Small caps vs Private equity: quelles différences ?

💸 Peut-on trader les actions sans frais ? 🤔

La réponse est... OUI ! Avec eToro, on ne paye aucun frais de transaction sur l'achat et la vente d'actions (du monde entier). Le trading d'actions n'a jamais été aussi simple et ouvert à tous. L'inscription est rapide et gratuite.

Je veux en savoir plus

Actuellement, de plus en plus de traders se ruent vers l’investissement en entreprise. C’est une des meilleures façons de générer un revenu passif. Néanmoins, pour pouvoir investir en entreprise, le trader doit réaliser plusieurs études concernant ce type d’investissement. Aussi, il doit choisir une stratégie de placement afin de mener à bien son investissement. Parmi ces stratégies, nous pouvons parler de l’investissement dans un Small caps et du Private equity. Mais quelles sont donc les différences entre ces deux ?

Small caps

Tout savoir sur le Small caps

Qu’est-ce que le Small caps ?

Avant de parler concrètement du small caps, il convient de définir d’abord ce que c’est. Le Small caps est le diminutif de « small capitalisation » qui signifie littéralement : petite capitalisation. Le Small caps est donc une société cotée en bourse mais dont la valeur des actions en circulation est assez faible.

Généralement, le Small caps fait intervenir des start-ups ou des jeunes sociétés en pleine croissance. Une société est définie comme étant un small caps si elle détient une action totale entre 300 millions et 2 milliards de dollar. Les Small caps représentent une proportion importante des sociétés cotées.

Les avantages et les risques d’investir dans un Small caps

Même si les small caps détiennent de plus faible valeur en action que les sociétés à grande capitalisation boursière, investir dans un small caps présente quand même de nombreux avantages. En effet, un small caps a, le plus souvent, un meilleur rendement que les grandes capitalisations.

Même avec une liquidité moindre et une certaine volatilité, un small caps est beaucoup plus rapide qu’une grande capitalisation. Dans ce sens, les small caps sont plus susceptibles d’accroître rapidement leur chiffre d’affaire.

A lire :  Les aides financières pour les nouvelles entreprises

En outre, les small caps sont plus susceptibles d’être rachetés que les grosses capitalisations. Or, lorsqu’une société fait l’objet d’une fusion-acquisition, son cours peut très vite bondir. Être actionnaire dans un small caps peut donc être très avantageux et prometteur.

Malgré ces avantages, investir dans un Small caps peut être risqué. Comme les Small caps sont des entreprises récentes avec peu de compétences et peu d’exercices comptables, ils peuvent avoir du mal à traverser les périodes de crise. Ce qui peut déstabiliser la valorisation de l’entreprise. Néanmoins, il est toujours possible que les Small caps d’aujourd’hui deviennent les big caps de demain.

Small caps vs Private equity

Tout savoir sur le Private equity

Qu’est-ce que le Private Equity ?

Le Private Equity est un type d’investissement réalisé auprès d’une société qui est non cotée en bourse. En adoptant le Private Equity, un investisseur s’engage à financer le lancement ou la création d’une société.

En outre, le Private Equity peut aussi permettre de développer ou de redresser financièrement une société. Le Private Equity fait donc référence à l’augmentation de la capitale d’une société non cotée. Ce type de placement dure, en général, entre 5 et 8 ans avec un rendement de 6 à 8% l’année.

Ainsi, pour investir en Private Equity, l’investisseur, qui peut être une personne physique ou une société d’investissement, va soit acheter des titres auprès de certains actionnaires qui veulent se retirer de la société, soit souscrire à de nouvelles parts créées.

Quels sont les avantages et les risques d’adopter le Private Equity ?

Le Private Equity est un modèle d’investissement très intéressant dans la mesure où il garantit la pérennité des entreprises et accélère leur croissance. Pour les investisseurs institutionnelles, l’investissement en Private Equity est aussi une façon de diversifier leur portefeuille d’investissement.

A lire :  Investissez dans l’immobilier avant la hausse des taux !

En parallèle à cela, le Private Equity offre également une perspective de plus-value très intéressante sur le long terme. En plus, il donne aux investisseurs la possibilité de participer à la création ou à la croissance d’entreprises innovantes.

L’investissement en Private Equity peut donc être parfaitement adapté aux âmes entrepreneurs. Enfin, investir en Private Equity est aussi positif pour la croissance économique parce que cela permet de créer et/ou de maintenir des emplois.

Toutefois, investir en Private Equity peut présenter quelques risques dont le non-retour sur investissement. En effet, en cas d’échec de la société, les investisseurs en Private Equity peuvent ne jamais récupérer le capital qu’ils ont investi. Quoi qu’il en soit, il est possible de limiter ces risques en élaborant de bonnes stratégies dès le départ.

En somme, que choisir entre les deux ?

C’est certainement la question que vous vous posez. En vérité, il n’existe pas de solution idéale. Nous l’avons vu un peu plus haut, chacune des deux options comporte des avantages et des inconvénients. Le tout est de savoir déterminer vos propres objectifs et d’opter pour la solution qui semble la plus adéquate.

N’oublions pas que les investissements les plus juteux demandent les risques les plus élevés. Dans quelle cour jouez-vous ? Quels sont vous objectifs à court, moyen et long termes ? Répondez à ces questions, et vous saurez s’il faut se rapprocher de Small Caps ou de Private Equity.

Laisser un commentaire

Portail Economie