Retraite : quelle destination choisir pour votre résidence secondaire ?

Que ce soit pour les vacances ou pour votre retraite, choisir votre résidence secondaire n’est pas chose facile. Plusieurs critères sont à prendre en compte, et vous devez vous poser les bonnes questions. Quel est l’emplacement géographique qui vous convient ? Quel type d’habitation vous plaît ? Votre budget couvre-t-il tous les frais ? Souhaitez-vous rentabiliser votre logement, notamment en le mettant en location ?

Une fois que vous avez répondu à toutes ces questions, il faut maintenant choisir la destination idéale. La Costa Brava constitue une zone privilégiée par les retraités pour un investissement immobilier en Espagne. Toutefois, d’autres pays tels que le Portugal, le Maroc, la Thaïlande et la Bulgarie sont également très prisés.

Achetez une résidence secondaire en Espagne, sur la Costa Brava

Plage magnifique, climat tempéré, nature exceptionnelle… toutes les conditions sont réunies dans les somptueuses villes de la Costa Brava. Alors, où se trouve exactement cette destination de rêve ? Qu’en est-il du climat immobilier ? Pourquoi les gens s’y plaisent-ils ?

Où se trouve la Costa Brava ?

La Costa Brava est la dénomination donnée à la côte catalane qui est délimitée par la mer méditerranéenne et les Pyrénées. Elle se trouve au nord-est de la Catalogne, dans la Province de Gérone. Ce littoral de 220 km s’étend de Portbou (près de la frontière française) à Blanes (à l’embouchure du fleuve Tordera).

Comment se porte le marché immobilier sur la Costa Brava ?

La Costa Brava est connue pour ses tarifs concurrentiels, comparés à ceux pratiqués en France et dans d’autres villes d’Espagne (Madrid, Barcelone…). Si vous souhaitez acheter un logement dans cette zone, notez que les impôts y sont presque inexistants. À Rosas par exemple, le mètre carré d’une villa individuelle coûte généralement entre 1 700 € et 2 500 €. En revanche, un appartement en centre-ville avoisine les 2 600 €/m² en moyenne. Si des travaux de rénovation et d’extension sont à réaliser, prévoyez entre 450 € et 500 € par mètre carré. Par ailleurs, le coût de la vie y est relativement moins élevé qu’en France.

De même, si vous souhaitez faire l’achat d’une maison à Lloret de Mar, il faudra compter entre 245 000 et 1 600 000 euros. Tout dépend si vous voulez un grand jardin, une piscine, une très grande surface habitable, etc.

Si cette région vous est totalement inconnue, notez que vous pouvez trouver :

  • de beaux immeubles au Port de Llançà ;
  • des appartements spacieux avec vue sur la mer à Santa Margarita,
  • de magnifiques villas avec vue panoramique à Lloret de Mar,
  • des maisons jumelées à Platja d’Aro, etc.

Si vous êtes décidé à acheter votre résidence secondaire sur la Costa Brava, commencez par vous rendre sur les sites web des agences immobilières locales. Ces plateformes vous proposent de nombreuses résidences aussi luxueuses les unes que les autres. N’hésitez pas à optimiser votre recherche en utilisant des filtres tels que le nombre de pièces, le prix et la surface. Une fois votre choix arrêté, nous vous conseillons de visiter la résidence avant de procéder à l’achat.

investissement immobilier Costa Brava

Pourquoi les gens s’y plaisent-ils ?

Les gens se plaisent sur la Costa Brava grâce à sa proximité avec la France. Ce lieu touristique est relativement proche de la France. Grâce à son excellent réseau de transport, vous pouvez vous y rendre en voiture, en avion et en train.

A lire :  Lyon : une ville idéale pour développer l’investissement locatif

Dotée d’un climat méditerranéen, la Costa Brava est très appréciée pour ses étés ensoleillés et ses hivers doux. La beauté de son paysage en séduit plus d’un à travers ses plages, ses criques d’eau turquoise, ses vallées, ses parcs naturels…

Les retraités apprécient également la Costa Brava pour sa gastronomie. Les spécialités espagnoles telles que la fideuà et l’escalivada sont très appréciées dans le monde entier.

De plus, la Costa Brava est une région sûre. La qualité de ses soins médicaux est aussi garantie. Des infrastructures modernes (cliniques, hôpitaux…), des professionnels renommés et une bonne sécurité sociale vous y attendent.

Enfin, les plus sportifs peuvent s’adonner à leurs activités préférées sur la Costa Brava (tennis, golf, randonnées…). Les activités culturelles ne manquent pas non plus : le théâtre, les expositions, les musées, etc.

Que vous passiez vos vacances sur la Costa Brava ou que vous comptiez vous y installer, cette destination balnéaire est réputée pour être un endroit où il fait très bon vivre.

Prendre sa retraite dans d’autres pays étrangers

Couler des jours heureux dans d’autres pays étrangers est également une idée très intéressante. Voyons de plus près les quatre pays les plus prisés, et plus exactement leurs avantages et leurs inconvénients.

