!