Rentabiliser son investissement immobilier : comment faire ?

Pour rentabiliser au maximum un investissement immobilier, de nombreux propriétaires se tournent vers la revente pour réaliser une plus-value intéressante. Dans cette optique, il convient de valoriser au mieux le bien immobilier à revendre, choisir le moment opportun pour revendre, mais aussi de faire les bons choix fiscaux. Trouvez plus de détails dans cet article.

Vente d’un bien immobilier : faire appel à des professionnels

Le recours aux services de professionnels de l’immobilier peut être une aide précieuse pour vendre un bien dans les meilleures conditions. Il est notamment possible de faire appel à un home-stager. Ce professionnel met tout en œuvre pour valoriser au mieux un bien immobilier destiné à la revente.

L’objectif consiste à créer le coup de cœur chez les acheteurs potentiels en les aidant à se projeter dans la maison ou l’appartement. Pour ce faire, il met en valeur les volumes, l’espace et la lumière. Dans certains cas, il peut également être nécessaire de faire appel à un artisan pour réaliser certaines réparations pour que le bien apparaisse sous son meilleur jour lors des visites.

Pour définir le meilleur prix qui d’une part attirera les acheteurs potentiels et d’autre part avantagera le vendeur, il est recommandé de s’en remettre à une agence immobilière spécialisée.

Vous pouvez notamment faire appel à des spécialistes de l’immobilier tels que Reperimmo afin d’estimer votre bien pour espérer le vendre au meilleur prix. Ces professionnels garantissent le prix optimal de mise en vente et vous accompagneront durant tout le processus.

A lire :  Pourquoi investir aux USA ?

Rentabiliser son investissement immobilier

Faire les bons choix fiscaux pour la vente immobilière

Le but dans le cadre d’une revente d’un investissement immobilier est d’en retirer le maximum de plus-value. Pour rappel, la plus-value est la différence entre le prix de vente et le prix d’achat du bien immobilier. Il faut noter que cette somme est soumise à une taxation qui peut être assez conséquente. Si auparavant, une exonération d’impôt était possible au bout de 15 ans de détention du bien immobilier, ce délai est passé à 22 ans depuis 2012.

Pour réduire l’impôt sur la plus-value, vous pouvez :

  • ajouter les frais liés à l’acquisition ainsi que le coût des travaux de construction, d’amélioration et d’agrandissement au prix d’achat.
  • élire domicile dans le bien immobilier mis en vente. La vente d’une résidence principale est exonérée d’impôt sur la plus-value.
  • transmettre le bien immobilier à vos descendants. Ces derniers seront alors peu taxés voire pas du tout, si le prix de vente se rapproche du montant retenu lors de la donation.

Vous pouvez notamment faire appel à un notaire pour mieux gérer votre patrimoine.

Choisir le moment opportun pour vendre votre bien immobilier

Choisir le moment opportun pour vendre votre bien immobilier

Comme tout investissement, un investissement immobilier rentable doit donner lieu à un retour sur investissement intéressant. De manière générale, l’acquisition immobilière n’est pas amortie dans l’immédiat, mais seulement vers la 7e année au moins.

En effet, ce n’est qu’au bout de la 6e année que le fruit de la vente peut couvrir la différence entre l’ensemble des dépenses liées à l’acquisition (frais de notaire, frais de dossier, frais de garantie, taxe foncière, assurance habitation, charges de copropriété, frais de travaux et d’aménagement…) et les loyers nets d’impôts.

A lire :  Financer un projet immobilier en étant un étudiant

Par ailleurs, si le bien immobilier a été acquis grâce à un dispositif de défiscalisation, il doit être mis en location pendant au moins 6 ans. Pour trouver le bon moment pour vendre un investissement immobilier, certains calculs s’imposent et un professionnel pourra vous accompagner dans cette démarche.

Laisser un commentaire

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!