Le Portugal

Comme le Portugal se situe à l’extrémité de l’Europe continentale, juste en dessous de la France, vous ne serez pas totalement dépaysé. Cette destination est de plus en plus prisée grâce à sa beauté, son architecture hors pair, son climat ensoleillé et sa facilité d’accès. Surtout, elle offre un avantage fiscal considérable. En effet, les pensions de retraite bénéficient d’une exonération d’impôt sur le revenu pendant 10 ans, et ce, depuis 2013. Si vous souhaitez profiter de ce dispositif, vos pensions doivent venir du secteur privé. Par ailleurs, vous êtes aussi obligé de vivre au Portugal pendant 6 mois au moins.

Toutefois, même si le coût de la vie est 25 % moins élevé qu’en France, les tarifs dans les lieux touristiques sont plus élevés. On parle surtout de ceux des restaurants, des transports en commun, des rues, des magasins destinés aux touristes…

senior résidence secondaire Maroc

Le Maroc

Tout comme le Portugal, le Maroc a l’avantage d’être à une distance raisonnable de la France permettant à vos proches de vous voir régulièrement. Il est desservi par de nombreux vols low cost. Ce pays séduit aussi par son doux climat et son coût de la vie abordable (deux fois moins élevé qu’en France). Vous ne serez pas non plus totalement dépaysé étant donné qu’on y parle couramment le français. Par ailleurs, les retraités bénéficient de 40 % de réduction sur les revenus déclarés. Toutefois, les soins médicaux ne sont pas toujours bien remboursés au Maroc. Pour y remédier, vous serez obligé de cotiser à la CFE ou Caisse des Français de l’étranger.

La Thaïlande

La Thaïlande est une destination très prisée par les retraités grâce à son coût de la vie presque 75 % moins élevé qu’en France. Par exemple, une aide à domicile coûte en moyenne 10 €/jour contre 10 €/h dans l’Hexagone. Les soins médicaux y sont également de bonne qualité malgré la pauvreté du pays. Enfin, la Thaïlande est très appréciée pour ses belles plages de sable blanc. Cependant, le pays offre un climat chaud, humide et pluvieux pendant au moins la moitié de l’année. De plus, des précautions sont à prendre bien que les vols et les agressions physiques y sont moins courants que dans d’autres pays développés.

A lire :  La location à Paris : comment faire de bonnes affaires ?

La Bulgarie

La Bulgarie présente plusieurs atouts non négligeables si vous souhaitez investir dans une résidence secondaire dans le sud-est de l’Europe. Elle a un climat continental. Ainsi, ses étés sont chauds et ses hivers, froids. Le climat est plus froid dans les montagnes et légèrement plus doux le long de la côte de la mer Noire. La période idéale pour vous rendre dans votre résidence secondaire en Bulgarie est entre mi-mai et mi-juin. Entre mi-septembre et mi-octobre, il fait plus frais, mais aussi plus sec.

Par ailleurs, vous pouvez vous rendre dans de nombreuses stations thermales, admirer de beaux paysages variés, etc. En ce qui concerne le coût de la vie en Bulgarie, il est 35 % moins élevé qu’en France. Enfin, les Bulgares sont reconnus pour être accueillants. Malgré cela, certaines personnes se heurtent à la barrière de la langue, car le bulgare est assez difficile à apprendre.

retraités investissement immobilier

Retraite : choisissez la Corse

La Corse se démarque par ses paysages à couper le souffle et ses espaces naturels idylliques. Investir dans une résidence secondaire en Corse facilite l’organisation de vos vacances et vous garantit une retraite paisible. La Haute-Corse est la zone la plus recommandée pour tout investissement immobilier. Elle abrite l’aéroport de Bastia, et est donc facilement accessible par les touristes et les visiteurs.

La Corse-du-Sud, quant à elle, est reconnue pour être un coin paradisiaque. Ce pôle touristique est ainsi l’endroit idéal si vous souhaitez investir dans une villa de luxe, que votre choix se porte sur du neuf ou de l’ancien. Vous trouverez à coup sûr votre bonheur dans la ville de Bonifacio, de Porto-Vecchio ou d’Ajaccio. Cependant, préparez votre portefeuille, car les tarifs y sont plus élevés qu’en Haute-Corse. Par exemple, le prix du mètre carré à Porto-Vecchio dépasse largement les 4 000 €. Par ailleurs, pour rentabiliser votre résidence secondaire et couvrir les diverses charges, n’hésitez pas à vous lancer dans l’investissement locatif.

En définitive, l’Espagne, plus précisément la Costa Brava, constitue le premier choix de nombreuses personnes souhaitant investir dans une résidence secondaire à l’étranger. Ce lieu touristique est idéal pour un placement immobilier grâce à son climat tempéré, ses avantages financiers et fiscaux, ses paysages idylliques… Toutefois, d’autres pays sont également très prisés et présentent beaucoup d’avantages pour les retraités. On peut citer le Portugal, le Maroc, la Thaïlande et la Bulgarie. Chaque destination a toutefois quelques inconvénients. Il vous appartient de bien choisir le lieu qui correspond le plus à vos goûts, à votre budget et à vos attentes.

Laisser un commentaire

Portail Economie